Forum d'entraide pour maigrir sans régime.

Si tu écoutes ton corps lorsqu’il chuchote, tu n’auras pas à l’entendre crier.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ma progression.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
majo
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8256
Age : 61
Localisation : hautes alpes
Emploi/loisirs : tech labo/plein air; coloriages;
Humeur : joyeuse, sereine
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Ma progression.    Mer 6 Sep 2017 - 8:08

Citation :
j'ai tout de suite compris.
ça , c'est juste génial!!
Citation :
j'ai aussi besoin d'accepter cette nouvelle image et de vivre pleinement mon nouveau corps.

ça fait beaucoup de choses à assimiler en peu de temps et j'ai trouvé normal ce besoin de pause pour tout digérer.
exactement!!!!!
faire sienne cette nouvelle image de toi
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11447
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Ma progression.   Dim 1 Oct 2017 - 7:55

Mars 2017 : 75.500
Mai 2017 : 72.200
Août 2017 : 66.800
Septembre 2017 : 66.600

C'est drôle, je ne pensais pas avoir perdu 200 g, dans mon esprit, je pensais avoir repris du poids (en fait, maintenant, lorsque je me pèse, les chiffres ne veulent plus rien dire puisque je ne me souviens jamais du poids que je faisais avant. C'est juste comme une sorte de baromètre pour voir où j'en suis).

Durant ce mois de septembre, j'ai pris conscience de pas mal de choses. D'abord, je recommence à manger n'importe quoi, n'importe comment, j'ai carrément perdu mon super zermatage de cet été (donc mes sensations et ma régulation, d'où mon étonnement de m'être stabilisée).

Je pense que cette équilibre de mon poids vient du fait que je me bouge pas mal, je marche au moins 1 fois par semaine et je fais même un peu de renforcement musculaire chaque matin -ou presque- (et de la boxe au moins 1 fois par semaine, ça me défoule, j'adore).

Par rapport au sport, j'ai réalisé que je me limitais car j'avais cette croyance que j'étais nulle et que je n'aimais pas. Et la semaine dernière, j'ai pris conscience que cette "image" que j'avais du sport ne m'appartenais pas (en fait, le matin, ce que je fais, c'est surtout la folle dans mon salon. Je danse et je saute partout, je m'éclate! Et pareil, dehors, quand je vais marcher, je ne courre pas, je marche seulement en écoutant de la musique ou en méditant et il n'y a pas du tout de connotation "sport" derrière cette activité, juste du plaisir et là aussi ça change tout).

Il m'est remontée que ma maman nous disait toujours (à ma soeur et moi) que nous étions comme elle, nulle en sport (dès toute petite) et que nous détestions ça. Du coup, j'ai fait un petit exercice (celui qui consiste à mettre dans une boite toutes les croyances limitantes que l'on nous a transmises et de la rendre à son propriétaire (pas en vrai, en visualisant l'acte -donc lui donner le carton- en expliquant qu'elle peut, soit le brûler directement, soit le rendre elle aussi à la personne qui lui transmise cette croyance) et j'ai le sentiment que ça m'a libérée.

Donc l'image du sport en moi a changé (et je ne me force jamais, je n'en fais que lorsque 'en ai envie). Deuxième chose, chaque hiver (en fait de septembre à mars), je prends minimum 7 kg (et comme chaque été, je ne reperdais pas tout, d'où mon poids qui était monté si haut).

Et cette année, comme tous les ans, je commençais à me faire à l'idée que c'était une fatalité et que je devais donc l'accepter (surtout pour ne pas en souffrir). C'était, pour moi, un fait avéré donc je n'avais qu'à l'accepter au mieux pour gérer cette prise inévitable.

Et hier, je me disais que non, que j'avais le pouvoir de changer les choses car j'étais la seule responsable de ma vie et de ce que j'en faisais.

L'avantage quand tu prends conscience que TU es la responsable d'une situation, c'est que tu peux agir sur cette situation. J'ai donc accueilli le fait que j'avais autrefois accepté cette prise de poids comme une fatalité, mais qu'aujourd'hui les choses avaient changé. Parce que cette prise venait essentiellement de moi et de mon esprit pessimiste (l'hiver, j'ai tendance à me laisser couler doucement vers la déprime et à me réconforter en mangeant).

Alors peut-être que ça ne va pas se passer aussi bien que je le pense, mais ça n'est pas grave car j'ai l'envie, cette année de continuer à à positiver, à garder un minimum d'énergie et d'être heureuse cheers

Et j'ai hâte de découvrir ces prochains jours pour voir ce que ça donne, parce que je ne sais pour vous, mais pour moi lorsque je sais que j'ai le pouvoir entre mes mains, c'est grisant. Je suis au coeur de ma vie, de mes actions, c'est vraiment top!!


_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
majo
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8256
Age : 61
Localisation : hautes alpes
Emploi/loisirs : tech labo/plein air; coloriages;
Humeur : joyeuse, sereine
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Ma progression.    Dim 1 Oct 2017 - 7:59

Citation :
lorsque je sais que j'ai le pouvoir entre mes mains, c'est grisant
exactement!!!!!!
nous sommes les seuls responsables de nos vies.
quelque soient les évènements extérieurs ce sont notre manière d'y répondre qui change tout!!!

Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11447
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Ma progression.   Dim 1 Oct 2017 - 8:18

Majo a écrit:
quelque soient les évènements extérieurs ce sont notre manière d'y répondre qui change tout

Complètement !

J'ai pris conscience d'une chose essentielle dernièrement : l'intention que je mets dans le positif, je la mets aussi bien trop souvent dans le négatif. Exemple : Je prends comme inéluctable le fait que chaque hiver je grossis (et j'envisage des stratégies pour limiter ma prise de poids). Et ça m'a fait penser à l'étiquette que l'on se colle ou que l'on nous colle : cette étiquette, inconsciemment, on va dans ce sens parce qu'on croit être cette étiquette. Et à partir du moment où on comprend que non, on n'est pas cette étiquette, on a le pouvoir de changer.

J'ai le pouvoir d'agir sur mon humeur, mon comportement nocif envers moi et mon corps. Et ça change tout!

Je ne suis pas la fille qui grossit chaque hiver. Je ne suis plus la fille qui grossit chaque hiver cheers

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11447
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Ma progression.   Ven 10 Nov 2017 - 8:57

Mars 2017 : 75.500
Mai 2017 : 72.200
Août 2017 : 66.800
Septembre 2017 : 66.600
Novembre 2017 : 66.500

J'ai pris conscience de beaucoup de choses ces dernières semaines. Déjà, j'apprends à comprendre ce qui se cache derrière mon comportement face à l'alimentation.

Il y a des périodes où je lâche prise complètement et d'autres où je vais recommencer à être obnubilée par la nourriture. Dans ces moments-là (contrairement aux périodes où je lâche prise), je compulse, je mange sans faim/fin, je me remplis. Puis, dans un deuxième temps, je prends peur et je tente de contrôler mon alimentation, je tente de me restreindre. Je dis "tente" car ça n'est pas naturel, je ne mange plus par besoin, je décide à la place de mon corps des quantités et des aliments à ingurgiter.

Je sais aujourd'hui quelle est la véritable signification de "lâcher prise". Et je sais que lorsque ce lâcher prise est derrière moi, il y a une période où je me leurre en niant être revenue dans l'obsession/tentative de contrôle. Je cesse de lâcher prise et je retombe dans le mental.

Je mets souvent quelques jours (voir quelques semaines   ) pour l'accepter, pour reconnaître que je ne suis plus dans la régulation naturelle et que c'est mon mental qui a repris les rênes.

Ma tête prend le contrôle et se coupe du corps en croyant pouvoir le "dresser" ou le redresser. Et c'est là que tout bascule, parce que dans ma tête, mes parts entrent en conflit. Il y a celle qui veut maigrir et qui serait prête à tout, mais alors à tout (quitte à ne pas manger pendant des heures), pour maigrir, celle qui a peur de maigrir et qui s'affole aussitôt et va se jeter sur la nourriture (et plus elle est énergétique, mieux c'est), il y aussi celle qui y voit une chance inouïe de s'éclater parce qu'elle trouve que sa vie est trop terne et ennuyeuse (celle-là adore le chocolat, les bonbons, les gâteaux, parce qu'elle cherche à retrouver la joie de l'enfance dans un leurre de sucrerie), il y a celle qui se fait consoler par sa maman à coup de nourriture réconfortante et qui en profite pour se faire souffrir en attendant sa récompense, il y a celle qui déteste le vide et cherche à combler la moindre interstice en la colmatant de nourriture...

Des parts qui cherchent à remporter le concours, il y en a plusieurs et, dans un sens, elles gagnent toutes à un moment donné. Parce que je ne peux pas être perpétuellement dans le contrôle, ou dans la joie d'engouffrer des sucrerie ou dans la restriction ou la boulimie...

Donc elles se succèdent les unes après les autres, prennent le pouvoir un instant avant qu'une autre part décide de prendre le pouvoir à son tour (chaque part croit être celle qui détient LA vérité). Et ça peut durer des semaines. Je peux passer d'un sentiment à l'autre dans mon alimentation durant une période plus ou moins longue.

L'accepter (d'être dans le contrôle) est tellement libérateur pour moi. En fait, c'est se mentir qui est lourd à porter. Je reconnais avoir perdu ma régulation naturelle, j'assume l'entière responsabilité de mes actes (j'ai découvert que je cherchais toujours des causes extérieures à mes comportements alimentaires) et là je peux commencer à lâcher prise.

Et ça change tout. Je me suis menti sur moi-même, à moi-même pendant très longtemps. C'est fou quand j'y pense. Maintenant, j'essais de regarder la vérité en face et surtout je ne me juge pas (plus), je ne me condamne pas, au contraire, je m'apporte de l'amour, le plus possible et je me pardonne.

J'ai compris récemment que me pardonner avait carrément des pouvoirs magiques.

cheers  cheers  cheers

Bises les filles            

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
majo
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8256
Age : 61
Localisation : hautes alpes
Emploi/loisirs : tech labo/plein air; coloriages;
Humeur : joyeuse, sereine
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Ma progression.    Lun 13 Nov 2017 - 11:29

avec le recul ta tranformation , ta re naissance est spectaculaire!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11447
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Ma progression.   Ven 1 Déc 2017 - 8:02

Merci majo

Mars 2017 : 75.500
Mai 2017 : 72.200
Août 2017 : 66.800
Septembre 2017 : 66.600
Novembre 2017 : 66.500
1er Décembre 2017 : 65.800

Le mois qui vient, je veux que ce soit le mois de la « vérité ». Je veux en finir avec les mensonges, le déni, je veux cesser de me voiler la face, détourner mes pensées de ce que j’ai vécu et ressenti.

Et accepter. Je veux accepter ce qui est, accepter les pensées destructrices qui montent et les regarder en face.

J’ai compris que tout ce qui est positif et bon en moi, vient du cœur et je veux me nourrir de cela. Je veux me nourrir de tout cet amour que j’ai en moi, pour moi.

Et j’ai compris aussi que derrière mon mental (mon ego) se cachait un enfant terrifié, en colère, humilié… et au lieu de me punir sans cesse de tout ce négatif qui remonte sans cesse à la surface, je vais me consoler, me rassurer.

Je suis ma plus grande auto-critique, je suis la plus dure envers moi-même. Je veux cesser ce schéma auto-destructeur et cesser de me sentir coupable sans arrêt, et me punir de cela. Et, aujourd’hui, je sais que derrière mes mots se cachent la peur et la douleur. Et de le savoir change complètement ma relation avec moi-même.

Je sais qu’il m’est difficile de réparer 47 ans de dégâts en quelques semaines, alors j’accepte de me donner le temps nécessaire. Et de le savoir me rassure énormément.

Et je me sens moins effrayée de lâcher seulement quelques centaines de grammes par mois. ça se fait en douceur et c’est ce dont j’ai besoin. J’en ai fini avec toute brutalité envers mon corps. J'en ai terminé. Enfin. Et c’est tant mieux.


_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma progression.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma progression.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» difficulté à bâtir ma progression annuelle en seconde
» Progression 6ème
» progression grammaire troisième - que faire ?
» place de la conjugaison dans la progression de langue.
» Progression 5ème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'entraide pour maigrir sans régime. :: Votre 1ère catégorie :: Bilan.-
Sauter vers: