Zermati

Zermatons ensemble!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 DEMARRAGE ZERMATI.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: DEMARRAGE ZERMATI.   Ven 24 Aoû 2007 - 14:42

Bonjour, j'ai commencé Zermati hier et je suis très stressée à l'idée de manger de tout... pour vos débuts avez vous commencé en mangent de tout ou petit à petit? mon second problème est que j'arrive à table avec envie de rien de précis mais faim..est ce que je n'attend pas d'voir assez faim? peut on établir des menus à l'avance pour le plat principal pour éviter de se nourrir de gateaux comme j'aurai tendance à le faire!!! merci
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17895
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Ven 24 Aoû 2007 - 14:55

Salut ninie,
Ce serait sympa si tu passais par la case "présentation" pour que l'on puisse mieux te connaître. Ensuite, tu pourrais ouvrir ton "journal de bord" car je sens que tu te poses beaucoup de questions! ne t'inquiète pas, je vais essayer de te répondre.

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17895
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Ven 24 Aoû 2007 - 17:08

Pour répondre à tes questions:
-tout d'abord, je crois qu'il te faut apprendre à repérer à quel moment tu as vraiment faim. Lorsque l'on a vraiment faim, on a envie de beaucoup de choses et on serait capable de manger n'importe quoi. Alors que tu dis n'avoir envie de rien. Peut-être devrais-tu dans un 1er temps repousser ta faim au maximum pour bien la ressentir.
-Si tu n'as pas vraiment faim au moment de passer à table et bien ne mange pas. Accompagne ton mari en buvant un thé ou un café, peu importe et passe à table lorsque la faim est vraiment présente et que tu n'as plus aucun doute. Ne t'inquiète pas, ça peut paraître contraignant au début mais tu vas vite te réguler et retrouver des heures "normales".
-Pour ce qui est des menus, à toi de voir ce qui te conviens le mieux. Perso je prépare le repas du midi, la veille au soir car je n'ai que très peu de temps pour déjeuner. Mais tu peux très bien préparer tes plats au dernier moment, ça n'est pas un problème. Le tout est que tu choissises des aliments qui te font vraiment envie. Laisse ton corps choisir ce dont il a besoin.
Pour ce qui est des gâteaux, ne t'inquiète pas, j'étais comme toi avant. Je pouvais me contenter d'un repas de pain-fromage ou de pain-nutella (mon point faible, comme tout le monde l'aura remarqué ). Je me l'étais tellement refusée durant des années que dès que j'ai pu en profiter, je m'en suis gavée (dans le bon sens, vu qu'il ne faut manger qu'à sa faim!)
Tu as peut-être envie de gâteau aujourd'hui et puis demain, dans 1 semaine... tu auras envie d'autr chose. Tes compulsions vers les aliments dits "interdits" vont se calmer petit à petit, il faut juste que tu te donnes un peu de temps.
Voilà, j'espère avoir pu t'aider!
Bonne chance et ne t'inquiète pas, tu vas y arriver (mais je te l'ai peut-être déjà dit!)

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Invité
Invité



MessageSujet: quelques questions pour débuter...   Mar 18 Mar 2008 - 20:14



Comme je lai dit dans mon "post présentation" , je débute la méthode Zermati à l'initiative de ma diététicienne, jai donc commencé aujourd'hui mon carnet alimentaire...

J'ai noté mes sensations à chaque fois que j'ai mangé et j'ai fait 7 "repas" aujourd'hui, déjà 1ere question : est ce normal d'en faire autant ?

2eme question : J'ai l'impression d'avoir faim tout le temps et c'est de la vraie faim : estomac qui se tord et gargouillis, ca aussi est ce normal ?

3eme question : Je n'arrive pas à déterminer ma satiété , combien de tps cela prend t-il pour la déterminer ?

Et enfin , dernière question : Comment faire, si comme moi, boulimique depuis très longtemps , mon poids n'a cessé de fluctuer pour connaître son poids génétique ?

Merci beaucoup de m'avoir lu et pour vos éventuelles réponses..
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17895
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Mar 18 Mar 2008 - 20:46

Je vais essayer de répondre à tes questions.

ça n'est pas choquant de faire 7 repas/jour, tout dépend comment et quand tu manges.
Je m'explique : si, dès que tu as faim, tu manges selon cette faim, c'est normal de manger plusieurs fois par jour.
Maintenant, si tu manges 7 fois de trop grosses quantités par rapport à ta faim, là, tu manges trop.

La sensation d'avoir souvent faim, au début peut venir du fait que tu ne manges pas assez à chaque repas. Lorsqu'on débute, on a souvent peur de manger au-delà de sa faim et on a tendance à se limiter et donc de manger en-deçà de la satiété.
Ne t'inquiète pas, la régulation va venir avec le temps mais je ne veux pas te cacher que cela peut mettre plusieurs semaines avant que ça ne soit naturel.

Idem pour la satiété, c'est le plus difficile à définir. Va lire les posts qui en parlent, il y a pas mal d'éléments qui peuvent t'aider comme la baisse du désir de l'aliment et l'envie de passer à un autre. Quand le goût diminue, la satiété s'approche.

Il y a aussi un post sur le poids génétique, en fait, ça correspond au poids que l'on avait avant de commencer le 1er régime (à l'âge adulte). Si tu ne connais pas ton poids, alors il te faudra être patiente et ton poids génétique sera celui que tu garderas longtemps après avoir corriger tous tes soucis.

Voilà, j'espère avoir pu t'aider!
:smack:

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Mar 18 Mar 2008 - 21:02

beaucoup pour tes réponses , je vais de ce pas lire les différents post sur ces sujets , j'ai du passer à côté ... lol

Jai acheté "maigrir sans régime" je pense que ca va pouvoir répondre à mes questions aussi.

Pour mon poids génétique, malheureusement je ne me souviens pas a combien j'étais étant donné que j'ai (pour moi en tout cas ) toujours été en restriction cognitive.

En tout cas, encore une fois merci beaucoup pour ces réponses.
Revenir en haut Aller en bas
spanishguitar
zouzou pro
zouzou pro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 729
Age : 34
Localisation : Région Parisienne
Emploi/loisirs : Stagiaire...
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Mer 19 Mar 2008 - 9:56

Ca ne me choque pas non plus, car je me doute que ce ne sont pas des repas gargantuesques à chaque fois, et que tes apports caloriques ont ainsi été bien répartis sur la journée.
Peu importe le nombre de repas par jour.
Pour me referer à mon expérience, pendant les vacances je faisais 2 gros repas par jour, et depuis que j'ai repris le travail j'en fais 5 plus petits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Mer 19 Mar 2008 - 20:57

Je ne sais pas si c'est l'effet du carnet (d'ailleurs j'aimerai avoir votre avis) , mais ce soir contrairement aux autres soirs je n'ai pas crisé, j'ai mangé kk poignées de chips mais pas de gavage ni de culpabilité.

Alors est ce le fait que je me sente surveillée par moi-même (j'espère qu'il y en a qui pige lol) ou est ce le fait que "j'écoute mon corps" qui fait déjà effet , ce qui m'étonne au bout de 2 jours??

En tout cas, je continue ma lecture du livre du Dr Zermati et c'est très intéressant.

:smack: :smack: et bonne soirée...(moi devant Dr House)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Mer 19 Mar 2008 - 21:15

C'est peut-être un peu tôt pour savoir. Tu peux t'autosurveiller en effet: on a parfois au début tendance à vouloir trop bien faire, ce qui empêche d'être vraiment naturel; et puis parfois le naturel revient au galop, on lâche prise etc. Avec le temps, la régulation revient, accompagnée d'une normalisation d'un certain nombre de comportements alimentaires (enfin, c'est mon avis...). L'effet de la méthode zermati, on le voit sur le long terme. Et je commence à croire que la méthode ne porte pas que sur l'aspect alimentaire... (si tu lis les journaux des unes et des autres, tu verras...).
Cela dit, c'est toujours ça de gagné, non?
Bises!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Jeu 20 Mar 2008 - 21:01

Vu que le post est déjà créé, je continue à poser mes questions ici plutôt que d'en ouvrir 10000 avec une question et une reponse à chaque fois , Mme l'administratrice, est ce que ma logique tient la route ? lol

Je poste today car en continuant la lecture de mon livre de chevet, je viens de m'appercevoir de mon erreur : je crois que j'ai "mixé" 2 choses à dissocier : j'ai commencé mon carnet alimentaire comme me l'a suggéré ma dieteticienne mais en adoptant la méthode Zermati et donc en "écoutant mon corps et mes sensations alimentaires" , mais je viens de me rendre comptre que la 1ere étape était de s'analyser en situation quotidienne et ce n'est qu'aprés cette période qu'on "écoute son corps" lol.

Est ce bien ça ou est ce que j'ai encore tout faux ? Et que dois je faire maintenant vu que je pense avoir tout mélangé ?

de vos réponses car là, je suis perdue.
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17895
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Ven 21 Mar 2008 - 6:59

Moi aussi j'ai fait comme toi. ça ne t'empêchera pas de repérer tes erreurs :
-Si tu attends trop longtemps pour manger et que tu as tendance à t'affamer.
-Si tu manges de trop grandes quantités car tu repères mal ta satiété.
-Si tu te restreinds sur les quantités
-Si tu as des aliments tabous.
-Si tu t'interdits certaines associations d'aliments
-Si tu manges pour compenser un mal être, l'ennui, la colère...
-Si tu as gardé tes anciens réflexes de régimeuses..
Etc, etc...

Je ne crois pas que l'on comprenne tout dès la 1ère semaine, il faut compter plutôt plusieurs mois pour se défaire définitivement de tout ça!

Bonne continuation et oui, continue à poser tes questions ici, c'est plus simple!
:smack:

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Ven 21 Mar 2008 - 8:29

d'être toujours là pour me répondre !!

Qu'est ce que je dois faire d'après vous ? Continuer à écouter mon corps ou revenir en arrière pour que quand on va l'étudier avec ma diététicienne cela soit plus parlant ?

Je n'ai commencé que depuis 3 jours, donc je pense pouvoir revenir en arrière... mais je ne sais pas si c'est pertinent maintenant.

Je ne sais pas en ne revenant pas en arrière, si je pourrais identifier tout ce que tu m'as cité...

Désolée de vous déranger à nouveau, bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Choucha
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5365
Age : 35
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : Carpe Diem
Humeur : Positive attitude
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Ven 21 Mar 2008 - 9:51

Coucou,

Primo, tu ne nous déranges pas!! On est là pour t'aider!! Deuzio, par rapport à ta question, je pense que rien ne t'empêche de continuer ton carnet alimentaire. D'une part écrire ce que nous mangeons permet de mieux se rendre compte des quantités, des fréquences etc.. et peut-être serait-il également judicieux d'écrire si tu ressens une émotion quelconque que te donne envie de manger pour soulager cette émotion. A mon avis plus tu décris tes sensations et tes "faits et gestes", plus tu pourras en tirer des conclusions avec ta diététicienne!

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Ven 28 Mar 2008 - 9:28

Bonjour Chouppy,

J'ai lu tes messages avec intérêt car tout comme toi j'essaie de me sortir de mes délires boulimiques.
J'ai vu que tu consultais une diététicienne, as tu été conseillé par ta toubib ou pas? moi j'ai bien envie aussi de prendre rdv et de me faire aider en plus d'adopter cette méthode de ré-éducation alimentaire.

Si tu peux me dire ce que tu penses de tes séances avec elle, ça m'aiderait à faire le pas aussi..

d'avance!

et bonne continuation!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Ven 28 Mar 2008 - 9:37

Alors pour répondre à ta question, je n'ai pas été conseillée par mon toubib car je suis la pro de l'automédication mdr.

J'ai fait des études en médico-social et travaillant maintenant en bibli, je lis beaucoup et me suis donc auto-proclamée (pour certains trucs seulement je vous rassure) médecin lol

J'ai d'abord cherché des consultations de nutrition sur l'hôpital de chez moi dans le but non caché d'être remboursée des consultations, mais c'est overbooké et c'est là que la secrétaire m'a dit qu'elle connaissait une collègue à eux qui était en libéral à 45 mn de chez moi. Et c'est comme ça que je me suis lancée dans l'aventure lol

Je n'y suis allé qu'une fois pour le moment et ai rdv Lundi a 18h donc je posterai en suivant...
:smack:
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17895
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Ven 28 Mar 2008 - 9:38

Fais surtout attention de voir quel genre de nutritionniste tu vas consulter.
Il faut choisir une nutritionniste comportementaliste.
Je te conseille d'aller sur le site GROS.org pour leur demander le nom d'un(e) nutritionniste qui pratique la méthode près de chez toi.

Perso, j'ai été suivie par une nutritionniste et ça a été la cata, je n'ai jamais fait autant de compulsion qu'à cette époque. Pour te donner un exemple, j'avais le droit de manger 1 part (et 1 seulement) de pizza mais je devais, lors du repas suivant, compenser en mangeant 2 oeufs durs et 1 yaourt nature à 0%! Une horreur, j'avais tout le temps faim et je compulsais à tout va. Et pourtant elle est très réputée dans ma région.

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Ven 28 Mar 2008 - 9:45

Oui j'ai omis de le préciser et là dessus Krystel a bien fait de me reprendre lol

Ma nutritionniste, j'ai été la voir sans connaître la méthode Zermati mais avec kk expériences douloureuses avec d'autres "confrères" .

Je lui ai donc expliqué brièvement ma vie, et après l'avoir écouté parler elle a "gagné" petit à petit ma confiance...

Surtout ne pas accepter de méthodes "traditionnelles" ni de régimes, ni de rééquilibrages.

J'ai eu de la chance de tomber de suite sur une diététicienne comportementaliste qui a envie de faire changer les choses dans sa profession....

Mais une fois de plus, fais attention à qui tu choisis.
Revenir en haut Aller en bas
Bibi
zouzou assidue
zouzou assidue


Féminin
Nombre de messages : 548
Age : 45
Localisation : Sud de la France
Emploi/loisirs : Maman à temps plein
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: J'ai quelques questions   Mer 30 Avr 2008 - 7:54

Bonjour les filles,

J'ai repéré une grosse difficulté :

Quand je suis dans le "trop", j'ai bcp de difficultés à manger par la suite à ma faim, à m'arrêter ou à attendre réellement d'avoir faim pour remanger.

Je m'explique: hier matin, j'ai petit-déjeuné sans avoir trop faim à 6h30. Sachant que je déjeune à midi et demi, j'ai anticipé sur ma faim à venir. Mauvais choix ...J'avais trop mangé aussi la veille au soir donc je m'étais sorti un yaourt pour le matin (première erreur). Je pensais manger 1 tranche de pain et un yaourt (deuxième erreur, se rationner avant de manger et ne pas s'écouter). Le pain était bon, j'en ai mangé une 2è tranche + le yaourt (3è erreur). A midi et demi, je n'avais pas très faim. Je choisi malgré tout à la cantine ce qui me plait: des concombres et du poulet/frites (repas classique des jours de grèves). Je ne prends pas les épinards pour compenser éventuellement les frites, je n'en avais pas envie (un point positif, ouf !). Je mange le poulet et les frites. Je ne me ressers pas des frites (pas envie). Je sens que je n'ai plus très faim mais je mange quand même les concombres (pas envie de jeter, 4è erreur). Le pain et le fromage me font envie mais je n'ai plus faim et je me sens déjà un peu lourde. J'arrête là mon repas.

Vers 17h, je rentre chez moi, fatiguée, envie de me détendre, je n'ai pas faim, j'attends. Vers 17h30, j'ai faim, qq gargouillis. Je mange du chocolat (4 gros carrés, praliné) avec un bout de mon pain du midi. Je me restreint en me disant que je n'avais aps très faim. Je range tout, contente de m'être arrêtée sans me sentir lourde. Je vais chez mes BP. Et là, j'ai merdé. Chocolat (au capuccino), barre chocolatée type mini-mars ou mini-twix et de la pâte à tartiner. Plus je me disais que je n'avais pas faim et que je devais m'arrêter, plus je m'empiffrais. Plus je m'empiffrais, plus je culpabilisais et plus je me disais que même écouter mes sensations alimentaires, je n'y arrivais aps et que donc j'étais ... nulle.

Est-ce que vous aussi vous êtes passée par là ? Vous arrivez à toujours tenir compte de vos sensations ? Comment savoir si on ne s'impose pas de la restriction en se disant que ce qu'on a mangé suffit plus qu'en le ressentant ?

Le soir, j'ai mangé avec mon homme, je n'avais pas faim bien évidemment, alors j'avais sorti de quoi grignoter (pain, jambon, reste de purée de courgettes maison, fromage, produit laitiers). Deuxième difficulté: zom trouve que c'était léger alors qu'il ne me dit jamais rien.

Comment vous gérer votre vie sociale ?

Au boulot, c'est déjà pas évident: je petit-déj à 6h30, le lundi et le mardi, je mange à midi et demi/13h alors que le jeudi et le vendredi, je mande à 11h30. Du coup, je comptais un peu sur mes journées de repos ou les repas pris à la maison pour être plus cool. Finalement ce n'est pas si simple...

Enfin, je ne fait que manger du chocolat. J'en ai envie tout le temps. A l'inverse je n'ai pas envie de salade, ni de légumes. Mais je n'ai pas toujours faim ET envie. Quoi faire ? Lutter ? Se laisser aller avec un carré ?

J'ai une question plus personnelle: est-ce que vous êtes perfectionniste ? Moi, oui. Quoi que je fasse, je dois le faire bien ou très bien avec bcp de rigueur. Je finis donc toujours à un moment donné à raisonner plutôt qu'à écouter mes émotions ou mes sensations. Je me sens aussi forcément minable si je rate quelque chose. Je me mets donc finalement en situation d'échec comme avec les régimes alors que ce n'est pas le but recherché.

J'ai une amie qui a fait un régime hyperprotéiné et qui a perdu 5 kgs en 3 semaines. J'ai failli accepter qu'elle m'envoie son livret de conseils. Je me sens tellement boudinée ds mes fringues et surtout tellement mal ds mon corps, tellement grassouillette que c'est dur d'être patiente. Je suis avec mes 5 kgs en trop depuis presqu'un an. Je les ai pris suite à des ttt hormonaux. Depuis, j'ai alterné 2 jours de restriction, 1 journée ou 2 de crises jusqu'au début du mois de février. Mais c'est dur.

:smack: Bibi.
Revenir en haut Aller en bas
nathouille
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1592
Age : 36
Localisation : vendée
Emploi/loisirs : maman au foyer
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Mer 30 Avr 2008 - 7:59

Coucou Bibi,

je crois qu'on est toutes un peu comme toi sur ce forum et que nous sommes toutes passées par ce que tu décris. Zermati est une succession d'expéiences personnelles, de travail sur soi qui te permettront à la faim de ne plus te poser de question quant à la nourriture.

Oublie les régimes, oublie les restrictions. essaie d'écouter ta faim mais si tu n'y arrives pas tout de suite c'est normal. Il nous arrive à toutes de manger sans faim, juste pour le plaisir. Tu as compris que tu avais fait des erreurs et bien tu en tiendras compte demain. Ne te flagelle pas pour si peu. Lâche prise, ne pense plus à ton poids mais juste au plaisir de redécouvrir les aliments et tout se passera bien. Lis les différents livres conseillés sur ce forum, les différents JDB. je pense qu'on apprend beaucoup des expériences des autres. Fais-nous partager tes angoisses et nous t'aiderons.

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Mer 30 Avr 2008 - 9:33

Coucou Bibi,
oui, nous sommes passées par là. Toutes ces questions qui (re)surgissent, la volonté de bien faire couplée à la peur de mal faire... je crois qu'en fait c'est un passage obligé (avec la tentation de tout laisser tomber pour obtenir des résultats rapidement): paradoxalement on est obligé de se focaliser sur ce qui devrait être fondamentalement naturel, évident. Et cette focalisation, voire obsession a beau être nécessaire, elle nous dessert néanmoins.
Peut-être que manger plus fréquemment, mais sans anticiper ta faim, t'aiderait. Dis-toi que tu peux manger à ta faim quand tu veux ce que tu veux. Cela t'évitera de manger sans faim par anticipation et te permettra peut-être de mieux identifier les sensations.
Peut-être devrais-tu te "déconditionner", déconnecter le cerveau et ses idées préconçues. Si tu as envie de chocolat et pas de salade, mange le chocolat (sinon tu commenceras par manger la salade et le chocolat en plus grande quantité pour compenser la frustration).
Je t'envoie plein d'encouragements!
:smack:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Mer 30 Avr 2008 - 10:40

Ce qu tu décris c'est un peu ce que Zermati nomme le "foutu pour foutu"!! En fait quand on commence à manger trop, au lieu de s'arrêter et de se dire j'ai un peu dépassé ma faim, donc j'attendrai plus longtemps avant de manger de nouveau, on se dit que tant qu'on a commencer, autant aller jusqu'au bout et on continue à manger.(c'est typique de la restriction et les mangeurs restreints se promettent dans ces moments de recommencer à faire attention dès la fin de ce dérapage.)

A cela s'ajoute la culpabilité d'avoir trop manger, et donc comme ce sont nos émotions qui nous font manger (cest bien la le coeur du problème pour certaines), on mange encore plus à cause de cette culpabilité.

Cela montre bien que nous ne sommes pas encore guérie, que nos émotions nous font encore manger (au lieu de les évacuer d'une autre manière) et cela veut dire aussi que finalement, nous continuons à nous restreindre...!!

En fait pour revneir sur les émtions il faut bien différencier deux problèmes distincts qui sotn à régler:
- Le fait que nos émotions quelle qu'elles soient nous fassent manger.
- Le fait que de manger soit générateur d'une métion (souvent négative) qui nous fait manger de nouveau à cause du 1er problème

Pour travailler là dessus Zermati m'a dit de noter à chaque fois que je mangeais par émotion et de noter l'émotion précise qui m'a fait manger. Je pense qu'à terme c'est pour travailler sur une autre alternative à la bouffe pour compenser des émotions!
Ou alors que cette bouffe créer de émotions positives qui arrivent effectivement à compenser la mauvaise qui nous a fait manger!!
Bon c'est pas très clair, mais j'éspère que cela t'aidera un peu!! :smack:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Mer 30 Avr 2008 - 10:52

coucou!

tout les problèmes que tu décris dans ton récit proviennent d'une seule et unique responsable : LA FRUSTATION qui suit les multiples régimes que tu as fait! :ange-demon:

comme te dit notre copine + haut, dis toi que lorsque tu auras faim, tu pourras manger ce qui te fait envie SANS AUCUNE CULPABILITE puisque zermati dit que tout ce qu'on mange qd on a FAIM ne fait pas grossir! c'est pas cool?

allez, courage , écoute bien ton corps , mange que lorsque tu as faim (même si au boulot, c'est pas simple) et dis toi que tu ne mourras jamais de faim! il ya de quoi manger à tous les coins de rue : pas besoin de faire des réserves pour une soit-disant faim éventuelle qui pourrait survenir si tu ne manges pas assez aux repas!

bizzzzzz :smack:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Mer 30 Avr 2008 - 17:57

Hello Bibi,

À te lire, j'ai eu la même impression que Chocolat : je pense que la restriction opère encore pour toi. Je ne sais pas si ça peut te rassurer, mais depuis que je fais Z (1-2 mois peut-être), je mange du choco, des pâtisseries, des croustilles et de la restauration rapide tous les jours et j'ai perdu du poids. Simplement en écoutant ma faim. La culpabilité du choco est plus engraissante que le choco lui-même.

Courage

:smack:
Revenir en haut Aller en bas
Bibi
zouzou assidue
zouzou assidue


Féminin
Nombre de messages : 548
Age : 45
Localisation : Sud de la France
Emploi/loisirs : Maman à temps plein
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   Mer 14 Mai 2008 - 15:50

Je ne t'avais pas répondu Shmi : tant qu'on n'arrive pas à se détacher des discours diététiques classiques, on reste effectivement ds la restriction. J'ai lu les parties du livre d'Apfeldofer que Krystel a mis en ligne, ça m'a aidé à avancer. Le 1er exo de substitution avec le chocolat aussi. 100% d'accord avec toi à ce sujet !

:smack:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 1ier jour et déjà une question   Mar 27 Mai 2008 - 14:25

bonjour à tout le monde.
Voila j'ai commencé à "zermater" ce matin et déjà je suis confronter à une belle interrogation.

Je suis quelqu'un en dehors du grignotage qui fait 3 à 4 repas par jour à des heures à peu près régulière mais depuis ce matin j'ai l'impression d'avoir faim toutes les 3 heures environs, et je trouve ça très limité comme temps d'attente.
Je me demande si c'est moi qui ne mange pas assez ou bien si en fait je mange quand je n'ai pas faim...

qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DEMARRAGE ZERMATI.   

Revenir en haut Aller en bas
 
DEMARRAGE ZERMATI.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» DEMARRAGE ZERMATI.
» sur inter Apfeldorfer et Zermati
» Emission en prime-time lundi 31 nov avec Zermati sur M6
» Mes changements grâce à zermati
» Vivre (ou pas) Zermati comme un régime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zermati :: Votre 1ère catégorie :: Questions-
Sauter vers: