Zermati

Maigrir sans régime.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
miammiam
zouzou assidue
zouzou assidue
avatar

Féminin
Nombre de messages : 520
Age : 55
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Lun 2 Mar 2009 - 7:46

C'est une question qui me travaille depuis longtemps... scratch

On peut lire ou voir de ci de là des témoignages de filles (je ne parle ici que des filles) qui affirment s'assumer parfaitement en tant que "ronde" (quand même, elles disent pas "grosse" lol), revendiquer leur droit à la "rondeur", dire qu'elles se sentent bien et se trouvent belles comme elles sont, et tout ça.

Je parle bien de filles qui sont obèses, pas celles qui sont juste un peu... rondes

Alors je ne sais pas vous, mais moi j'ai l'impression que c'est juste une attitude qu'elles ont prise en désespoir de cause, parce que tous les régimes ont échoué et que c'est la seule façon qu'elles ont de continuer à vivre malgré le regard des autres, malgré le mal être physique, les ennuis de santé, les soucis vestimentaires... et la dépendance à la bouffe. Je manque peut-être d'imagination mais ça me paraît invraisemblable qu'une personne soit vraiment bien dans sa peau avec 20,30,50 kg de trop. Mais peut-être que je me trompe ?

J'ai essayé, à une époque où pour moi aussi tous les régimes avaient échoué, où je ne voyais pas comment je pourrais m'en sortir sans refaire un nième régime, où j'avais plus le courage... je me disais que je connaissais des "grosses" (et pas rondes ) qui étaient sympa, joviales, que tout le monde aimait bien, qui avaient l'air bien dans leur peau, alors peut-être que c'était possible ? Mais pas pour moi. Déjà dans ma tête, je suis mince, alors je ne peux pas assumer le décalage intérieur-extérieur. Une fois où j'avais beaucoup maigri (et vite No ), un collègue de travail qui ne m'avait pas vue depuis un moment m'avait dit un truc du style "t'as drôlement changé" (original) et j'avais répondu "non, j'ai toujours été comme ça à l'intérieur".

Et vous, qu'en pensez-vous ?

:fleur blue: 🌹 :fleur blue: 🌹 :fleur blue: 🌹 :fleur blue: 🌹 :fleur blue: 🌹 :fleur blue: 🌹 :fleur blue: 🌹:fleur blue: 🌹 :fleur blue: 🌹 :fleur blue: 🌹
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Lun 2 Mar 2009 - 12:46

Je vis avec disons 20 kilos de trop par rapport à la "mincitude". Je ne trouve pas ca franchement génial, et ca ne me viendrait pas à l'idée de le "revendiquer". Je ne serai pas du tout contre les effacer (peut être pas tous les 20, je ne me verras plus trop mince maintenant, mais une partie certainement). Etre trop gros, il y a quand même des inconvénient notables que tu mentionnes: le regard des autres (ca je men fiche un peu), le regard qu'on porte sur soi (déjà plus dur...), la difficulté à se fringuer qui renvoie à la rubrique précédente, et des petits soucis physiques qui comencent à apparaitre à partir d'un certain niveau de surpoids et s'aggravent avec les kilos. Maintenant je sais que c'est sans doute illusoire de chercher à les gommer tous, je sais que si j'en suis arrivée là c'est à cause d'un rapport à l'alimentation faussé à force de régimes successifs, donc je me dis qu'il vaut mieux vivre en surpoids plutôt stable que jouer à nouveau à vouloir controler mon poids avec ma tête. Mais j'ai la chance de pouvoir faire aussi tout ce que j'aime, les grandes marches par exemple, sans problème, et de ne pas avoir de souci de santé, mais si mon corps me trahissait à ce niveau là, j'en serai trés affectée.
Jeune j'étais mince, mes problèmes sont vraiment apparus à l'adolescence avec les premiers régimes et les TCA.
Ma frangine (et sa fille ), souffrent d'une forme d'obésité beaucoup plus grave, apparue dès les premiers mois de la vie. Je n'ai jamais demandé à ma seur combien elle pesait, mais ca se situe largement au stade de l'obésité "morbide". Elle assume aussi bien qu'on peut le faire, mais c'est du vent de dire qu'elle s'en satisfait. Elle souffre de problèmes de tension, ne peut plus faire pas mal d'activités qu'elle aimerait pratiquer. Elle assume juste parce qu'elle considère qu'elle n'a pas trop le choix. Je crois qu'elle avait d'ailleurs envisagé à une époque la pose d'un anneau, puis y avait renoncé. Ma mère a été trés dure avec elle toute son enfance avec les histoires de régime. A 18 ans, elle n'était pas trop grosse, mais à quel prix! Je me souviens encore du malaise, des réflexions à tous les repas...
Sa fille a malheureusement hérité de ce trait. Ca a été plus facile pour elle, parce que ma soeur ne lui a pas fait subir ce qu'elle même a subi. Elle m'a l'air d'être quelqun de bien équilibré et vraiment en paix avec son image. N'empêche, un jour la discussion est venue sur l'idéologie "Vive les Rondes", et elle n'était pas trop convaincue!
Ce que je trouve bien quand même dans le combat de ces nanas, c'est de precher pour une réconciliation avec son corps, quelles que soient ses formes. Ce n'est pas en se détestant qu'on avance dans la vie. J'ai lu hier un article de Top Santé à la gloire de WW, où une nana expliquait qu'elle s'était affichée sur son frigo en sous vêtements "avant " le régime, des photos repoussoir por ne pas craquer.
Je trouve ca nul. C'est surement efficace un temps, mais qu'est ce qu'elle est en train de construire en souterrain? Une image de soi culpabilisée, hideuse... Le jour où elle se sentira moins bien dans sa tête, c'est vers cette image que son subconscient la poussera...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Lun 15 Juin 2009 - 12:24

Je pense qu'aujourd'hui pour s'assumer en tant que ronde il faut vraiment avoir une personnalité solide, un Moi affirmé...
Tout nous pousse à être mince. Le Paraître avant l'Etre...

Pour ma part, il me semble que c'est une des violences faites aux femmes que de les contraindre sans cesse et depuis l'aube de l'humanité à incarner le désir de l'homme. Dans certaines sociétés il faut avoir de petits pieds (alors on les déforme), de longs cous, etc. Aujourd'hui encore on modèle les petites filles afin qu'elles répondent aux exigences des hommes.
Le désir de la femme et sa sexualité sont dans certaines sociétés muselés et anéantis (excision, voile,etc)

Dans la nôtre c'est plutôt l'inverse, il est conseillé de s'exhiber, de montrer sa "féminité" dans des codes très normatifs et aliénants.
Dès le plus jeune âge les petites filles sont encouragées à plaire, éduquées par des clips où les jeunes femmes en string sont là pour servir de faire valoir et de vide-couilles (pardonnez l'expression mais c'est la triste réalité)
D'où le profond désarroi des jeunes femmes qui s'aperçoivent qu'elles ne sont pas bandantes..
Toute leur existence est remise en question du seul fait qu'elles n'incarnent pas le désir masculin.

Alors c'est pour ça que je dis qu'il faut une profonde confiance en soi pour s'accepter ronde, un grand recul par rapport aux codes sociaux qui nous astreignent à être grande, mince, belle, avec de gros seins mais un petit cul..
Je pense qu'on aura énormément progressé dans le féminisme lorsque les femmes ne se sentiront plus obligés de ressembler à un Idéal qui n'existe pas (super bonnasse) pour se sentir vivantes et épanouies et que les femmes qui n'entrent pas dans le moule de l'ultra-féminité ne soient pas jugées négativement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Oui c'est possible   Mer 24 Juin 2009 - 14:56

Je crois vraiment que oui, certaines s'assument pleinement en tant que ronde ou grosse.

Ceci dit, on peut les compter sur les doigts des mains. Il faut, comme dit précedemment, une bonne dose de confiance en soi, avoir fait un très gros travail sur soi.

Dans ce cas, c'est souvent en désespoir de cause.

Les régimes ne marchent pas - c'est vrai. Pareil, on les compte sur les doigts des mains, les personnes qui ont perdu sans jamais, jamais reprendre.

Donc, comme il n'y a pas de choix autant s'assumer non ?

Perso, j'assume bien mieux mes 20 kilos en trop d'aujourd'hui que mes 4 Kg en trop que j'avais à 25 ans. Même si j'assume pas complètement complètement.....Je veux encore mincir certes mais je n'en fais plus une condition sine qua non à mon bonheur.

Nous avons tous un poids génétique ou d'équilibre en dessous duquel toute perte de poids sera reprise avec un bonus. Ca y faut l'accepter. Si y a des gros dans la famille, on a des chances de l'être autant que si il y a des minces, on a un potentiel de mince. La fatalité, c'est écrit.

La base du bien être "Ne pas chercher à changer ce qui ne peut pas l'être"

C'est ce que je crois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Mar 30 Juin 2009 - 6:48

Je pense qu'il est très difficile de s'assumer en tant que grosse, mais il peut l'etre aussi de s'assumer en tant que maigre.
Je m'explique pendant un peu plus de 2 ans j'étais maigre on me le fesait sans cesse remarquer. Je me sentais vraiment frele, insinifiante ( je ne suis pas du tout sur de l'orthographe lol) et pas bien du tout dans ma peau. J'ai donc décidé de grossir (j'ai pris 3kg) et du coup j'ai mangé tout le temps je me sentais mieux dans mon corps et dans ma tete. Mais c'est vrai qu'apres avoir pris l'habitude de manger très souvent j'ai du mal à manger que lorsque j'ai faim aie aie aie.
Comme quoi ce n'est pas parce que l'on est mince ou maigre que l'on s'assume forcément
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Dim 5 Juil 2009 - 17:02

Sans aller jusqu'à s'assumer en tant que grosse, je sais que j'aimerai au moins que mon poids et mon corps qui n'est pas normé (qui ne rentre pas dans les normes imposées) ne doit plus être un frein à ma vie sociale, et au fait de s'éclater et de bien s'habiller!!!
En désespoir de cause, bien sûr, les médias ont trop bien fait leur boulot à mon niveau, mais l'âge avance, j'ai été mince 2 ans en tout est pour tout depuis mes 12 ans et j'étais quand même mal dans ma peau... je me disais toujours, quand je serais mince, je ferais ci et ça.... et ça n'arrive pas! et le temps passe. Alors vivre !!! assumer c'est difficile, mais j'admire ces femmes qui font contre mauvaise fortune bon coeur plutôt que de s'appesantir sur leur kilos!
On énerve tout le monde avec nos prises de tête et nos kilos qu'on porte comme une croix! Soyons légères et rieuses! Si on s'affiche comme grosse, on nous voit grosse! Si on pétille et qu'on s'amuse on nous voit comme des supers nénettes!!!le regard des autres passe par ce qu'on leur donne à voir!!! et il n y a qu'une grosse (ou une qui se croit grosse) qui va voir que l'autre est grosse! les gens normaux sans soucis de poids ne voit pas les choses comme nous! Nous on ne pense qu'à ça! ceux qui n'ont pas de cheveux vont juste voir qu'on en a ou pas, et celles qui ont des boutons vont juste voir notre peau de bébé!!!!
Revenir en haut Aller en bas
pois casse
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 222
Age : 38
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Lun 6 Juil 2009 - 9:30

Charlie a écrit:

Pour ma part, il me semble que c'est une des violences faites aux femmes que de les contraindre sans cesse et depuis l'aube de l'humanité à incarner le désir de l'homme. Dans certaines sociétés il faut avoir de petits pieds (alors on les déforme), de longs cous, etc. Aujourd'hui encore on modèle les petites filles afin qu'elles répondent aux exigences des hommes.
Le désir de la femme et sa sexualité sont dans certaines sociétés muselés et anéantis (excision, voile,etc)

Dans la nôtre c'est plutôt l'inverse, il est conseillé de s'exhiber, de montrer sa "féminité" dans des codes très normatifs et aliénants.
Dès le plus jeune âge les petites filles sont encouragées à plaire, éduquées par des clips où les jeunes femmes en string sont là pour servir de faire valoir et de vide-couilles (pardonnez l'expression mais c'est la triste réalité)
D'où le profond désarroi des jeunes femmes qui s'aperçoivent qu'elles ne sont pas bandantes..
Toute leur existence est remise en question du seul fait qu'elles n'incarnent pas le désir masculin.

Je pense qu'on aura énormément progressé dans le féminisme lorsque les femmes ne se sentiront plus obligés de ressembler à un Idéal qui n'existe pas (super bonnasse) pour se sentir vivantes et épanouies et que les femmes qui n'entrent pas dans le moule de l'ultra-féminité ne soient pas jugées négativement.

affraid c'est trop ça
et je suis trop dégoutée de constater qu'inconsciemment j'aspire surement à ça :action:

sinon pourquoi suis je mal dans mon poids trop lourd de 3 à 5 kg

alors on va me dire que 3 kg c'est rien, sauf qu'ils sont là et m'alourdissent dans mes mouvement, dans ma respiration etc

parfois j'en suis à me demander si je n'aspire pas à la maigreur, même si en bonne procranisatrice ( Le procranisateur : Tendance à différer, à remettre au lendemain une décision ou l’exécution de quelque chose.
Habitué à réussir sans effort, souvent perfectionniste, le procrastinateur perd confiance dès qu'il fait face à une difficulté inattendue.
je n'ai jamais rien fait pour être à l'image de mon souhait
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Lun 6 Juil 2009 - 9:37

personnellement j'ai tjrs eu une tendance à la maigreur, mais lorsque j'y étais je ne m'assumais pas, je n'assumais pas les paroles de gens qui m'entourent " ohh on voit tes os, beurkkk"
Enfin, voilà depuis j'ai tout fait pour grossir j'ai mangé mangé mangé et du coup quand j'ai atteint un poids ou je me sentais vraiment bien ben j'ai décidé que j'allais manger des aliments bon pour ma santé ( salade, riz ; poisson) que j'allais faire 3 ou 4repas par jour. Et bien ça c'est terminé en énormes crises compulsives depuis 2ans et j'ai continué a grossir.
J'ai choisi de suivre la méthode Zermati parce que je ne veux plus compulser et redécouvrir du plaisir en mangeant que j'avais vraiment oublié car étant boulimique je ne savourais pas pdt mes crises et après je ne mangeais que des légumes pour compenser et du coup je ne mangeais jamais avec plaisir.
Ca va beaucoup mieux, mais je me suis rendue compte qu'autre chose que la restriction me fait manger c'est des angoisses, la fatigue, la colere, la tristesse et même la joie ou l'euphorie.
Revenir en haut Aller en bas
pois casse
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 222
Age : 38
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Lun 6 Juil 2009 - 17:45

phiphibrindacier a écrit:
personnellement j'ai tjrs eu une tendance à la maigreur, mais lorsque j'y étais je ne m'assumais pas, je n'assumais pas les paroles de gens qui m'entourent " ohh on voit tes os, beurkkk"
Enfin, voilà depuis j'ai tout fait pour grossir j'ai mangé mangé mangé et du coup quand j'ai atteint un poids ou je me sentais vraiment bien ben j'ai décidé que j'allais manger des aliments bon pour ma santé ( salade, riz ; poisson) que j'allais faire 3 ou 4repas par jour. Et bien ça c'est terminé en énormes crises compulsives depuis 2ans et j'ai continué a grossir.

ça m'attriste de lire ça
moi j'aimerai bien qu'on me fasse des remarques sur mes os

j'ai un problème je crois avec la maigreur
:/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Lun 6 Juil 2009 - 21:53

Je suis allée à la piscine, un centre d'attraction en fait aujourd'hui. Avec 3 enfants.

Je me trouve grosse avec mes 72kg pour 168cm. Je voudrais en avoir 15 de moinspour avoir le corps de Bardot. Mais en attendant, il faut bien vivre... Alors même si pour s'habiller, c'est dur-dur. Je ne dois pas renoncer à me faire plaisir au niveau relationnel à cause de mon poids. Je sais que les enfants m'aiment comme je suis.

Je suis par contre attristée parce que pour ce qui est de draguer, je ne suis plus capable de rien faire. Il faudrait pourtant que je le sois. Les enfants qui m'entourent ne me veulent pas comme une fille mal dans ses baskets. Mais je l'avoue, avec les mecs, j'ai complétement perdu confiance. Je ne sais plus comment on fait pour les attirer. Je ne me donne plus la peine de me faire jolie car depuis que je ne pèse plus 64kg, je ne rentre plus dans des vêtements qui je trouve me rendaient attirante. Grosses guiboles, gros bras. Pas beau. Même avec un beau collier et des beau yeux.

Zermati disait qu'il n'arriverait sans doute pas à s'assumer en tant que gros. Au moins, il est lucide. Il y a des situations trop difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Sam 11 Juil 2009 - 14:06

Mon petit grain de sel : je pense moi aussi comme beaucoup ici que s'assumer est disons "le moins pire"...

Personnellement autant je m'assume intérieurement (ce qui n'était pas le cas avant) et ce suite à un énorme travail thérapeutique, par contre j'assume mon apparence "par défaut" . Je vis avec ce corps mais je ne suis pas uniquement lui, il est là , il fait partie de moi, c'est mon enveloppe charnelle, elle ne me plait pas mais c'est comme ça.

Par contre il parait que vu que je suis épanouie intérieurement les autres me disent que mon surpoids n'est pas ce que l'on remarque en premier chez moi.

Oui vraiment je fais avec ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Sam 11 Juil 2009 - 18:12

De toute façon, ne pas faire avec revient à arrêter de vivre. Il faut que la vie soit vraiment insupportable pour le faire.

J'ai une boìte de capsules de benzodiazépine à côté de mon lit. Je n'en consomme pas. Je les ai toutes mises dans ma main pour voir si ça pouvait faire une bonne poignée létale. Je me suis occupée de gens qui ont passé plus d'une semaine dans le coma, les séquelles au niveau du cerveau sont plus graves que la mort.

C'est mon médecin qui m'a donné ces capsules il y a qques années quand j'étais borderline. J'en suis contente. Au moins j'ai le choix de continuer ou pas une vie insatisfaisante.

Médiocrement, je continue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Sam 11 Juil 2009 - 19:32

Assumer, c'est accepter ce qu'on ne peut pas changer...il faut donc accepter qu'on ne peut pas le changer...

Je n'assume pas aujourd'hui mon obésité...même si je le voulais, il y a des tas de petites choses qui me rappellent que mon poids n'est pas normal: je ne trouve pas de vêtements à ma taille, je suis essoufflée quand je monte un escalier de plus de 3 étages, je ne peux pas porter de jupe car le frottement entre mes cuisses me fait des irritations, j'ai mal aux pieds qui supportent mal mes 90 kilos...

Mais pour zermater correctement, il faudra bien assumer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Sam 11 Juil 2009 - 19:42

Bien sur qu'il faut s'assumer tel qu'on est, puisque de toutes façons, on n'a pas trop le choix . Je parle pas de l'option à laquelle fait allusion Lolita, c'est pas le genre de jeu que je trouve trés "sain" . De toutes façons, les filles, la mort nous rattrapera toutes d'ici un temps indéterminé, demain ou dans quelques années, alors pas la peine de jouer avec, elle sera là bien assez tôt.

Mais c'est marrant, parce que la question d'origine de Miammiam concernait les vraies obésités et de savoir si on pouvait vraiment, sans tricher, non seulement "faire avec", mais aller jusqu'à s'y sentir bien, voire le revendiquer (cf les opinions exprimées sur des sites commes "Vives les Rondes"). Perso, comme Miam miam et Lina, je trouve qu'il y a des inconvénient physiques évidents qui rendent cette "revendication" trés fragile. Même si on se trouve super belle en étant trés "ronde", après tout pourquoi pas, il n'empêche que ces kilos deviennent trés lourds à porter pour le corps à partir d'un certain seuil.

Et sur la fin on a un peu dérivé sur la difficulté de s'assumer en tant que fille qui se sent énorme avec ce qui du point de vue médical est à peine un surpoids (voire un poids de forme tout à fait acceptable) . Ce qui confirme s'il en était besoin que le mal être par rapport à son image corporelle se cristallise sur le poids dans notre culture, mais qu'il est assez peu lié à une appréciation objective de ce poids.
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11146
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Sam 11 Juil 2009 - 19:48

Je pense que rien n'est jamais irréversible. Alors lina, peut-être ne retrouveras-tu jamais ta taille d'adolescente mais je suis persuadée que tu peux descendre bien en-deça de 90kg!

Alors oui, il faut apprendre à s'accepter, c'est le prix à payer pour lâcher prise.

Si tu lis les jdb de filles qui ont réussi à lâcher prise comme nathouille, choucha, mimax, marie, miammiam... et d'autres comme macha, tu verras qu'elles ont réussi à lâcher prise et leur poids est desendue! Et tu y parviendras aussi.

Seulement, comme je le disais plus haut, apprends à t'aimer maintenant, je t'assure que c'est ce qu'il y a de plus important à faire et tu verras que lorsque tu commenceras à accepter ton corps, tu oublieras l'obsession de ton poids et c'est là qu'il commencera à lâcher du lest!

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
miammiam
zouzou assidue
zouzou assidue
avatar

Féminin
Nombre de messages : 520
Age : 55
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Sam 11 Juil 2009 - 20:14

Oui effectivement Macha, ma question de départ concernait plutôt des femmes vraiment obèses et qui le revendiquent, comme celles qui ont créé allegro fortissimo par exemple, ou qui font des photos, ou d'autres. Parce que quand je lis ce qu'elles écrivent, le fait de s'accepter, de s'assumer comme elles sont est parfois presque présenté comme un choix alors que pour moi, quand on est en obésité morbide c'est quand même un handicap et un gros risque de santé, alors je me demandais dans quelle mesure leur discours était sincère et dans quelle mesure il était bidon, ceci dit j'espère sans choquer personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Dim 12 Juil 2009 - 9:49

Tu sais, ce que je trouve "bidon" (ou disons un peu pathologique) dans ce genre d'attitude, c'est que finalement, c'est exactement la même chose que les pro anas (les fans de l'anorexie), il y a toujours la recherche d'une illusion de contrôle du poids en tant que tel, comme si controler son poids (que ce soit pour le réduire au minimum de survie ou pour le maintenir trés haut parce que ce serait bien ou beau) , c'était avoir un sentiment de toute puissance sur un corps asservi au mental et instrumentalisé.
C'est un peu le contraire de s'accepter tel qu'on est, en cherchant à retrouver un équilibre personnel global dans lequel la question poids est ramenée à sa juste place, rester en bonne santé et apprécier les plaisirs et les bonnes sensations que notre corps peut nous offrir.
Enfin c'est la manière dont je le ressens en tous cas pour les expressions les plus "extrêmes" de cette attitude. Pour d'autres ca peut être une manière de "faire avec" avec un zeste de provocation et une forte affirmation pour contrer le "racisme anti grosses" qui existe quand même bel et bien, surtout dans certains milieux. Mais c'est vrai que j'ai quand même du mal à penser qu'on peut vraiment trouver ca génial d'avoir une obésité morbide. On peut être heureux bien sur, même comme ça, mais disons qu'à mon sens ca complique les choses plus que ca ne les facilité.
Ma frangine a perdu 16 kilos (tout en étant toujours sur un poids largement à 3 chiffres),et franchement, même si elle a trés bien vécu toutes ces années à son ancien poids, elle est plutôt trés contente d'arriver enfin à perdre, ne serait ce que pour sa tension...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Dim 12 Juil 2009 - 10:18

J'ai toujours eu la conviction qu'Anne Zamberlan (Fondatrice d'Allegro Fortissimo) était dans le faux. Pour ces personnes immenses, tout est dans la démesure. Ca commence déjà par un état d'esprit. Un déséquilibre, le trop. Faire croire qu'on est bien à 140kg, c'est comme une prostituée qui dit qu'elle aime son job. Elle y croit quand elle le dit mais c'est faux.

Le médecin de Zamberlan lui avait dit que ses maux de dos étaient dûs à son poids. Elle a répondu qu'elle ne venait pas consulter pour ce problème.

Elle refusait l'évidence. Aucun être humain souffre dans la joie et que cette enveloppe sert à notre passage sur Terre. On ne s'en dissocie pas avant de mourir.

Elle est morte depuis 10 ans. (Embolie pulmonaire à 48 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Dim 12 Juil 2009 - 12:48

En fait, je trouve que les personnes en obésité morbide qui disent s'assumer du style "tout est merveilleux je suis bien mieux comme ça" ne s'assument pas réellement. S'assumer, pour moi, c'est aussi admettre les inconvénients liés à cet état. ce serait plutôt:

"oui, je fais 150 kilos, je l'accepte, ça ne fait pas de moi une mauvaise personne, mais j'admets également que ça a des inconvénients, physiques, sociaux etc..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?   Dim 18 Avr 2010 - 17:23

Oui, non seulement c'est très difficile mais je ne suis pas convaincue que ça soit vraiment souhaitable pour celles qui sont vraiment grosses (dont moi). Le conseil le plus intelligent que j'aie trouvé à ce sujet l'était par Apfeldorfer (dans "Maigrir, c'est dans la tête"): il conseillait de maigrir "à moitié", moins que ce qu'on aurait envie vraiment mais quand même suffisamment pour que la vie soit moins difficile. Maintenir un poids inférieur au set-point est voué à l'échec à long terme quand il faut pour cela passer sa vie à crever de faim, mais s'il s'agit seulement d'avoir un peu faim assez souvent, ça peut être possible et "moins pire" que de se sentir si mal dans son corps, avec pbs de santé etc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: ...   Mer 24 Oct 2012 - 23:49

Salut tout le monde. J'ai seuleument 15 ans bientot 16. Mais lorque je vois tout vs témoinages je suis d'accord et non.

A l'age de 10 j'était obèse ( je faisait 82 kilo a cause de la séparations difficile de mes parents ) et à l'école tout le monde m'insultait, j'était le souffre douleur de la classe et même de tout le monde et j'en souffrais. A 13 ans, j'ai commencée à travailler le week-end et les vacance scolaire j'était alors en 4éme et j'allais dans une écurie de course de trotteur. En troisieme, je suis partie en MFR ( Maison Familliale et Rurale ) pour apprendre le métier des chevaux de courses. En 1 an j'ai perdu 20 kilo j'tait contete mais c'est après que sot arriver les problèmes : crise d'hypoglycémie, stresse permanent, crise d'angoisse à répétition. Aujourd'hui à l'âge que j'ai je supporte pus tout ces problèmes de santé lorsque je tombe de cheval je me déplace ou je me casse quelque chose je suis devenu beaucop trop fragile. Maintenant, je fait 67 kilo et pour mon métier il faut que je perde encore du poids mais je n'ai plus la force. Je peux rester a ce poids mais je n'irai pas à la fin de mon métier. J'esserais de faire de mon mieux que je fasse 67 ou 50 kilo. J'ai encore du mal à assumer mon poids le regard des autres à l'école ou bien des gens exterieurs me font peur. Je n'assume pas mon corps malgrès que je me met en robe je suis toujours en noir mais bon. Je ne sais plus quoi faire, et je comprend toute les personnes qui se sentent mal dans leur peau mais je pence que toute ensemble on peux y arriver.

Ce qui n'arrange rien de mon poids est que l'année dernière j'ai perdu mon meilleu ami et la j'ai repris du poids car je stressais et je m'en voulait de ne pas avoir était la pour lui pour mon stresse et les crise d'angoiss je suis sous traitement oméhopatique malgrès que j'ai l'impression qu'il ne me fait pas grand chose je continue, pour pourvoir reste près de mes chevaux. Quand je sui près d'eux j'oublie tout mes problèmes personnels ou de poids, ils sont ma force d'énergie.

Alors même si je n'assume pas mes 67 kilo et je sais que certaine personne vont se dire que sais n'importe quoi parce qu'elle sont plus enrobées que moi. Mince ou costo, nous sommes toutes des femmes et nous avons toutes une personnalité dfférente et nous pouvons toutes être belle malgrès nos fomes. <3
Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?
» peut-on se permettre TOUT sous couvert de " liberté d'exprssion " ? Y-a-t'il des limites ? Et quelles sont-elles ?
» Peut-on vraiment dire que l'on ne sait rien sur les OVNIS?
» Affectation en tant que stagiaire : quelle académie ?
» Peut-on vraiment définir la philosophie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zermati :: Votre 1ère catégorie :: Partage-
Sauter vers: