Zermati

Zermatons ensemble!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le suivi psychologique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17895
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Le suivi psychologique.   Mar 9 Oct 2007 - 21:01

il peut être intéressant de se tourner vers un suivi psychologique. Différents thérapeutes existent.

Selon leur formation et leur sensibilité professionnelle propre, ils peuvent proposer différents moyens d'actions, en séances individuelles, ou en travail de groupe.


LE PSYCHIATRE

Définition? Un psychiatre est un médecin qui s'est spécialisé en psychiatrie.
( un psychiatre-psychanalyste est un psychiatre qui a fait un travail sur lui-même en analyse, comme expliqué plus bas dans la définition "psychanalyste" )

Que fait-il ?En fonction de leur façon d'exercer les psychiatres utilisent différents traitements pour leurs patients.
Ainsi que l'écrit le site psychologie.com les psychiatres prennent en compte les éléments faisant appel à l'histoire personnelle de l'individu, à son vécu émotionnel et à son environnement affectif. Ils utilisent alors autant les médicaments que la parole ou le travail sur le corps, en fonction de leur formation. En tant que médecin un psychiatre peut prescrire des médicaments ( neuroleptiques, etc... ) si besoin .


LE PSYCHOLOGUE

Définition? ainsi que le précise le site psychologie.com le titre de psychologue est officiellement attribué aux personnes ayant obtenu un diplôme universitaire de troisième cycle, dans une option à visée professionnelle (DESS, bac +5). A partir de là, deux voies sont ouvertes : soit le psychologue entend continuer à analyser, observer et évaluer les comportements humains auquel cas ce diplôme lui suffit ; soit il désire pratiquer de manière thérapeutique, soigner, soulager, et il devra compléter sa formation. (par exemple s'il choisit de faire lui même une analyse il pourra devenir ensuite psychologue-psychanalyste)

Que fait-il? Les principaux outils du psychologue sont l'écoute et la parole, il dispose également de tests étalonnés lui permettant d'évaluer la personnalité de ses patients. En pratique il accompagne le patient dans son cheminement, en l'aiguillant au travers de questions et/ou d'objectifs ciblés ou plus généraux.


LE PSYCHOTHERAPEUTE


Définition? psychologie.com explique qu'il n'est besoin d'aucun diplôme particulier pour poser une plaque de psychothérapeute sur sa porte et commencer à pratiquer. C'est pourquoi les psychothérapeutes viennent d'horizons très divers. Certains ont suivi un cursus universitaire, psychologique ou psychiatrique, avant de s'orienter vers la thérapie. D'autres ont seulement mené à bien un travail d'exploration personnel qui les a conduit à désirer pratiquer à leur tour. Certains se contentent même d'une formation, parfois courte, à une technique particulière.


LE PSYCHANALYSTE

Définition?Le psychanalyste s’attache au passé du patient, il s’intéresse généralement à la personnalité globale, sans s’attarder aux symptômes. La cure analytique est habituellement intense (deux séances en moyenne par semaine) et longue (plusieurs années).
Il n'existe aucun diplôme universitaire permettant d'exercer la psychanalyse. Pour devenir psychanalyste il faut ( et il suffit ) d'avoir fait soi-même une analyse personnelle, chez un autre psychanalyste, durant 7 ou 8 ans. Il est possible d'approfondir cette plongée dans l'étude de l'inconscient par le biais de stages, formations, etc .

Que fait-il ?

La psychanalyse se base sur deux éléments:

- d'une part l'expression libre du patient ( qui parle de ce qu'il souhaite, le psychanalyste rebondissant parfois ou jamais sur un mot ou une idée émise par son patient afin de relancer la réflexion ) associée à " l'écoute flottante " du psychanalyste ( c'est à dire que le psychanalyste a une écoute neutre , sans préjugés personnels , centrée sur le patient et son histoire )

- et d'autre part le phénomène de transfert ; le site psychologie.com explique que le psychanalyste devient pour ses patients une sorte d'écran vide sur lequel ils peuvent projeter tout ce qu'ils veulent. De ce fait chaque patient imagine, chez son psychanalyste, des sentiments qui le concernent : il va, selon les cas, penser que ce dernier le méprise, qu'il lui ment, qu'il le trouve stupide, l'aime, le désire, le hait ... En réalité le psychanalyste n'éprouve rien de tel mais le patient lui prête ces sentiments parce qu'il les a rencontrés autrefois. Le transfert permet qu'ils se réactualisent dans la cure et, surtout, qu'ils soient reconnus et identifiés : quand et par qui le patient a-t-il été méprisé ou a-t-il eu le sentiment de l'être ? On transfère sur le psychanalyste, on déplace sur lui, les sentiments que l'on a besoin de retrouver pour pouvoir s'en débarrasser.

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
 
Le suivi psychologique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le suivi psychologique.
» Insomnies de l'enfant
» La criminalité
» Les Centres Medico Psychologiques ou CMP
» suivi psy et dièt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zermati :: Votre 1ère catégorie :: S'en sortir : les traitements.-
Sauter vers: