Forum d'entraide pour maigrir sans régime.

Si tu écoutes ton corps lorsqu’il chuchote, tu n’auras pas à l’entendre crier.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La diététique et ses lois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La diététique et ses lois   Jeu 18 Aoû 2011 - 19:18

Bonsoir à toutes :-)

Je tenais à vous faire partager une expérience qui n'a pas été simple pour moi et dont j'en souffre encore aujourd'hui. En gros j'ai été anorexique à mes 17 ans et devenue hyperphage à mes 18 ans lorsque j'ai commencé mes études en diététique.
Je voulais devenir diététicienne à la base la nutrition m'a toujours fort intéressée ainsi que la santé en général.
Je pensais également que ces études allaient m'aider à faire la paix avec la nourriture et bien au contraire ça m'a empiré la santé ! J'ai pris 11kg la première année ( je suis passé de 60 kg à 71 kg affraid ) je me suis jamais senti aussi mal dans ma peau. Ces études étaient bombardé de fausses idées où l'on nous enseignait :

* Manger 300 g de légumes par jour dont 100g de crudités
* Manger 3 portions de fruits
* Jamais sauter un repas et jamais sauter le petit déjeuner
* Le petit déjeuner DOIT être composé d'une boisson, produit laitier, produit céréalier, matière grasse ...
* Eviter au maximum les aliments "écarts" ( chips, chocolat, fromages gras, viennoiseries ) et lorsqu'ils sont consommés cela doit être en PETITE quantité
* Choisir au maximum des produits version allégé ( demi-écrémé, maigre ...)
* 2 fois du poisson par semaine, viande rouge maximum 1 fois par semaine, volaille 2 fois ...
* Privilégier cuisson vapeur, grillades, anti-adhésif
* Faire une collation de fruits, céréales et produit laitier maigre
* Faire des repas équilibrés ( féculents, viande maigre, légumes léger)
* Blablabla ( enfin vous connaissez la music par coeur )

Je me suis mise à suivre à la lettre toutes ces études ( déjà pour mon métier ) ainsi que pour moi même et résultat : je mangeais de trop ( la collation été copieuse) le petit déjeuner me donnait mal au ventre en m'obligeant à être composé de ces 4 éléments ( eau, protéine , fruit ..), lorsque je mangeais un aliment " tabou" je culpabilisais du faite que c'était mal vu déjà dans la théorie mais aussi par le professeur ! Mes crises faisaient que s'avantager je n'écoutais pas mes envies ni mes sensations je me sentais une incapable en diététique et pour finir j'ai arrêté les études ( même en ayant réussi l'année). Mes crises se son atténués j'ai reperdu les kg mais les problèmes de crises sont toujours présentes ainsi que la peur des aliments "tabou" !

Je comprends les gens qui ont dur avec Zermati avec toutes les bêtises qu'on nous dis à la télé les slogan nutrition santé : mangez ci faites ça pas trop gras ni trop sucré ... alors imaginez moi qui à été dans la propagande profonde de la diététique pendant 1 an ! C'est horrible je trouve ça honteux que l'on admet un tel lavage de cerveau et de mensonges à la population ! J'ai fais pas mal de régimes ( hyperprotéiné, Montignac j'ai même suivie les règles de la diététique de mon école ... RIEN à marcher la seul chose que ça a réussi à faire c'est faire perdre mes cheveux et nuire à mon pancréas !

Je suis heureuse qu'il y ait encore une solution qui existe ( Zermati -Apfeldorfer) pour tuer les régimes et vivre enfin en paix comme un mangeur régulé se faire plaisir plus de pensées négatives et profiter de la vie. Je ne suis que au début et j'espère vraiment m'en sortir j'en peut plus quitte à compléter avec un thérapeute en comportement alimentaire...

Succès à toutes :-) et merci pour votre attention :smack:
Revenir en haut Aller en bas
Manille
zouzouteuse
zouzouteuse


Féminin
Nombre de messages : 183
Age : 46
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : un changement...des changements...un tsunami!
Humeur : souvent joyeuse!
Date d'inscription : 30/04/2010

MessageSujet: dure réalité!   Jeu 18 Aoû 2011 - 19:53

Hello,

Ton témoignage résume le parcours de beaucoup d'entre nous frustrées par un standard pour perdre du poids sans écoute de nos sensations! les résultats sont là, avec une alimentation sous contrôle mais également sans plaisir ! Du coup, manger devient triste à mourir et chacun, à ce moment là, trouve une issue de secours ( bonjour les TCA...une issue pour échapper à ce contrôle). En outre, répondre à un programme alimentaire pour maigrir consiste à éviter d'écouter son corps et à le déprogrammer durablement!

L'apprentissage que nous initions tous avec plus ou moins de difficultés nécessite une écoute de tous les instants! personnellement, je le vis bien souvent comme de belles retrouvailles avec mon corps! me concernant, j'ai souvent était très dure avec mon corps....en l'ignorant et en laissant mon cerveau décidé pour lui! Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Milk-it
super zouzou
super zouzou
avatar

Féminin
Nombre de messages : 332
Age : 26
Localisation : 64.
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: La diététique et ses lois   Jeu 18 Aoû 2011 - 20:11

ça a pas dû être une partie de plaisir ces études en "diététiques".
Ce n'est que depuis peu que je me rends compte des aberrations qu'on essaie de nous foutre dans la tête. Comme si on était tous pareil, qu'on avait tous les même besoins, et qu'on mangeait TOUJOURS quoiqu'il arrive TROP gras, TROP sucré, trop ça, pas assez ça...
J'aimerais bien énumérer chaque règle diététique et prouver le contraire (ce que Zermati fait très bien dans son livre pour certaines de ces "règles" ridicules), mais ça serait trop long, et ici de toute façon je pense que tout le monde ou presque sait que ce sont que des c*nneries. (et le mot est faible.)
Et les gens qui sont persuadés de détenir la vérité dans ces affirmations idiotes (qui changeront tous les dix ans à tous les coups) me rendent presque triste pour eux tellement ils sont bornés et fermés à des opinions un peu différentes.
Encore un truc qui reflète cette société débile où on doit tous être des clones dont le cerveau est lavé par les médias, et où bien sûr à part regarder et s'indigner inutilement on peut rien faire.
Bref... (ça m'énerve.)
J'espère que tes "restes" de TCA s'atténueront vite (ça a l'air d'aller mieux déjà, tant mieux), pour ma part je pense vraiment que retourner à l'écoute de ses sensations est le meilleur moyen pour affronter ses TCA. (et donc certains autres problèmes personnels plus ancrés)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La diététique et ses lois   Ven 19 Aoû 2011 - 6:14

Merci d'avoir lu mon témoignage oui c'est sur que j'ai été triste de quitter mes études mais d'un autre coté ça ma soulagée c'était une grosse pression déjà à la maison j'étais obsédée par la nourriture et aussi à l'école de diététique je devenais folle ! Puis mnt avec du recul je regrette plus rien de toute façon ce n'était que du commercial toutes ces théories de la diététique je suis heureuse d'avoir connue Zermati j'ai commencé depuis peu mais je vous cache pas j'ai très dur à me défaire des règles diététiques ça va me prendre du temps mais c'est pas grave je suis prête à tout pour vivre en paix courage et succès à toutes en route vers le chemin du bonheur !
Bonne journée :-)
Revenir en haut Aller en bas
lizzie!
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2098
Age : 48
Localisation : Haute-Garonne (31)
Emploi/loisirs : Assistante technique
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: La diététique et ses lois   Ven 19 Aoû 2011 - 12:04

Merci pour ton témoignage Dolcevita
Tous ces faux messages sont énervants mais rappelons-nous que nous sommes dans une société de consommation, l'idée est de nous faire consommer le plus possible pour satisfaire certains lobbies.
J'ai commencé à avoir des doutes le jour où je me suis rendue compte que les consignes étaient différentes selon chaque courant de pensée (naturopathie / végétarianisme / végétalisme / diététicienne classique / partisans de l'index glycémique / les anti-lait / les anti-gluten / etc....). Impossible de s'y retrouver !
A chacune donc de trouver ce qui convient à son corps et de garder son esprit critique face aux messages qu'on nous bombarde (et pas qu'en nutrition d'ailleurs !).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La diététique et ses lois   Ven 19 Aoû 2011 - 15:09

lizzie! a écrit:
Merci pour ton témoignage Dolcevita
Tous ces faux messages sont énervants mais rappelons-nous que nous sommes dans une société de consommation, l'idée est de nous faire consommer le plus possible pour satisfaire certains lobbies.
J'ai commencé à avoir des doutes le jour où je me suis rendue compte que les consignes étaient différentes selon chaque courant de pensée (naturopathie / végétarianisme / végétalisme / diététicienne classique / partisans de l'index glycémique / les anti-lait / les anti-gluten / etc....). Impossible de s'y retrouver !
A chacune donc de trouver ce qui convient à son corps et de garder son esprit critique face aux messages qu'on nous bombarde (et pas qu'en nutrition d'ailleurs !).

Avec plaisir :-) j'ai voulu montrer comme pour chaque corps y a aucune lois qui existe pour le diriger à part la nature c'est la seule à pouvoir satisfaire notre réel besoin écouter ses sensations comment j'ai pu passer à coté de ça ! Mais bon je me martirise plus l'esprit j'oublie les erreurs et je repars du bon pied ( je sais que ce sera pas sans faute mais bon ) l'essentiel c'est de guérir le corps le mérite on a assez souffert !
bonne fin de journée bisous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La diététique et ses lois   

Revenir en haut Aller en bas
 
La diététique et ses lois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La diététique et ses lois
» Lois de Bioéthique
» Un propulseur électro-magnétique
» la maladie génétique de ma fille !
» Quand un prêtre devient hérétique...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'entraide pour maigrir sans régime. :: Votre 1ère catégorie :: Partage-
Sauter vers: