Zermati

Zermatons ensemble!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'hyperphagie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hyperphagie.   Mar 3 Mar 2009 - 14:15

bouh je viens de lire mon retard sur ce post!

J'ai rigolé avec votre comparaison "bouffe/sexe"! pauvre Krystel qui ne perd pas un gramme! ah ça fait du bien surtout que là j'ai pas franchement le moral!
Je crois qu'à vous lire je vais me laisser tenter par un p'tit gâteau au retour de la Poste.... qui sera + ou - éliminé avec le ! besoin de réconfort dans ce monde de brutes!

Revenir en haut Aller en bas
pois casse
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 37
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: L'hyperphagie.   Jeu 5 Mar 2009 - 8:47

TITINE35 a écrit:
surtout que là j'ai pas franchement le moral!

besoin de réconfort dans ce monde de brutes!

:smack: :smack: courage
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: je le suis ou pas???   Ven 29 Avr 2011 - 13:30

Cela est une bonne question. Oui je suis dépressive. Pour moi la nourriture est une carapace. Un moyen de me protèger du monde extérieur. Quand à dire que je suis hyperphage je sais pas. Personne n'a jamais dit que je le suis. Pourtant il peut m'arriver de manger sans m'arrêter jusqu'à l'écoeurement. De manger pour manger pas par faim. Comme je en ce moment. Je mange parce que je dois manger c'est un besoin irréprésible. Je dois me remplir pour me protèger. Vous penser que je le suis??
Revenir en haut Aller en bas
lizzie!
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2279
Age : 48
Localisation : Haute-Garonne (31)
Emploi/loisirs : Assistante technique
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: L'hyperphagie.   Ven 29 Avr 2011 - 13:50

Pour moi, oui, tu décris tous les symptômes de l'hyperphagie : manger une grosse quantité de nourriture en un temps très court jusqu'à l'inconfort gastrique....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: L'hyperphagie.   Ven 29 Avr 2011 - 14:34

Je m'en doutais mais je n'y croyais pas trop. Bon il faut que je me soigne!!
Revenir en haut Aller en bas
lizzie!
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2279
Age : 48
Localisation : Haute-Garonne (31)
Emploi/loisirs : Assistante technique
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: L'hyperphagie.   Ven 29 Avr 2011 - 15:49

Tu es au bon endroit !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hyperphagie.   Ven 29 Avr 2011 - 16:00

Je le pense aussi!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hyperphagie.   Mar 2 Oct 2012 - 9:11

Bonjour,

Je souffre de troubles de l'humeur personnellement.
Troubles qui s'expriment (aussi, souvent) par une nette tendance à l'hyperphagie.

En période déprimée, miam, viens-là toi que je me console.

Je traverse actuellement une de ces périodes pas folichonnes, où le boulot me stresse (un des autres symptômes). Disons depuis six mois. Pas une grosse dépression, mais une dépression.

Je suis suivie par un chouette psychiatre (TCC), je prends un anti-dépresseur bref... ce n'est pas ma première dépression et je sais quoi faire, il n'y a pas mort de femme.

Mais là, depuis deux jours, je me recentre sur la pleine conscience au moment du repas. Et je remarque ceci, fort intéressant.

J'ai un odorant puissant. Or, au moment de manger, le goût prend toute la place. Je pose ma fourchette, je place l'aliment sous mon nez et... rien ne se passe. Mon odorat est annihilé dès que j'ai un aliment dans la bouche. C'est drôle non ? Et bien la preuve que goût ou odorat passent par le cerveau !

Autre chose : certains aliments me plongent droit dans l'enfance. Le BN dans le café au lait (c'est la madeleine trempée dans la tisane de Proust)
Le yaourt à la fraise etc...

Et c'est vrai que ça console de bien des choses... mais les séances de relaxation le font au moins aussi bien, et sans faire grossir. J'aime l'idée de mélanger relaxation et repas, et je m'aperçois ainsi que pour moi, les repas étaient un moment de tension, de tension excitante, de tension délicieuse, mais on se calme, Sylvie, non mais !
Revenir en haut Aller en bas
Florali
super zouzou
super zouzou


Féminin
Nombre de messages : 294
Age : 39
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Institutrice
Date d'inscription : 28/10/2012

MessageSujet: Re: L'hyperphagie.   Mar 30 Avr 2013 - 17:56

J'ai lu les trois pages sur le sujet. Je suis hyperphagique. Je me rends compte que, depuis que j'ai décidé de "Zermater", je suis encore régulièrement en restriction cognitive. Eh oui, pas facile lorsque l'on a fait plein de régimes de se faire confiance. Je voudrais me lever le matin sans penser à la nourriture. Oui, j'y pense sans cesse, je planifie mes repas. Je suis obligée pour celui de midi puisque je l'emporte au travail. De temps en temps, je n'ai pas toujours envie de manger ce que j'ai préparé la veille pour mon repas de midi. Et surtout le dessert, je prévois un yaourt, une compote, ... bref un dessert "sain, pas trop calorique" (et je sais que pour zermater, il ne faut pas penser calories). J'ai souvent envie de chocolat, d'un bon biscuit. Je pense que je devrais prévoir quelques carrés de chocolat. Si je les grignotais dans l'après-midi (car c'est souvent à ce moment-là que j'en ai envie), j'aurais moins envie de me "ruer" sur tous les aliments sucrés que je trouve dans mes placards lorsque je rentre du boulot. Pas évident de changer ses comportements alimentaires. D'ôter de son esprit les calories, la graisse, le poids. En ce qui concerne ce dernier, j'avance à grands pas. Il y a 3 semaines, je me pesais plusieurs fois par jour. Depuis quinze jours, je me suis pesée deux fois. Je suis fière de cette amélioration qui me permet de me sentir libérée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: l'hyperphagie   Lun 5 Aoû 2013 - 16:54

oui je me suis reconnue, j'etais un tonneau sans fond pendant longtemps, ma therapie m'a permis de mettre a fond a mon tonneau, lors de ma depression, ce fut des moments tres difficiles,
aujourd'hui mon estomac me signale que j'ai assez mangé, j'ai bien diminué mes proportions, mais j'ai encore du chemin a faire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hyperphagie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hyperphagie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'hyperphagie.
» Avouer ou pas ses crises d'hyperphagie à ses proches ?
» Hyperphagie...
» Hyperphagie : une contre indication?
» anorexie hyperphagie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zermati :: Votre 1ère catégorie :: Les TCA-
Sauter vers: