Zermati

Maigrir sans régime.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vivre (ou pas) Zermati comme un régime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimax
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5348
Age : 49
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Jeu 6 Déc 2007 - 12:09

Je lance ce sujet sous forme de débat /question. Ca me turlupinait déjà depuis un moment.
C'est qu'en fait, j'ai parfois l'impression de vivre Zermati un peu dans le même état d'esprit que pour un régime.

Certes, il n'y a pas la notion d'aliment autorisé, un peu autorisé, encouragé...
Il n'y a pas d'objectif lié au poids.
Même si (et heureusement) ces points sont primordiaux, il me semble que l'on tombe facilement dans certains travers des régimes:


- On s'autorise des "craquages" en se disant "je me reprends en mains dès demain".
- On analyse tout ce que l'on mange, on est super attentif à son alimentation.
- On scrute notre balance (pour celles qui n'ont pas encore eu la force de la virer ;)).
- On est fier d'avoir bien géré une journée, honteux d'avoir craqué le lendemain

et pour moi en particulier, je pense avoir parfois mangé un peu moins que ma faim, parce que la satiété, quelque part, ça fait peur et que c'est une petite victoire sur soi-même (programmation héritée des régimes) que de réussir à vivre avec un petit creux au ventre.


Ce n'est pas du tout une critique, hein! c'est mon ressenti par rapport à MON raisonnement, à MA façon de gérer Zermati. C'est très personnel.

J'aimerais réussir à intégrer suffisamment la méthode pour que cela devienne naturel, non soumis à une constante intellectualisation des repas, que mon corps soit autonome, qu'un craquage ne soit pas un craquage, mais l'assouvissement d'un besoin naturel et momentané.
J'aimerais ne plus avoir peur de ma faim, mais pas non plus de ma satiété. Ne pas craindre le ventre vide et ne plus considérer comme un échec le ventre plein.


Vaste programme me direz-vous. Et quelque part, ça me fiche la trouille de constater que même au bout de plusieurs mois, rien de tout cela n'est évident.


Et vous, comment vivez-vous votre Zermati? Est-ce que la démarche est totalement à l'opposé des régimes ou vous sentez-vous encore dans cette programmation?


Dernière édition par le Jeu 6 Déc 2007 - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11146
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Jeu 6 Déc 2007 - 12:48

Je pense que tu ne t'es pas totalement libérée des régimes. Tu penses encore comme une régimeuse (ça n'est pas une critique biensûr, juste le sentiment que j'ai en lisant ton message).

Malheureusement, je crois qu'il faut des années (pour certaines)pour se sortir de l'engrenage de la pensée "régime".
Notre cerveau a enregistré tellement de fois le fait que seul un régime fait maigrir qu'il a du mal à se convaincre que nous pouvons retrouver notre poids sans privation.

Pour ma part, je suis restée tellement d'années au régime que mon 1er réflexe, lorsque je sens que j'ai pris du poids, est de me mettre à la diète. ça dure l'espace de quelques secondes mais je suis obligée d'imposer à mon subconscient de taire ses grandes idées diététiques, l'auto-régalution ne me vient pas encore à l'esprit naturellement!

Bizarrement, tant que je ne me fixais pas d'objectif poids, si ce n'est celui de me stabiliser, je contrôlais mieux mes sensations. Mais du jour où je me suis dit : tu as 15 jours pour perdre 2kg, ça a été la catastrophe. J'ai complètement perdu mon sens de la régulation (qui marchait très bien depuis quelques mois) et je suis passée à une étape de grand n'importe quoi, en me restreignant à un repas pour dévorer le suivant.

Il faut absolument lâcher prise et laisser faire notre organisme. Se faire confiance et dédiaboliser (même désacraliser) le chiffre que nous indique notre balance.

C'est dingue de se poser toutes ces questions, mon mari, mes enfants, ma collègues... des auto-régulateurs nés ne s'en posent pas autant. Ma collègue est effarée de voir que je me prends le chou pour une simple histoire de bouffe alors qu'il y a des choses bien plus importante dans la vie!

Bref, la guérison sera longue, voire très longue pour certaines d'entre nous (je ne me fais pas d'illusion, j'ai passé plus de 10 ans de ma vie au régime, ça n'est donc pas en 10 mois que je vais résoudre le problème).

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Thaïs
New zouzou
New zouzou
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 43
Localisation : BZH
Emploi/loisirs : Secrétaire/serveuse
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Jeu 6 Déc 2007 - 22:52

J'ai, hélas, le même état d'esprit que MiMax Sauf que je ne me restreint pas en ce moment (j'y arrive pas scratch )
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11146
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Ven 7 Déc 2007 - 10:22

En fait, je crois que la restriction cognitive, ça n'est pas seulement une question de quantité. A partir du moment où on se dit : je mange un yaourt 0% parce que c'est moins calorique ou meilleur pour ma santé... alors que j'ai envie d'une part de gâteau au chocolat, on entre dans la restriction cognitive.

Si tu te dis, je ne termine pas mon assiette alors que j'ai encore faim (mais je maigrirai plus vite) : tu es dans la logique du régime!
Si tu remplaces ton repas du soir par une soupe (alors que tu viens de préparer une belle quiche qui te fait envie) parce que tu as mangé au mcdo le midi et que tu as peur de grossir : tu entres encore dans une logique de régime.

Bref, il y a tout un tas de situations qui s'embrouillent et qui nous font passer de l'auto-régulation (au mcdo, par exemple tu as mangé à ta faim sans aucune culpabilité) à la restriction cognitive (état de régime) en un clin d'oeil. Et je crois que nous ne devons pas nous voiler la face : ça veut dire que nous ne sommes pas encore guéries des régimes.
Mais ça va venir! On y croit!!!

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Ven 7 Déc 2007 - 14:38

Eh oui, les mauvais fonctionnements ont la vie dure !
Eh non, pour ma part, je ne considère pas zermati comme un régime !
Nous avons fonctionné pendant tant d'années en mode restriction
compensation que les choses ne peuvent se résoudre sans un vrai travail sur nous-mêmes !
Peut-être qu'au début il est nécessaire de se "surveiller", afin de bien intégrer la méthode et relancer le fonctionnement instinctif de notre organisme !
Aucun aliment n'est interdit, la seule chose à ne pas oublier est de manger quand la faim se fait sentir et de s'arrêter dès qu'elle s'arrête, c'est quand même génial, quoiqu'un peu difficile par moment !
Ca va venir, nous allons y arriver même si c'est long et même si nous dérapons par moment !
Bon courage à toutes

:smack: :smack: :smack:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Ven 7 Déc 2007 - 19:34

tout à fait!
C'est quelque chose que j'ai parfaitement intégré à la lecture du livre de Zermati. Je veux dire que mon cerveau a compris le problème. Mais concrètement, dans la vie de tous les jours, c'est une autre paire de manche, l'inconscient a encore le dessus... le temps qu'il perde ses vilains réflexes?
Patience donc?!...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Sam 8 Déc 2007 - 16:53

oui, on a tellement fait de régimes que une amie forumeuse a dit une fois, pas sur ce forum, que zermati est trsè libre et elle ne peut pa le faire!!
et bien si on nous donne la liberté on ne peut pas le faire et si on se retreint c la cata

non, moi je ne vit pas comme un régime et bien comme croquette, je suis drolement heureuse de manger sans culpabiliser et de manger avec plaisir, oui c pas toujours facile mai si je trouve de sdifficultées, ej retourne lire zermati et ça mareche de nouveau, c comme une magie, c vraie quil fauit bien entendre notre corps et le seule effort que je fait et j'essaye de faire ets de prendre compte des messages de mon corps et ej distingue plsu ma faim et en plsu j'en susi contenet aussi à chaque fois car ej sais qu eje vais manger et pas grossir et j'ai le droit d'avoir faim en plsu , non?

alors moi, je ne le vit pas comme régime , jamais et si non, j'en aurais plsu capable car je susi allergique aux régimes et je supporte pas le mot


on va y ariver ensemble, j'en susi convaincu moi!!
Revenir en haut Aller en bas
spanishguitar
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 34
Localisation : Région Parisienne
Emploi/loisirs : Stagiaire...
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Sam 8 Déc 2007 - 21:10

Effectivement, il y a des jours où j'ai tendance un peu comme toi Mimax.
Mais il faut relativiser car je vois les progrès sur mon bien-être si je prends un peu de recul. Parfois, pour aller mieux, j'abandonne mon carnet alimentaire quelques temps car, malgré tout, c'est assez contraignant et je pense qu'inconsciement, tenir le carne tm'incite à manger à heure fixe, etc. Ca fait du bien de ne plus avoir mémorisé, et de ne plus savoir ce qu'on a mangé en fin de journée, comme quelqu'un de régulé. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Sam 8 Déc 2007 - 21:33

alors si tu tient un carnet alimentaire oui, ça peut déranger mai snormalemnt avec zemrati on fait le carnet alimentaire au début pour être conscient de ce quon mage et les quantités, les feelings, les contraintes, quand on mange trop avec qui, etc masi si ça continue et bien je ne vois pas que ça va aider, moi g jamais fait ça qu'au début et pour qqu jour seulmenet aussi

courage
Revenir en haut Aller en bas
mimax
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5348
Age : 49
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Lun 10 Déc 2007 - 12:27

Merci pour toutes vos réponses!!!

Bravo à celles qui réussissent à vivre Zermati comme une philosophie et ont définitivement rayé de leur esprit toutes les notions de régime (quel qu'il soit)... même si on en garde parfois le vocabulaire.

Pour moi, en plus des régimes (du style Dukan ou WW) il y a aussi les convictions alimentaires... le fait de manger équilibré etc... (comme tu le dis très justement, Krystel)
Je crois qu'il est très très difficile de se déprogrammer de tout cela. Ou alors est-ce que ça vient "à la longue", quand on perçoit de vrais résultats (c'est vrai que pour moi, c'est un peu faussé).

Je connais plusieurs personnes qui ont fait Zermati le temps de perdre leurs kilos et ont ensuite abandonné... Alors n'est-ce pas voir cela comme un régime de le faire ainsi? (d'autant que, je vous l'accorde, c'est stupide de le faire ainsi puisque ça favorise l'effet yo-yo et c'est un peu "renier" la méthode).

Enfin, me concernant, je pense n'avoir pas encore complètement intégré la méthode. Je dois encore beaucoup faire appel à mon intellect. J'ai besoin du carnet alimentaire, j'aime ce côté "surveillance".
J'espère que ça ira de mieux en mieux!!!

De gros bisous à toutes.

:smack: :smack: :smack:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Lun 10 Déc 2007 - 17:10

oui, tu as raison, zermati est un ephilosiphie et comem a dit krys, on a pas d'autre solutions pour perdre et en pas reprednre masi il fauit bien la suivre toute sa vie mais ça devient inconscient à al alongue, si on barre toutes les raisons qui nous ont poussé à mpanger , se débarrasser de notre peur de grossir, s'assumer comm on est au poid actuelle, essayer de dédramatiser nos émotions, et bien ça marche
oui, j'ai relit zermati et je m'aperçoit que si je m'assume pas comme je suis, et comme a dit zermati s'assumer en veut pas toujours dire adorer, et bien je ne vais pas m'arreter de grossir
donc , on accepte notre poids actuel, on s'assume, on dédramatise pour que les émotions ne nosu font pas griossir et on peut aussi éviter les choses qui nous font déraper, au moins au début, et si non, comme il a dit les aliments ont un effet réconfortnat , c vraie, mais avec la restriction cognitive, on en peut plsu avoir ce réconfort!! alors si on ne culpabilise plus et on essaye de manger à notre faim et bien c gagné
biensure ça prendra le temp que ça prendra masi le faite de maigrir est sure car on va surement manger un peu moins que d'habitude
moi, le carnet alimentaire me stresse donc ej ne le fait pas du tous , ça me fait du mal
biz :smack:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Mar 11 Déc 2007 - 19:18

Salut Mimax !!

Tu soulèves une question très intéressante, et qui fait écho aux interrogations que je me faisais sans pouvoir les formuler clairement : cette dernière semaine n'a été faite pour moi que de crises de boulimie et j'ai pris 2 kg. Et je me demande finalement si je n'ai pas pris les choses trop au sérieux, et si, quelque part, le fait de ne pouvoir manger "que quand on a faim" n'est pas devenu, dans mon esprit, une forme de restriction du même style que "je ne peux manger que des trucs légers", d'où mon gros craquage après 1 mois parfait.

Mais comment faire alors ? Où est la solution ??

J'envie tellement les gens qui "s'en foutent", comme mes frères : ils ont envie d'un truc ? Ils le mangent ! Un bol de cacahuètes devant la TV ? No souci !! Et pas un gramme de plus sur la balance ! Ils m'ont même dit manger souvent sans faim, juste par envie, et ce n'est pas pour autant qu'ils grossissent. Je pense que leur faim aux repas suivants s'amenuise légèrement, sans qu'ils s'en rendent compte, et du coup ça passe nickel.

Finalement, c'est comme si on reportait les interdits qu'on avait sur le contenu de notre assiette aux moments où on mange, et qu'on culpabilisait dorénavant non plus parce qu'on mange "trop riche", mais parce qu'on mange "sans faim"...

Bon, ce ne sont que des réflexions pour répondre aux tiennes, Mimax... je crois toujours dur comme fer que nous allons toutes dans la bonne direction grâce à Zermati, et peut-être que la solution est juste d'être moins rigides (les régimes nous rendent strictes et psychorigides, manichéennes et implacables), plus "cools" avec nous-mêmes, et de nous "laisser aller" davantage...

Allez, on tient le bon bout ! Bisous à toutes
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11146
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Mar 11 Déc 2007 - 20:18

Je crois que nous avons tellement été conditionnée par toutes ces croyances alimentaires, un peu comme un lavage de cerveau, que l'on a beaucoup de mal à se sortir de cette spirale!

Je le répète souvent : il faut du temps! notre corps a souffert de tous nos excès : régime restrictifs suivis de débauche alimentaire... qu'il est totalement perturbé et il va lui falloir du temps pour retrouver son naturel!

Je pense que tu as fait une très bonne analyse doumdoum, tu t'es restreinte durant 1mois dans ton comportement. Tu t'es peut-être "trop" écoutée. Si ton attitude avait été plus naturelle (comme celle de tes frères) tu aurais moins perdu mais il n'y aurait peut-être pas eu ce revirement des derniers jours. Ne culpabilise pas, c'est normal de se tromper au début et puis il y a cette euphorie de se sentir enfin libérée des régimes mais cette crainte de prendre du poids en cédant à toutes ses envies, alors on se "retient", on restreint, ce qui se termine par une frustration. Mais tu vas t'en sortir car tu as conscience de tout cela et tu pourras faire évoluer ta situation dans le bon sens!

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
nathouille
zouzou pro
zouzou pro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 916
Age : 36
Localisation : vendée
Emploi/loisirs : maman au foyer
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Mer 12 Déc 2007 - 2:12

C'est vrai qu'on culpabilise quand on mange sans faim et qu'à ce titre zermati peut se considérer comme un régime mais l'idée je crois est justement de ne pas culpabiliser si on mange trop quelque fois, se faire plaisir, un grignotage, une soirée entre copains et de se faire confiance sur le fait que notre corps sera capable de réguler tout seul et même si ce n'est pas le jour d'après, ce sera le suivant..
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11146
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Jeu 13 Déc 2007 - 17:12

Zermati dit dans son bouquin qu'on peut se lâcher de temps en temps, il suffit d'attendre d'avoir à nouveau faim pour remanger.

Le problème arrive lorsqu'on mange tout le temps au-delà de sa faim! c'est la répétition qui pose problème.
Mais on peut juste se faire plaisir (sans que la faim ne soit présente) sans problème. Par contre manger de trop (à avoir mal au bide), ça n'est pas génial!

Déculpabilisons et surtout soyons naturelles! moins on se posera de questions, mieux ce sera!

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
mimax
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5348
Age : 49
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Jeu 13 Déc 2007 - 21:45

Doumdoum, je crois que tu as super bien résumé ce que je voulais dire.
En fait, suivre Zermati avec autant d'application, en étant stricte avec soi-même revient à se créer une discipline qui ressemble à un régime.
Et je comprends complètement ton craquage, et certainement le craquage de plusieurs forumeuses. On a une période bénie au début et apparemment, une rechute après des premières semaines sans nuage, car on en a marre d'analyser, de se contrôler, on a envie de se laisser aller.

Donc l'objectif, c'est peut-être de maîtriser l'étape suivante que décrit Krystel: se permettre des écarts en régulant sur les prochains repas. Là ça devient moins prise de tête, il faut oublier un peu la discipline... et j'ai l'impression que ce n'est pas moins simple.

En tout cas, merci à toutes pour vos réponses!!!
On avance, on avance, on avance!!!



:smack: :smack: :smack:
Revenir en haut Aller en bas
nathouille
zouzou pro
zouzou pro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 916
Age : 36
Localisation : vendée
Emploi/loisirs : maman au foyer
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Vivre (ou pas) Zermati comme un régime   Ven 14 Déc 2007 - 7:21

Je crois que c'est un bon résumé parce qu'à partir du moment où se restreint alors qu'on a envie de manger (si ça se répéte plusieurs fois je veux dire), je pense que ça finira automatiquement en crise car c'est de la restriction...
Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre (ou pas) Zermati comme un régime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vivre (ou pas) Zermati comme un régime
» Comment gérer ses émotions (autrement que la bouffe!)
» Vivre comme un roi
» Vivre comme des justes. Saint Matthieu 6,1-6.16-18
» Maigrir sans regrossir zermati

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zermati :: Votre 1ère catégorie :: Partage-
Sauter vers: