Zermati

Zermatons ensemble!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La régulation émotionnelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14917
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: La régulation émotionnelle.   Mar 23 Juin 2009 - 9:36

Tout un courant récent des psychothérapies humanistes et cognitives, intégrant largement des principes de la philosophie bouddhiste, insiste en matière de troubles émotionnels, sur les techniques d'acceptation.

Plutôt que de refuser l'expérience émotionnelle (chercher à chasser la tristesse, à nier la frustration ou l'envie, voire à récuser le bonheur pour ne pas souffrir de sa disparition ultérieure), les thérapeutes encouragent alors leurs patients à l'accepter pleinement. Mais seulement en tant qu'expérience, sans y adhérer d'un point de vue jugemental.

Exemple : si je me sens triste à la suite d'un revers, accepter et accueillir cette tristesse, en prenant soin de ne pas plonger dans les deux écueils qui seraient, d'une part, d'en faire le socle d'un « embrayage cognitif » (me mettre à généraliser sur mon incompétence, mon sombre avenir, etc.), ce qui serait me soumettre durablement à elle (au lieu de la maintenir à sa place de simple signal d'alarme ponctuel à propos de quelque chose qui ne va pas dans ma vie), d'autre part, chercher à écarter l'émotion de ma conscience (en me changeant les idées dans le sport, l'alcool, les échanges sociaux...) : ne pas en tenir compte serait une autre manière d'en faire un mauvais usage (si je suis triste, c'est que quelque chose ne va pas, que je peux peut-être améliorer : la situation ou ma sensibilité à la situation).

Ainsi, l'entraînement aux techniques de méditation de type mindfullness (de pleine conscience), qui constituent en de petits exercices réguliers de maintien de l'attention dans l'instant présent (sans juger, ni anticiper, ni ruminer : juste être là) et d'observation « neutre » de ses états émotionnels, a montré son efficacité dans la prévention des rechutes dépressives chez des patients ayant déjà présenté au moins trois épisodes dépressifs majeurs.

Christophe André.

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14917
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: La Pleine Conscience   Mar 23 Juin 2009 - 9:46

La Pleine Conscience

La Pleine Conscience est une ancienne pratique bouddhiste qui s’appliquent parfaitement à nos vies contemporaines. Cette pratique à tout à voir avoir avec l’éveil de notre conscience et le désir de vivre en harmonie avec soi-même et le monde qui nous entoure. Il s’agit de prendre conscience de qui nous sommes, d’un questionnement sur le monde et de notre place dans le monde. Il s’agit d’apprécier la plénitude de chaque moment que nous vivons et surtout, d’être en contact avec notre être dans sa plénitude.

Lorsque nous nous engageons à " prêter attention ", avec un esprit ouvert, dénué de tout préjugé, en faisant abstraction de nos sympathies ou de nos antipathies, de nos projections et de nos espoirs, de nouvelles possibilitées s’ouvrent à nous qui nous permettent de nous libérer de la camisole de force de l’inconscient.

J’aime définir la Pleine Conscience comme un art de vivre. Il n’est pas nécessaire d’être un bouddhiste ou un yogi pour le pratiquer. En fait, si vous êtes tant soit peu familier avec le bouddhisme, vous saurez que la chose la plus importante est d’être soi-même et non pas d’essayer de devenir quelqu’un que vous n’êtes pas. Le mot " Bouddha" signifie celui ou celle qui s’est éveillé à sa vraie nature.

Jon Kabat-Zinn

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14917
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: La régulation émotionnelle.   Ven 3 Juil 2009 - 9:29

J'avais envie de vous faire partager quelques passages du livre de Thich Nhat Hanh : "la plénitude de l'instant".

"Selon la psychologie bouddhiste, notre conscience est divisée en 2 parties, comme une maison à 2 étages : au rez-de chaussée le salon, que nous appellerons "conscience immédiate", et sous le rez-de-chaussée le sous-sol, que nous appellerons "la conscience enfouie".



"Les textes traditionnels décrivent la conscience comme un champ, une parcelle de terre où l'on peu planter toutes sortes de graines : des graines de souffrance, de bonheur, de joie, de tristesse, de peur, de colère, d'espoir...
La conscience enfouie est également décrite comme un entrepôt contenant toutes nos graines. Or, la qualités de notre vie dépend de la qualité des graines entreposées dans notre conscience enfouie.

Peut-être avons-nous pris l'habitude de manifester dans notre conscience immédiate des graines de colère, de tristesse et de peur, et de rarement laisser germer les graines de joie, de bonheur et de paix."



"Pratiquer un état de conscience signifie 2 choses : savoir reconnaître les graines à mesure qu'elles surgissent du sous-sol, et savoir arroser aussi souvent que possible ls graines les plus saines afin de les aider à pousser.
Chaque fois que nous sommes conscients de la paix et de la beauté d'une chose, nous arrosons nos graines de paix et de beauté, et de belles fleurs éclosent dans notre conscience.
La force de nos graines dépend du temps que nous passons à les arroser.

Une graine qui se manifeste dans notre conscience immédiate retourne dans notre conscience enfouie toujours plus forte. Si nous prenons soin d'arroser nos bonnes graines, nous pouvons être certains que notre conscience enfouie accomplira son travail de guérison."



"Nous sommes nombreux à avoir sans cesse le besoin de faire quelque chose : écouter de la musique, regarder la télévision, lire un livre, un magasine, téléphoner...
En voulant nous occuper à tout prix, nous essayons d'éviter de nous retrouver face aux problèmes et aux angoisses qui sont dans notre sous-sol. Mais si nous observons attentivement la nature de nos invités (télévision, livre, téléphone...) nous remarquerons qu'ils contiennent souvent les mêmes toxines que les graines négatives que nous essayons tellement d'éviter. Même lorsque nous empêchons ces graines négatives d'entrer au salon, nous les arrosons et les rendons plus puissantes."



"Quand la souffrance est au sous-sol, vous pouvez être dans la pleine conscience et cultiver vos graines de joie et de guérison. Et quand la souffrance voudra monter au salon, vous pourrez éteindre la télévision, fermer votre livre, ouvrir la porte et l'inviter à entrer.
Vous pourrez lui sourire et l'entourer de votre pleine conscience, désormais plus puissante. Si la peur souhaite entrer, ne l'ignorez pas. Accueillez-la chaleureusement avec toute votre attention et dites-lui : "peur, ma vieille amie, je te reconnais".
Si vous avez peur de votre peur, elle risque de vous dépasser. Mais si vous l'invitez à entrer calmement en lui souriant avec pleine conscience , elle perdra une partie de sa force.
Au bout de quelques semaines de pratique, comme vos graines de pleine conscience auront été bien arrosées, vous serez suffisamment fort pour inviter votre peur à tout moment. Protégé par votre pleine conscience, vous serez en mesure d'entourer votre peur de toute votre attention."

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14917
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: La régulation émotionnelle.   Ven 3 Juil 2009 - 10:43

"Dans la psychologie bouddhiste, le mot samyojana désigne les formations internes, les noeuds. Par exemple, lorsqu'une personne nous irrite en nous disant des choses désagréables, un noeud se forme en nous. Le manque de compréhension est à la base de tous nos noeuds intérieurs.
En pratiquant la respiration consciente, nous pouvons apprendre à reconnaître le noeud dès qu'il se forme et à trouver des moyens pour le défaire. Nous devons accorder toutes nos attentions à ces formations internes dès l'instant où elles apparaissent : si nous ne dénouons pas rapidement ces noeuds, ils grandissent, se renforcent et nous avons de plus en plus de difficultés à nous en débarrasser.

Comme notre mental a du mal à accepter ses sentiments négatifs (la colère, la peur, le regret...), il s'arrange pour les enterrer dans des parties éloignées de notre conscience, et nous créons des systèmes de défense très élaborés afin de renier leur existence. Mais ces sentiments désagréables essaient sans cesse de remonter à la surface."



"Quand vous aimez une personne, vous avez envie qu'elle soit heureuse. Si elle ne l'est pas, vous ne pouvez pas l'être non plus. Le bonheur n'est pas quelque chose d'individuel. Un véritable amour requiert une compréhension profonde.
En réalité l'amour est un autre mot pour la compréhension. Si vous ne comprenez pas, vous ne pouvez pas aimer. Sans la compréhension l'amour ne peut être qu'une cause de souffrance."

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La régulation émotionnelle.   Jeu 16 Juil 2009 - 16:05

krystel a écrit:
Quand vous aimez une personne, vous avez envie qu'elle soit heureuse. Si elle ne l'est pas, vous ne pouvez pas l'être non plus. Le bonheur n'est pas quelque chose d'individuel. Un véritable amour requiert une compréhension profonde.
En réalité l'amour est un autre mot pour la compréhension. Si vous ne comprenez pas, vous ne pouvez pas aimer. Sans la compréhension l'amour ne peut être qu'une cause de souffrance

Ca raisone tout particulièrement en moi ce passage...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La régulation émotionnelle.   Jeu 16 Juil 2009 - 16:47

Juste une petite précision, en ce qui concerne l'utilisation de la MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) pour les depressions, cette technique semble efficace dans le contexte précisé par Christophe André: prévenir les rechutes, sur des sujets sortis d'épisodes dépressifs. En revanche, à ne pas utiliser chez des personnes en cours d'épisode dépressif, ni à substituer sauvagement à un traitement. La méditation chez des personnes trop fragiles peut même être contre indiquée, au moins temporairement.

La technique de MBSR (Mindfulness based stress reduction) developpée par Kabat-Zinn et à l'origine de la MBCT est un mélange de méditation Vipanassa, d'origine birmane fondée sur la pleine conscience, de yoga, et de zen.

Il y a une vidéo avec JKZ himself conduisant une séance de MBSR sur le net (mais en anglais):

http://www.youtube.com/watch?v=3nwwKbM_vJc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: méditation   Ven 17 Aoû 2012 - 18:56

Bonjour,
La méditation est une technique naturelle pour débarrasser notre esprit de tout état d’anxiété ou de stress grâce une profonde relaxation.La méditation, une qualité inhérente à chacun de nous, recèle d’inestimables ressources pour accéder à une prise de conscience salvatrice.
Les effets positifs de la méditation sur votre bien-être mental par un certain détachement, la prise de conscience de votre intériorité vous amènent sur la voie d’une meilleure connaissance de vous-même et à un contrôle total de vos émotions.
Revenir en haut Aller en bas
 
La régulation émotionnelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La régulation émotionnelle.
» VégétaLisme = fragilité émotionnelle due à... ?
» La diplomatie est devenue émotionnelle comme la politique
» La régulation routière et l'aménagement de la voirie : un metier pour le géographe
» Cours régulation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zermati :: Votre 1ère catégorie :: Partage-
Sauter vers: