Forum d'entraide pour maigrir sans régime.

Si tu écoutes ton corps lorsqu’il chuchote, tu n’auras pas à l’entendre crier.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La restriction cognitive.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11642
Age : 47
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: La restriction cognitive.   Dim 5 Aoû 2007 - 22:37

La restriction cognitive ou l'état de régime permanent.

Beaucoup de personnes se caractérisent par le souci qu'ils ont de ne pas grossir et de se nourrir en conséquence.
Ils se distinguent par l'idée tenace qu'il existerait une bonne manière de manger, saine et équilibrée, une sorte de bonne conduite alimentaire qu'ils seraient sensés adopter.
C'est ainsi, qu'ils éprouvent souvent, quoiqu'ils mangent, un vague sentiment de culpabilité.

Les 2 faces de la restriction cognitive:

-Le 1er état se caractérise par un hypercontrôle au cours duquel on maîtrise parfaitement son comportement alimentaire.

-Le 2ème consiste en un état de désinhibition et de perte de contrôle, prenant la forme d'accès hyperphagiques, de compulsions ou de crises boulimiques.

1: L'hypercontrôle:
Lors de cette phase, on cherche à réduire au maximum ses apports caloriques afin de perdre ou de ne pas prendre de poids.
Pour cela, on s'impose un ensemble d'obligations et d'interdictions alimentaires.

-Tout d'abord, on abandonne ses sensations alimentaires (faim, satiété...) pour confier la direction de notre comportement alimentaire à des règles dictées dans tous les régimes, donc jugées plus fiables.

Exemples de ces règles:
-prendre 3 repas et surtout ne pas en sauter.
-manger copieusement le matin et alléger le dîner.
-manger équilibré.
-éviter tous les aliments gras et sucrés qui font grossir et consommer à volonté ceux qui ne font pas grossir.
-ne pas boire pendant le repas
-ne pas manger certains aliments à certains moments de la journée.
-ne pas associer certains aliments entre eux...

A ce stade, ce sont ces raisonnements qui vont guider le comportement alimentaire et non plus les sensations.

Voici, en résumé, ce que ça donne:
-je n'ai pas faim mais je dois manger
-j'ai faim mais je ne dois pas manger
-je n'ai plus faim mais je dois encore manger
-j'ai encore faim mais je ne dois plus manger
-j'ai envie de cet aliment mais je dois manger celui-là
-je n'ai pas envie de cet aliment mais je dois le manger...

En suivant des indications extérieures, on se retrouve très souvent en décalage avec ses besoins.


2: la perte de contrôle ou l'état de désinhibition.

A ce stade, la petite bataille contre les kilos qui avait débuté la fleur au fusil commence à prendre des allures de bérézina.
Les envies de manger ont remplacé la faim et deviennent de plus en plus pressantes.
Résister devient une obsession et une lutte de tous les instants.
Quoiqu'il arrive, désormais ce n'est plus le mangeur qui gagnera!

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11642
Age : 47
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: La restriction cognitive.   Mar 7 Aoû 2007 - 20:35

Vous pouvez poser toutes vos questions sur le post "questions".

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
 
La restriction cognitive.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La restriction cognitive.
» Pensees de ronde
» Premiers résultats
» Emotions et prises alimentaires.
» Émotions et restrictions cognitives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'entraide pour maigrir sans régime. :: Votre 1ère catégorie :: Principe de la méthode zermati-
Sauter vers: