Zermati

Zermatons ensemble!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bilan de Virginie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Virginie
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 34
Localisation : Aube
Humeur : Souvent optimiste!
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Bilan de Virginie   Jeu 13 Déc 2012 - 10:22

Demain, cela fera 4 semaines que j'ai commencé à prendre soin de moi par ce qui me paraît le plus important : mon alimentation.
Je sais que je ne pourrais pas, sur la durée, être assez assidue pour remplir un journal de bord (j'ai cependant un cahier, proche du journal intime/cahier de route, qui remplit cette fonction, avec mes sensations, des exercices que je trouve, des infos sur la relaxation, l'analyse des sensations...). Mais je me dis que, de temps en temps, partager avec vous mon bilan pourrait être vraiment bien, et de plus, c'est l'occasion de voir un peu le chemin parcouru.
Alors, par où commencer ?
Les sensations
Dans l'ensemble, pas trop de soucis pour reconnaître la faim, la différencier de l'envie de manger.
Pour la satiété, c'est parfois un peu plus complexe, d'ailleurs, la première semaine, j'avais tendance à m'arrêter avant d'être complètement rassasiée.
Il est aussi des fois (en particulier le soir, quand je suis fatiguée) où j'identifie très bien la satiété, mais je « refuse » de m'écouter...
Les changements d'habitudes
Exercice de pleine conscience avant de manger : j'oublie régulièrement, parce que je suis en train de discuter (au boulot) ou en train de donner à manger aux enfants, ou de leur dire de se laver les mains... (à la maison). Bref, après une ou deux bouchée(s) , j'essaie de stopper 10 secondes pour me « calmer ».
Mâcher/ Ralentir : J'essaie d'y penser, de faire des pauses au milieu des plats pour me demander si j'ai encore faim. C'est encore loin d'être un automatisme (et c'est ce qui m'inquiète un peu, est-ce que ça va le devenir un jour?)
Les EME
Il y a 3 situations très claires qui me donnent envie de manger :
- Je suis énervée (parce que je me suis chamaillée avec quelqu'un, parce qu'une situation m'agace...). C'est assez simple à identifier, et j'arrive à me détourner de la nourriture, souvent en me relaxant et en écrivant ce que je ressens.
- Je m'ennuie : c'est classique, mais pas très violent la plupart du temps, je m'efforce de trouver quelque chose d'agréable à faire.
- Je suis fatiguée : quand arrive le soir, je rentre du boulot, il y les bains, les repas, l'histoire... Pour peu qu'en plus les enfants ne soient pas très bien, pleure un peu, là, j'ai furieusement envie de manger quelque chose pour me redonner de l'énergie. De même, j'ai du mal à arrêter le repas du soir.
Et ça, je ne trouve pas vraiment de solution...
La balance
Alors là, pour l'instant, c'est loin d'être gagné de ce côté là ! La pesée « officielle », c'est le vendredi matin, mais je ne peux pas rester plus de 2 jours sans monter dessus, et encore et toujours, je suis déçue ou contente (selon ce que je vois!), et ça influence mon moral...
Le poids
J'ai perdu 5 à 6 kgs en 4 semaines, ça peut paraître beaucoup, mais je me suis rendu compte que je mangeais beaucoup plus que ce dont j'avais réellement besoin, je suis même parfois très surprise en constatant que je n'ai pas forcément faim 2 heures plus tard, même si j'ai l'impression d'avoir peu mangé !
La suite
Là, c'est ce qui « m'effraie » un peu ! Comme à chaque fois que je commence quelque chose, je me lance complètement, je me renseigne, je réfléchis, je lis, je cherche... Puis, je m’essouffle !
Alors là, je me pose la question, combien de temps vais-je réussir à rester « penchée sur mon cas », à faire des exercices... Et après ce laps de temps, quand le quotidien va reprendre le dessus, est-ce que ça suffira à avoir adopté des nouvelles habitudes ? Parce que le but, c'est ça, que l'on intègre ce nouveau rapport à la nourriture...
Qu'en est-il pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
libloucha
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 48
Localisation : Haute Savoie
Emploi/loisirs : roller
Humeur : Toujours prête !
Date d'inscription : 18/11/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Sam 15 Déc 2012 - 22:08

Bonsoir,

Je constate un journal de bord bien consciencieux.
J'ai procédé de la meme façon aussi, avec le cahier que j'avais dans mon sac, prête à écrire.

Je regrette mais je ne vais pas pouvoir t'apporter de réponse car je débute comme toi....
Je comprends ta crainte sur l'après méthode.
Que dire là aussi ?
Moi aussi, j'espère que cette méthode me réconciliera avec la nouriture, et je peux dire que c'est en bonne voie.
Je mange ce dont j'ai envie, quand j'ai faim (important). :à table:
Mais, je ne peux pas dire si cela influ sur mon poids, je suis fachée avec ma balance !

A bientot

Libloucha
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 34
Localisation : Aube
Humeur : Souvent optimiste!
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Dim 16 Déc 2012 - 19:24

Bonjour Libloucha!
Ne pas s'approcher de la balance, l'idéal, tu évites que ce soit elle qui te dicte ton humeur, te fasse penser que tu as "bien mangé" ou "trop mangé"... Tu n'écoutes que ton corps, tes sensations! Super!
A bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 34
Localisation : Aube
Humeur : Souvent optimiste!
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Mer 19 Déc 2012 - 8:42

Suite de mes petites réflexions sur mon nombril et moi !
En 6 jours, j'ai eu l'impression de ressentir quelques progrès, et ça m'a fait du bien !
- Je pense un peu plus souvent à me « poser », me relaxer un peu avant de commencer à manger, et je mange doucement, en mâchant bien, de plus en plus « systématiquement ». Donc je me dis que je suis sur la bonne voie, et que petit à petit, ces nouvelles habitudes vont pouvoir être intégrées.
- J'ai commencer à lire le résumé de Krystel de « Gérez vos émotions, perdez du poids », je vais le reprendre en détail, et j'y ai trouvé quelques pistes de réflexion intéressante, en particulier sur la difficulté à grandir, à s'assumer... Bref, à creuser.
- J'arrive, dans l'ensemble, plutôt bien à différencier la vraie faim d'une EME, mais la cause de l'EME n'est pas toujours claire pour moi, je ne trouve pas systématiquement l'émotion qui déclenche la suite. Mais écrire m'aide beaucoup à me sentir bien, je pensais ce matin à ce cahier que je remplis au cours de la journée, je n'imaginais pas que j'y serais encore après plus d'un mois, mais j'en ressens vraiment le besoin, et je me dis que le jour où je n'aurais plus envie de le remplir, où ça me pèsera et ce sera une contrainte, c'est qu'une étape (mais laquelle?!) sera franchie.
- Ce qui me pose toujours problème, et quasiment chaque jour, c'est le repas du soir, cette difficulté à arrêter, à écouter mes sensations, cette envie de manger encore et encore, comme si je ne voulais pas que le repas finisse (c'est souvent au moment du fromage...). Je ne mange pas des quantités astronomiques la plupart du temps, mais je « refuse » complètement de prêter attention à mes sensations. C'est en général lié à la fatigue, parfois à l'énervement, au stress de la journée qui retombe, mais je ne parviens pas à suffisamment le comprendre pour trouver des solutions.
Si quelqu'un lit ça et a ressenti les mêmes émotions (ou pas), je serai ravie d'avoir son avis !
Revenir en haut Aller en bas
tartine
The best zouzou!
The best zouzou!


Nombre de messages : 1322
Age : 35
Date d'inscription : 30/04/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Mer 19 Déc 2012 - 16:08

Coucou Virginie!
Alors pour le repas du soir je connais ça, et je pense que c'est un grand classique : on mange pour se libérer de nos tensions, et la nourriture est ce qui a toujours été pour nous un refug, un éxutoire(enfin je dis nous, parce que sinon on ne serait pas là.
Il faudrait sans doute que tu réfléchisses à ce que tu ressens le soir (fatigue, tension, angoisse, euphorie, appréhension, que sais-je encore.), que tu prenne un petit temps pour renouer avec tes sensation, physiques et psychiques. Il faut que tu prenne soin de toi, que tu te fasses du bien, quel rôle va jouer la nourriture là dedans (et elle ne peut pas jouer tout les rôles! Le seul qu'elle puisse jouer est celui de te procurer un sentiment de satisfaction et d'apaisement par rapport à ta faim. C'est déjà beaucoup mais c'est tout!
Pour ce qui est de la difficulté à reconnaître tes émotions lors d'une EME, c'est normal, si tu y arrivais correctement, et que tu savais y répondre, tu n'aura pas d'EME! Je ne connais pas ton parcours, mais c'est long de retrouver des sensations et des ressentis enfouis parfois depuis bien longtemps.

Voilà, j'espère que je ne sonne pas trop donneuse de leçons, mais le but est d'échanger, et c'est le genre de réflexions qui m'ont bien aidé, alors si jamais ça peut t'aider aussi!!!
En tout cas, tu sembles faire beaucoup d'efforts pour t'interroger, c'est ce qu'il faut faire, et les progrès vont venir, tiens bon quoi qu'il arrive!!

:smack:
Revenir en haut Aller en bas
libloucha
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 48
Localisation : Haute Savoie
Emploi/loisirs : roller
Humeur : Toujours prête !
Date d'inscription : 18/11/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Mer 19 Déc 2012 - 16:59

Bonsoir Virginie !

Je confirme, moi aussi, c'est le repas du soir qui est difficile.
Et le fromage..... hummmmmmm. :à table:
J'adooooooore le fromage.
à l'instant, je viens de me rendre compte que je pensais ne pas avoir d'aliments tabou.... je peux dire que le fromage en est un. (j'en achète que de temps en temps car je ne sais pas m'arreter)

Revenons à nos moutons :

J'ai ma technique :
au repas lorsque toute ma tribue sort de table, c'est que c'en est assez.
Je ne dois plus rester à table, je me concentre sur mon estomac et j'ai confirmation que je n'ai plus faim.
J'ai, à ce moment là, mangé tout de meme au dela de ma faim
Je régule, en règle générale, sur le petit déjeuner car je n'ai plus faim au levé...

C'est sur c'est une solution transitoire, car si je me retrouve seule...soit je me fais envahir par l'émotion soit j'ecoute mon estomac....
Je ne tiens pas à prendre mon repas seule, car c'est le seul moment où la tribue de la maison est au complet, et c'est primordial pour l'équilibre de tous

Un détail, pas facile, de trouver les raisons qui nous poussent à manger, dans le sens où on a peur de soulever des choses enfouies... scratch


Bonne soirée

à bientot

Libloucha

Revenir en haut Aller en bas
Virginie
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 34
Localisation : Aube
Humeur : Souvent optimiste!
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Mer 19 Déc 2012 - 20:07

Merci vraiment à toutes les deux pour vos remarques et vos pistes, ça m'aide réellement en me donnant matière à réfléchir.
Pour cette histoire de repas du soir, c'est très frustrant, parce que bien sûr, sur le moment, "je" ne veux pas du tout y réfléchir, je mets des guillemets car c'est un peu comme si mon "passager de l'ombre" prenait le contrôle, et je ne suis plus vraiment maître de moi. C'est un peu bizarre d'écrire ça, mais je suis convaincue que vous voyez tout à fait de quoi je parle!

Le fromage: vraiment le dernier truc que je garderai s'il ne devait y en avoir qu'un!
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 34
Localisation : Aube
Humeur : Souvent optimiste!
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Après 2 mois: les doutes!   Jeu 17 Jan 2013 - 10:37

Après 2 mois
Bon, comme toujours, un peu du mal à commencer, à organiser mes pensées, tout se bouscule dans ma tête !
Voilà 2 mois (hier) que je tente de modifier ma relation à la nourriture. Et depuis un petit moment, les choses se compliquent sérieusement pour moi !
Au début, j'étais portée par l'enthousiasme, la nouveauté, complètement concentrée sur les sensations physiques.
Puis sont arrivées les fêtes de Noël, pour lesquelles je n'étais pas trop inquiète, qui se sont passées plutôt pas mal. Je n'ai pas toujours été à l'écoute de mes sensations, mais sur environ 3 semaines, la régulation a bien fonctionné, et je n'ai pas repris de poids au final.
Et maintenant, je me sens un peu dans une impasse, parce que je sens bien qu'il faut que j'aille gratter plus profondément, sur le « pourquoi », sur mes « scénarios catastrophes » (je suis en train de me pencher sur le résumé de R. Gould « Gérez vos émotions, perdez du poids »). Et ça résiste.
C'est une chose d'identifier la colère qui survient après une dispute, ou la tristesse après une mauvaise nouvelle. Je n'y parviens pas trop mal.
Mais là, je sais qu'il faut que je me confronte à des choses un peu plus profondes (c'est pas les abysses non plus!).
Alors petit à petit, quelques pistes m’apparaissent.
Par exemple : l'autre soir, dans mon lit, un peu découragée et fatiguée par tout ça, je me suis dit que j'allais abandonner. Et tout de suite, je me suis sentie très très mal. J'ai d'abord essayé de pratiquer l'exercice de pleine conscience, observer ce sentiment, sans jugement.
Puis, plus tard, j'y ai repensé.
D'abord, je ne veux pas abandonner, je veux réussir, parce que manger pour étouffer mes émotions ne me rend pas heureuse.
Et puis, surtout, j'ai vu que l'idée d'abandonner me dégoûte un peu de moi-même, parce qu'en fait, la chose que je me reproche le plus, c'est de toujours abandonner, de n'avoir aucune constance. Je commence des tas de trucs, puis j'abandonne dès la première difficulté. C'est un trait de caractère que je déteste chez moi, être incapable de faire une seule chose du début à la fin.
Autre chose à creuser : cette pression que je me mets pour être une mère « parfaite », une épouse « accomplie », une ménagère « irréprochable », je suis toujours en stress pour quelque chose (qui est généralement ridicule), et je me demande pourquoi...

Niveau poids : j'ai perdu 5 kgs le premier mois, et 1 le second.
Et je sens la différence, ça me fait vraiment du bien la disparition d'une partie de ces poignées d'amour et du ventre !

Voilà, si quelqu'un veut commenter tout cela, merci d'avance, les commentaires, les témoignages des autres me sont précieux à un point que je n'imaginais pas avant, parce qu'ils ouvrent souvent de nouvelles pistes de réflexion, résonnant sur quelque chose intérieur sur lequel on n'arrive pas forcément à mettre le doigt.
Revenir en haut Aller en bas
libloucha
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 48
Localisation : Haute Savoie
Emploi/loisirs : roller
Humeur : Toujours prête !
Date d'inscription : 18/11/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Jeu 17 Jan 2013 - 17:15

Bonjour,

wahou !!!!
Je n'ai que ce mot à la bouche.
Bravo pour ce parcours !
Je pense que tu avances et bien car pour moi les choses n'ont pas encore changé pour le poids et pour le problème du soir.

Par contre dans la description de l'envie d'etre parfaite.... c'est impressionnant, je me retrouve aussi dans ce shéma...
Et je pense que nous ne sommes pas les seules !!!

Pourquoi vouloir la perfection ?
Avons nous quelque chose à nous reprocher ?
Avons nous peur que l'on nous reproche quelque chose ?

Nos enfants, nos proches nous les aimons tels qu'ils sont, alors ????

Je me surprends par ce débat, surtout en cette fin de journée !

En tous les cas bravo, tu avances et c'est important !!!
Et je t'envie car c'est pas mon cas. Je pense que les conditions ne sont pas bonnes pour moi en ce moment.

A bientot

Libloucha
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 34
Localisation : Aube
Humeur : Souvent optimiste!
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: 3 mois   Ven 15 Fév 2013 - 9:51

Après 3 mois
Les dates, c'est toujours très important pour mois, et les 3 mois, c'est demain !
Alors alors ! En un mois, pleins de choses nouvelles, parfois en mieux, parfois en moins bien !
Côté positif: j'ai progressé dans la connaissance de moi-même, dans « l'analyse » de ce qui me fait souffrir, ce qui me pousse à manger, même si c'est loin d'être terminé !
J'ai lu (dévoré même!) le livre de Geenen Roth, Les femmes, la nourriture et Dieu : Mangez, changez vos pensées et atteignez votre poids santé, qui tombait à pic pour moi, pile là où j'en étais de mes réflexions.
(C'est fou comme un même livre, que ce soit un essai, un roman... peut tomber à pic, au bon moment de sa vie, ou alors être complètement à côté de ce que l'on est, et ne pas vous parler du tout suivant ses réflexions du moment. Si j'avais lu ce bouquin là il y a 2 ou 3 ans, j'aurais trouvé cela stupide, le genre de truc « développement personnel new age à l'américaine que je déteste »)
J'ai commencé à le relire, pour y piocher tout ce qui pourrait m'aider.
J'ai essayé également de faire des efforts pour prendre soin de mon corps : me suis forcée à retourner à l'aquabike même si j'étais crevée, faire des gommages, m'hydrater la peau...
Côté négatif : je ne me suis pas beaucoup écoutée, et même parfois, je me « défiais moi-même » (c'est un concept très étrange!). Je me demande si je n'en suis pas à un point où, inconsciemment, bien sûr, je n'arrive pas à accepter de perdre ce poids, à accepter de vivre sans la nourriture comme anesthésiant. Là, je suis un peu bloquée, à nouveau, et j'ai encore été tentée de baisser les bras, d'abandonner, de recommencer à me goinfrer, et encore une fois, ça m'a remplie de peine.
Niveau vie quotidienne : le mois qui vient de s'écouler m'a paru un peu difficile ! Je ne supporte plus le manque de luminosité que nous subissons depuis le début de l'hiver, tout le monde a été malade (successivement ou en même temps) et nous avons fait une seule nuit complète en un mois. A la maison, les disputes s'enchaînent juste parce que nous sommes fatigués et que tout le monde démarre pour un oui ou pour un non. J'espère une accalmie, parce que ce soir, nous attaquons nos vacances, et qu'on va changer d'air.
On veut aller marcher un peu, faire une ou deux sortie(s), en laissant nos petits aux grands-parents, et je compte beaucoup sur cette pause pour me remettre sure les rails !
Côté poids : Il faut être honnête, moi, je ne parviens pas à me moquer de mon poids et de ce que je perds, parce que je fais tout cela quasiment que pour cela, le « reste » me paraît être du « plus » ... Je me pèse encore très souvent, et malheureusement, je sais que plus ou moins consciemment, cette pesée me dit « t'as pas écouté ton corps » ou « c'est bien, t'as un peu perdu, tu as du bien écouter tes sensations »....
Donc, je regardais par rapport au mois précédent : - 1 kg.
C'est finalement pas si mal !
Ce que je souhaite pour le mois qui vient :
Me replonger consciencieusement dans mes sensations alimentaires, comme au début, pour intégrer de manière automatique le fait de manger lentement, de m'interroger sur la faim restante et de respecter ma satiété.
Continuer mon « introspection », accepter mes émotions, qui finalement ne sont pas si douloureuse que je l'imagine (c'est un chapitre du livre de Geenen roth qui m'a beaucoup intéressée).
Profiter des vacances pour ré-instaurer le calme à la maison, et l'harmonie dans mon couple (enfin, une harmonie relative, on aime bien se chamailler un peu quand même!).
Continuer à prendre soin de moi.

C'est beaucoup, tout cela, mais je ne me mets pas de pression, je fais ce que je peux. Nous partons quelques jours chez mes parents, ça peut être super comme explosif pour moi, donc il faut que je reste souple sur mes « exigences » par rapport à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 34
Localisation : Aube
Humeur : Souvent optimiste!
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Ven 15 Fév 2013 - 9:53

Dans la deuxième ligne: les dates, c'est très important pour moi (et non pas mois!)
C'est rigolo!
Revenir en haut Aller en bas
paprika
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 32
Localisation : vaucluse
Date d'inscription : 08/02/2013

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Ven 15 Fév 2013 - 20:32

en tout cas tu evolues beaucoup, même si tu as l'impression de faire certains pas en arriere, je trouve que tu as drolement évolué! En même temps, cette technique de retrouver ses sentations alimentaires c'est très difficile et loin des régimes miracle! Mais c'est pour ça que ça va marcher! C'est un travail long et dur mais qui ammenera a la guerison, meme si c pas tout de suite.

Ensuite, c'est vrai que c'est très dur, dans les periodes ou c'est pas top dans la vie , de ne pas sombrer dans le refuge de la nourriture.... donne toi le temps!!

pour ce qui est de la balance, j'ai une technique: j'ai une veille balance a aiguille qui n'est absolument pas précise! et il peux y avoir entre 500g et 1kilos d'ecart a l'affichage suivant le carreau de la salle de bain sur laquelle je la pose! Du coup, je ne vois sur ma balance que les changements de poids significatifs. Je voulais en changer et en prendre une electronique, mais j'ai renoncé car peur de devenir une accro de la balance, ce que je ne suis pas pour l'instant.

et on voit bien avec ton temoignage que ce "régime" ne guerit pas seulement notre probleme avec la nourriture, mais aussi tout ce qui ne vas pas dans notre vie! Plus qu'un "regime", c'est une veritable psychotherapie quand on le travail vraiment. On a vraiment a y gagner.
En tout cas, bonne continuation!! Tu es sur la bonne voie malgré les difficultés!
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 34
Localisation : Aube
Humeur : Souvent optimiste!
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: 4 mois   Ven 15 Mar 2013 - 10:25

Après 4 mois:

J'ai relu les bilans précédents, ça m'encourage à continuer à les rédiger, car c'est vraiment bien de pouvoir les reprendre , c'est un peu le résumé de mon cahier / journal intime que je tiens depuis le début.

Alors, déjà, les vacances... Pas tous les jours simple, passer du temps avec nos familles est souvent un peu compliqué à gérer au niveau des émotions. L'image qu'ils me renvoient (surtout mon père et ma belle-mère) ou que je pense qu'ils me renvoient n'est pas celle que j'ai (ou que je pense avoir!) de moi. Donc, pendant 15 jours, j'ai quasiment toujours mangé au-delà de ma faim, je le savais, je ressentais bien lorsque j'arrivais à satiété, mais je refusais d'écouter mon corps. Donc, au retour, +1,5 kgs. J'ai essayé de me dire que ce n'était pas grave, que la régulation allait reprendre le dessus...
Par contre, nous avons ressenti les effets bénéfiques de ces 15 jours sur notre vie de couple et de parents et sommes revenus plus détendus !

A la rentrée, j'ai un peu repris le carnet alimentaire, notant ce que je mangeais et surtout ce que je ressentais. Ça n'a duré que 2 jours (!), j'ai ensuite été rattrapée par le quotidien, mais ça m'a aidée à me « remettre sur les rails ». Et en une dizaine de jours, j'ai reperdu le poids pris pendant ces vacances. Donc bilan pour ce quatrième mois, pas de perte, mais surtout pas de prise!(La technique du verre à moitié plein, bien sûr!).

Au niveau « mental » : plein de nouveau, et du bon !
- Déjà, la certitude que je ne vais pas abandonner. J'ai juste réalisé que c'est le fait de faire des régimes, que j'abandonnais toujours, évidemment, qui a ancré en moi cette certitude que je suis incapable de me tenir à quoi que ce soit...
Maintenant que je l'écris, ça me paraît évident, mais ça ne l'étais pas pour moi il y a encore un mois !
- Un truc fou (enfin, tout est relatif!), je me sens souvent frustrée quand j'ai envie de manger mais pas faim, car j'ai de plus en plus de difficulté à grignoter sans faim !
J'ai également mis en mots un truc qui paraît évident une fois formulé : je « surmange » pour m'anesthésier, anesthésier tous les sentiments négatifs qui me font souffrir et qui pourrait me conduire à des réactions que je ne veux pas (ou « qu'il ne faut pas ») avoir : crier, taper, pleurer, envoyer balader...
- Mais en tout cas, j'ai également réalisé que ce n'était pas parce que j'étais trop grosse que je n'étais pas belle et désirable, et comme ça, tout seul, j'ai eu un déclic, et je me sens bien mieux avec moi-même. Alors, je ne me détestais pas complètement avant, mais ça dépendait bien des jours (ou des heures!), et là, je me sens mieux, et j'accepte mieux ma féminité...
J'ai aussi envie de mettre un peu d'argent de côté pour me constituer une garde robe avec quelques bons basiques, déterminer ce qui me va vraiment, les couleurs.... Et arrêter d'acheter des trucs comme ça, parce que ça va trop bien à une telle, puis que sur moi, c'est pas ça ! Il faut juste que j'arrive à déterminer ce qui me va ! (Cristina Cordula, si tu m'entends...).
- En lisant des réflexions de Paprika, je me suis aussi rendue compte que j'avais plein d'aliments tabous, alors que j'étais persuadée que ce n'était absolument pas le cas ! Donc là, il y a encore du boulot !

Encore bien du travail à venir, mais je me sens, d'une manière générale, mieux, et je suis optimiste sur l'avenir, peut importe le temps qu'il faudra, et ça, c'est vraiment la nouveauté !
Ce qui est un peu difficile pour moi en ce moment, c'est de gérer le quotidien, les tâches domestiques qui se répètent sans fin, les milliards de travaux à faire dans notre maison.... J'essaie de tenir en me disant que les beaux jours approchent, que ma fille va gagner en autonomie très vite (elle est sur le point de marcher), mais il y a des moments où ça me pèse vraiment beaucoup et je me sens un peu désespérée !
Voilà, et si quelqu'un a des compétences en « relooking », en particulier sur le choix des couleurs (les trucs printemps-été, j'ai regardé un petit peu, mais je suis incapable de déterminer mon type!), je prends !
Revenir en haut Aller en bas
tartine
The best zouzou!
The best zouzou!


Nombre de messages : 1322
Age : 35
Date d'inscription : 30/04/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Ven 15 Mar 2013 - 12:31

Que de choses positive Virginie! Ca fait vraiment plaisir de lire tout ça! Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 34
Localisation : Aube
Humeur : Souvent optimiste!
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Sam 16 Mar 2013 - 9:18

Merci pour ton petit mot, ça fait toujours du bien d'être encouragée!
Revenir en haut Aller en bas
anbna
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 32
Localisation : Argenteuil
Emploi/loisirs : Assistante sociale
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Sam 16 Mar 2013 - 10:26

Virginie je viens de lire tout ton parcours et je te trouve au top!!! Evidément tout n'est pas parfait mais tu as une vraie progression, en te lisant je me dis qu'après tant de réflexions et de travail sur toi tu as gagné vraiment beaucoup, tu dois être fière de toi.

Concernant le relooking et les couleurs à mettre en cette nouvelle saison pour être à la mode, je pense que surtout il faut que tu trouves des vêtements qui te plaisent et dans lesquels tu te sens bien.
Moi ce que je fais pour me tenir informée c'est que je regarde beaucoup les vitrines des magasins et je suis aussi abonnée aux newsletters de mes magasins favoris, et j'ai aussi la chance de travailler dans le quartier du marais à Paris et je trouve que dans ce quartier les gens sont souvent en avance sur la mode.

Pour m'habiller je choisis aussi pas mal de basique et j'investis dans des accessoires j'adore les colliers notamment. J'aime bien aussi acheter des vêtements avec de jolies détails, comme par exemple un pull tout simple devant avec des boutons dans le dos, ou une robe noir et jersey avec des petits clous qui donnent l'impression d'avoir un collier.

Malgré mon rondeurs je me refuse d'acheter des trucs larges, et aussi il y a un blog que j'adore où on peut trouver pas mal d'idée c'est celui de big beauty!!!

Voilà pour mes conseils mode (ahahaha Christina sort de ce corps)
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 34
Localisation : Aube
Humeur : Souvent optimiste!
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Sam 16 Mar 2013 - 11:59

Merci pour ton message qui me fait très plaisir et m'encourage, et pour tes conseils vestimentaire, Christina! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
New zouzou
New zouzou


Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 34
Localisation : Aube
Humeur : Souvent optimiste!
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   Ven 14 Fév 2014 - 14:53

Bon, depuis plusieurs mois, je voulais revenir mettre un petit mot ici pour donner quelques nouvelles... Je prends enfin le temps de le faire. Relire tout ça, 11 mois plus tard, me fait beaucoup de bien...
Alors, que s'est-il passé ensuite?!
Petit à petit, je me suis laissée déborder par le quotidien, et j'ai cessé ce travail, pourtant primordial à mes yeux, sur moi-même.
Au printemps, la vie est devenue vraiment tendue à la maison. J'ai repris quasiment tout le poids perdu durant l'hiver.
Fin juin, suite à une énième dispute de couple, nous avons cherché une "véritable" solution, pour pacifier un peu la situation.
Bref, après de longues discussions, j'ai décidé de consulter une psychologue, car on s'est rendu compte que c'était souvent mon besoin que tout soit parfait qui créait des tensions...
J'ai dénoué beaucoup de choses, et j'en ai encore "sous le coude"!

Fin août, j'ai voulu me reprendre en main. J'étais presque convaincue pour m'inscrire à Weight Watchers. Puis au dernier moment, l'idée de compter les points, et d'être obsédée par cela m'a rebutée ... et finalement, je me suis inscrite sur le site Linecoaching.
Un abonnement pour 7 mois. Je ne regrette pas d'avoir pris cette formule, car j'aurais laissé tomber, faute de "résultat immédiat" sinon. Je l'ai fait. J'ai fait des pauses. Je me suis dit "c'est super". Je me suis dit "ça sert à rien".
Mais j'ai encore progressé. Et là, je suis déterminée à y arriver. Je ne veux plus être tentée par tel ou tel régime. Mais je n'ai pas abandonné l'idée de perdre du poids, soyons honnête. Je voudrais juste avoir un IMC inférieur au seuil d'obésité, même si ce n'est qu'un critère médical, psychologiquement, c'est important pour moi.

Depuis début janvier, je suis en congé parental: j'ai choisi de m'arrêter 6 mois, pour m'occuper de ma famille, mais aussi de moi. Alors je me consacre énormément à ce "projet". J'ai encore des doutes (le contraire serait étonnant). Mais j'essaie de faire de l'exercice chaque jour, et de m'écouter.
Voilà les nouvelles!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan de Virginie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan de Virginie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan hormonal pour Chéri
» BILAN HIVER 2008/2009
» Bilan génétique!
» bilan génétique
» Moi je sais et vous? [tulipier de Virginie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zermati :: Votre 1ère catégorie :: Bilan.-
Sauter vers: