Zermati

Maigrir sans régime.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Linecoaching, Zermati & la start-up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Linecoaching, Zermati & la start-up   Jeu 17 Jan 2013 - 8:58

Bonjour,


Je ne suis pas parvenue à trouver un sujet relatif à Linecoaching qui en parle en profondeur.

Je vous le dis de suite: j'ai eu un entretien avec une psy du site mais je ne me suis pas (encore) inscrite.

Pourquoi ?

Zermati a fait appel à une start-up pour mettre en ligne un système de coaching. Pour du coaching, le prix est raisonnable. Les procédés sont ceux du marketing poussés assez loin. J'en suis à ma 6e relance reçue sur ma messagerie. Ca tabasse, la start-up est motivée.

Une psy m'a appelée après que j'aie donné mon numéro au bout du 5e mail. (J'ai attendu le 5e mail car je savais qu'un appel était proposé au 5e mail.)

Très sympa. Adorable même. Chouchou je dirais. On a parlé 20-30 min. de ma situation - plus stress, tu meurs ! - et de ce qui était proposé dans linecoaching. J'ai dit que je m'inscrirais peut-être si je ne trouvais pas de solution par moi-même, sachant que je connais mes problèmes et la manière de les résoudre. L'action, c'est autre chose. Mais dans mon contexte: chômage après deux licenciements, entame d'une formation lourde, rupture amoureuse, famille décomposée et deux accidents de voiture et ski cet hiver, je pense qu'il faut que j'attende d'avoir passé mes premiers examens à la fin du mois pour m'engager sur linecoaching.

J'ai fait un tour sur le forum de linecoaching pour voir s'il y avait des gens qui avaient réussi à perdre du poids avec cette méthode. Onglet: "Mes réussites". C'est là que ça se corse.

La perte de poids peut-être considérée comme acquise à partir du moment où sans effort, l'individu maintien un poids 5 ans. On considère dans les régimes cognitifs, que cela concerne 10 à 5% des gens qui font régime. Lagerfeld mais pas Foucault, pas Roussos, pas Sulitzer, pas...

Alors est-ce que linecoaching c'est plus efficace que les régimes ? Une membre du forum disait qu'être en paix avec la nourriture était une belle sensation mais qu'elle n'arrivait pas à accepter son poids. Elle voulait maigrir, pas aller mieux psychologiquement.

Or, on constate dans l'onglet "Mes réussites" que les "coachés" affichent une meilleure estime d'eux-même, qu'ils ont une modification de vie, d'état d'esprit mais pour la perte de poids, je n'ai rien vu de concret.

J'avoue cependant une chose évidente, c'est qu'il est plus facile de réguler un "hyperphage" qui fait son poids en raison d'un très grand dérèglement alimentaire que de faire maigrir une personne qui tourne autour de son set point.

Mais en attendant, j'ai trouvé sur ce forum des gens qui sont dans la méthode depuis plus de 6 mois et qui sur le poids, n'ont pas de résultat.

Ma conclusion est celle-ci: Les gens qui n'ont pas de résultat sont sur le forum. Ceux qui ont un résultat passent leur tour pour donner des nouvelles. Objectivement, je suis persuadée qu'il y a de ça. Une fois le problème résolu, on n'a plus envie de regarder derrière et de s'y plonger par l'écriture.

Mais... il y a aussi une réalité. Si Zermati réconcilie les gens avec la nourriture par des méthodes de relaxation, de prise de conscience, de "réapprentissage" et de "réappropriation" du corps, au niveau du poids de l'individu, il me semble aussi que les succès ne sont pas hors norme.

J'attends de sortir un peu de mes soucis, et je vais voir si j'arrive à modifier mon poids par des exercices respiratoires.

(Je vais étudier maintenant !)




Revenir en haut Aller en bas
Meline
zouzouteuse
zouzouteuse


Féminin
Nombre de messages : 180
Age : 50
Humeur : :-)
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Jeu 17 Jan 2013 - 10:57

PAs le temps de te répondre en détail mais Linecoaching n'est pas un régime et ne promet pas de perte de poids mais de retouver son poids d'équilibre , ce qui est totalement différent .Si tu explores un peu le site ou celui du GROS, tu verras qu'humblement ils reconnaissent ne pas avoir de meilleurs résultats que les régimes sur la perte de poids ; il s'agit d'autre chose: une réconciliation en profondeur de ceux qui souffrent de leur relation à la nourriture.

Dans ce que tu dis de ton parcours et de tes difficultés, la priorité ne semble pas, vu de l'extérieur , de régler tes problèmes de poids ; ta situation me semble un peu instable pour démarrer ce genre de programme qui nécessite à mon avis, d'être "en paix" dans les autres aspects de sa vie.

D'autre part Lagerfeld a des chances de rester mince puisqu'il a maigri suite à une opération et pas à un régime !

Bonne journée

Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11146
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Jeu 17 Jan 2013 - 14:48

Moi, perso, je me fiche du résultat des autres. Je sais que je vais mal (ou que j'ai été mal) et que je souhaite me sortir à vie de la restriction, des régimes et de l'obsession de la bouffe (quel gaspillage de temps et d'énergie).

Mon poids, je m'en balance total! Je veux me libérer de tout ce qui m'obstrue l'esprit! Et il n'y a que la méthode zermati qui permet cela. Aucun régime ne le permettra. Parce que perdre du poids, avoir un corps mince mais continuer à aller mal dans sa tête, ça ne m'intéresse pas.

Maintenant, ça fait plus de 5 ans que je suis la méthode, au niveau du poids, beaucoup trouveraient les résultats catastrophiques alors que je me sens proche de la guérison. Je vais de mieux en mieux et c'est tout ce qui compte!

Celles qui veulent perdre du poids et ne sont obsédées que par ça (et qui utilisent la méthode à leur sauce pour se donner bonne conscience), qu'elles retournent à leur régime parce que visiblement elles ne sont pas prêtes pour Zermati.

Lorsqu'on est prêt, on le sait et on se lance!

Enfin, je ne parle qu'en mon nom.

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Meline
zouzouteuse
zouzouteuse


Féminin
Nombre de messages : 180
Age : 50
Humeur : :-)
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Jeu 17 Jan 2013 - 20:34

Krystel, lu et approuvé ;-)
Revenir en haut Aller en bas
shangai-li
super zouzou
super zouzou
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 37
Localisation : perdue sur la toile!
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Ven 18 Jan 2013 - 13:54

bonjour lolita

il me semble que je t'ai déjà lue sur le forum (il y a bien longtemps... quand je venais encore et que j'étais une bonne zouzou qui ne manquait rien ici) et peut être que je me trompe, mais j'ai toujours l'impression que tu es en colère, que tu voudrais que zermati soit une méthode plus efficace que les autres pour perdre du poids, que tu es déçue de ne pas trouver de chiffres qui le prouveraient, et que tu aimerais que les personnes qui sont sur ce forum te le prouvent, avant de te lancer définitivement dans ce programme sans quoi, tu craindrais d'être ENCORE déçue.

Je ne sais pas s'il s'agit de ça, je suis pas dans ta tête, n'hésite pas à nous en dire plus (bon, je suis pas suuuper assidue ici, mais il y en aura peut être d'autres pour te répondre?? )

en tout cas, je te sens pas tout à fait en confiance avec zermati et sa méthode... à toi de voir

bonne route
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Mer 23 Jan 2013 - 23:08

Je savais pas pour Lagerfeld. On parle de régime sur le net, pas d'anneau gastrique.

En colère, je ne dirais pas que je le suis. Mais il est clair que je ne serais pas sur ce forum si je ne pensais pas trouver une solution pour perdre du poids. Je n'ai pas de crises de boulimie, je mange simplement trop par rapport à mes besoins. En même temps, mon contexte actuel explique sans doute mon comportement. J'ai pris 6 kg en 2 mois... Personne n'a rien vu, je l'ai constaté en montant sur la balance il y a une semaine. (Je me pèse pas souvent...) Enfin, plus aussi souvent depuis que j'ai lu Zermati.

Ce n'est pas pour quelqu'un que je veux me délester de mon popotin et de mes seins mais pour moi. Je ressemble à la fille en couverture de "Maigrir sans régime", je plais aux autres "malgré" mes formes. J'en suis toujours étonnée. Mais sincèrement. Je ne dis pas ça par modestie. Je crois que les hommes s'intéressent à mon cerveau, et bien ils ne parlent que de mon corps entre eux. C'est très troublant. Les femmes ne me trouvent pas aussi attirantes mais elles constatent l'effet que je fais. (Et là, je vous raconte pas l'ambiance...)

Je n'ai pas de rapports conflictuels avec la nourriture, je me suis envoyée 2 plaques de chocolat ce matin, et quatre tartines de tresse ce soir. Je fais du sport 2-3 fois/semaine. Je ne m'inquiète pas de perdre les 6kg pris ces derniers temps à cause de ces chocs. Ce qui m'embête, c'est d'avoir un set point à 15-18 kg d'un IMC normal. C'est pas rien ! Alors je cherche une solution. Pas une poudre de perlinpinpin, pas une gentille réconciliation avec la nourriture, je mange quand j'ai faim et j'ai jeté la fin de ma pizza hier. J'entends, je ne suis peut-être pas un cas obèse, rejeté et dépressif qui compense tout avec la nourriture mais juste une femme qui a envie par coquetterie de perdre un peu des ses atours féminins.

Alors je passe par là, je passe par linecoaching et je regarde si quelqu'un a une solution qui marche. J'essaie de me tenir au courant de ce qui se fait en 2013.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Mer 23 Jan 2013 - 23:25

Et je constate, qu'effectivement, je tombe sur des gens qui ont trouvé un modus vivendi meilleur depuis Zermati, des gens plus sereins grâce à ses principes mais que sa méthode permet rarement de perdre du poids. En tout cas, contrairement aux messages positifs sur le site linecoaching, les élus sont plus rares que ce qu'il peut y paraître.

C'est dommage, mais je pense qu'actuellement, on n'a toujours pas de méthode pour perdre durablement du poids. Sur ce, rendez-vous dans un an !

"A l'issue de ce programme, votre poids aura changé et vous verrez que beaucoup d'autres chose encore auront changé," Zermati dixit

http://www.youtube.com/watch?v=GVP90niZ5B0





Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11146
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Jeu 24 Jan 2013 - 8:19

J'ai le sentiment que tu essaies de te convaincre (sans être vraiment sûre que ce soit la bonne solution). C'est comme si tu pensais faire la méthode par dépit, sans grande conviction, histoire de perdre du poids mais sans t'interdire les aliments.

La méthode, on y croit et on se lance... ou on n'y croit pas et on tente autre chose

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Jeu 24 Jan 2013 - 9:27

Et bien en fait, je suis comme une femme dont j'ai trouvé le post sur le net.

Je n'arrive pas à accepter mon poids même si je ne suis pas en conflit avec la nourriture. Pas besoin d'être dans les extrêmes au niveau du comportement ou du résultat. Zermati lui-même avait dit qu'il aurait de la peine à se trouver gros et à l'accepter, qu'il n'y arriverait sans doute pas.

C'est mon cas. Les régimes font grossir, ce n'est pas la solution. Ecouter son corps vous ramène à votre set point mais je n'arrive pas à l'accepter.

Du coup, je reste à l'écoute de tout e qui peut me paraître sensé.

Je donne des nouvelles dans un an.
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11146
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Jeu 24 Jan 2013 - 10:39

Dans 1 an??? scratch pourquoi 1 an?

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
mimidespres
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Nombre de messages : 9086
Age : 38
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Jeu 24 Jan 2013 - 11:21

Mais moi ce qui m'interroge c'est que tu es inscrite ici depuis 2008, si on excepte cette période mouvementée comment se passait ton zermatage? Est ce que ça n'a pas suffit pour que tu te fasses une idées sur la question, est ce que c'est la bonne méthode pour toi, est ce que tu as maigri à une époque? Me semble que son expérimentation perso est plus importante que les avis qu'ont peut lire non?
Revenir en haut Aller en bas
Meline
zouzouteuse
zouzouteuse


Féminin
Nombre de messages : 180
Age : 50
Humeur : :-)
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Jeu 24 Jan 2013 - 22:34

Citation :
Zermati lui-même avait dit qu'il aurait de la peine à se trouver gros et à l'accepter, qu'il n'y arriverait sans doute pas.

Cette phrase sortie du contexte n'a guère de sens et correspond peu à la personne supposée l'avoir prononcée! scratch

C'est bien dommage que tu sembles renoncer à la voie de l'acceptation : c'est pourtant elle qui mène souvent à la perte de poids !
Revenir en haut Aller en bas
shangai-li
super zouzou
super zouzou
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 37
Localisation : perdue sur la toile!
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Ven 25 Jan 2013 - 16:09

Citation :
Zermati lui-même avait dit qu'il aurait de la peine à se trouver gros et à l'accepter, qu'il n'y arriverait sans doute pas.

moi aussi je tique quand je lis cette phrase (je me souviens aussi que tu l'avais déjà écrite, il y a bien longtemps) (comment je peux me rappeler de trucs comme ça et oublier l'anniversaire de ma mère? mystère! lol)

je ne comprends surtout pas bien ce que tu veux dire en citant ça. Est ce que tu essayes de dire que zermati est un mystificateur, que sa méthode ne marche pas, et qu'en plus il l'avoue lui même puisqu'il dit qu'il ne saurait pas accepter son surpoids s'il en avait?

ou est ce que tu dis ça parce que tu veux dire que toi même tu penses ne jamais pouvoir t'accepter?

Si tu me permets, je pense que zermati dit ça (mais je ne suis pas lui, je ne saurais prétendre connaître ses pensées bien entendu) pour exprimer à quel point c'est difficile, l'énergie que ça demande, mais aussi la situation où se trouvent tous ceux qui savent que la régulation, et la perte de poids passent par une phase de lâcher prise, d'acceptation de son corps trop "gros" qui paraît impossible.

Mais ceci dit, je ne sais pas trop pourquoi ça te pose un problème que lui se dise incapable de le faire. Est ce que tu aurais plus de mal à avoir confiance en ton médecin pour arrêter de fumer s'il te proposait une méthode qu'il pense efficace s'il était lui même fumeur?

Je crois que tu as un gros problème de confiance en zermati, en sa méthode. Peut être que tu n'es pas prête?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Dim 27 Jan 2013 - 20:17

Mes premiers examens passés, je suis déjà plus détendue.

Je fais confiance à Zermati mais j'ai l'art de mettre le doigt là où ça fait mal. C'est peut-être pour ça que tu te souviens de ce que j'avais écrit il y a 5 ans. Un de mes profs m'appelle affectueusement: "le supplice de la questionette".

Zermati a écrit que l'acceptation, il n'en était lui-même pas capable. Pour moi, c'est juste le signe d'une humanité. J'entends en fait que les gens qui acceptent réellement leur poids sont rares et que même pour Zermati qui indique cette issue, ce serait difficile, voire impossible.

Je comprends tout à fait ce qu'il veut dire. Je trouve même que c'est une réelle preuve d'empathie. Un peu comme quand il s'énerve contre Dukan. Il voit les dégâts arriver dans son cabinet et il n'y est pas insensible.

Zermati et Apfeldörfer sont des gens honnêtes. Ils essaient de faire en sorte que ce qu'ils savent soit diffusé à un tarif correct. Le but, c'est aussi d'évaluer la méthode et de la répandre comme une découverte si les résultats s'annoncent bons.

Je constate de manière pas du tout scientifique que cette méthode n'a pas forcément de résultats au niveau de la perte de poids mais qu'elle aide les gens à se sentir mieux. C'est tout ça d'acquis de positif. Mais moi, et je ne parle qu'en mon nom, j'ai un désir de coquetterie. Je ne souffre pas du tout de discrimination, hier encore, je n'ai eu que des compliments. Mais j'aimerais pour moi, arriver à manger nettement moins de manière à perdre 15 kg. Mon set point ne me convient pas. J'étais au resto hier, je n'ai pas fini la pizza. Je n'ai pas de problème avec ça mais avec mon poids qui fait que je ne peux pas porter toutes mes robes car certaines me serrent à deux endroits.

Je sais les régimes nuisibles. Je n'irai pas me faire opérer au Brésil même si j'ai assez de sous pour y aller et je ne suis pas assez bête pour croire à des solutions miraculeuses payées à prix d'or. Je sais que le sport à outrance m'affame et je ne suis pas assez droguée du sport pour en faire 3 fois par semaine.

Je comprends certaines parties de mon problème psy. Sens des limites et solitude. Et j'essaie à présent de prendre le moins souvent possible ma voiture. J'espère ainsi retrouver mon poids d'avant 2004, quand j'ai eu une voiture...

J'espère que je me suis faite comprendre de manière à ne blesser personne.



Revenir en haut Aller en bas
Meline
zouzouteuse
zouzouteuse


Féminin
Nombre de messages : 180
Age : 50
Humeur : :-)
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Dim 27 Jan 2013 - 22:16

Perso tu ne me blesses pas mais je suis bien triste pour toi !

Qu'essayes-tu de fuire à coups de pseudo certitudes sur ce que les autres pensent ou disent ?

J'ai plutôt le sentiment que tu te cherches de bonnes raisons pour ne pas essayer de t'accepter comme tu es ! Je ne dis pas que c'est facile mais as-tu essayé ce chemin de l'acceptation avant de dire que tu ne peux pas ?

L'acceptation de soi passe aussi par l'acceptation des autres...

Crois-tu que tout le monde a le choix ? Celui de se faire opérer? Celui de pouvoir payer pour aller mieux ? Celui de faire du sport ou pas ? Celui de maigrir ?
Certains ne l'ont pas ce choix et sont bien obligés d'accepter leur poids pour continuer à vivre ! Et ils sont plus nombreux que tu ne le penses.

C'est bien pour ça que je ne peux adhérer une seconde à ton interprétation des propos de Zermati : d'où sors-tu ces paroles? J'aimerais bien en connaître le contexte! D'autant que l'un des 1ers bouquins qu'il conseille à ses patients est " Ce qui dépend de nous" d'Epictète...peut-être devrais-tu aller y jeter un oeil !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linecoaching, Zermati & la start-up   Mar 29 Jan 2013 - 23:46

Ce que je dis n'engage que moi, mon but n'est pas d'agresser le monde. J'essaie de trouver une/ma solution. Si Meline a trouvé un modus vivendi, c'est bien. Je le dis sincèrement, sans ironie et en ne voulant blesser personne. Il est inutile d'être triste pour moi, que les gens s'occupent d'abord de leurs propres émotions et de leur propre bien-être.

Mon propos n'est pas de savoir si les gens ont le choix ou non de s'accepter. Il ne faudrait pas porter tous les problèmes du monde sur les épaules. Il s'agit de ma petite personne. Moi, je ne m'accepte pas et j'en suis consciente. Et je le dis d'ailleurs ouvertement: "Ca me fait ierche, franchement, me demande pas si j'ai le choix. Le problème c'est que si tu fais un régime, tu re-grossis plus et que le sport, c'est pas la soluce non plus, parce que moi, ça m'affame. J'ai pas la discipline d'aller courir 3 fois la semaine. Total: je compose avec et je perds pas espoir de trouver une soluce un jour."

Mon propos, dans un premier temps, je recentre le débat, c'est de savoir si la méthode Linecoaching est efficace pour perdre du poids. Il me semble que d'après ce que j'ai lu, ce ne soit pas le cas mais que certains parviennent cependant à s'accepter mieux. Je ne fais pas partie des gens qui veulent s'accepter et encore moins se résigner. Je n'ai pas la sagesse de relire un auteur grec dont je connais déjà la pensée, évidente. Et je poursuis ma quête de solution.

Je sors ce que je rapporte d'un des livres de Zermati. Ce n'est pas issu d'une interprétation.

J'explique selon moi, la bienveillance de Zermati aussi. Cette explication, c'est une interprétation bienveillante aussi.

Je n'ai pas de "pseudo certitudes" mais des points de vue. Ceux-ci sont discutables rationnellement. Pas besoin de points d'interrogation et d'exclamation sous forme de culpabilisations ou d'injonctions. Tu crois que... Tu devrais...

Je crois que l'acceptation passe par une meilleure compréhension de son propre fonctionnement pour certains. Mais cette notion d'acceptation est fragile. En ce qui me concerne, je pense que même si on a compris comment on fonctionne, une image de femme "idéale" fait mal. On n'est pas des bouts de bois et quand je vois une belle poule en sous-vêtements au vestiaire, je me dis que j'aimerais bien lui ressembler et que ces 15 kg de trop, je les poserais bien dans la poubelle.

Je n'ai pas envie de me mentir en me disant que puisque les gens me trouvent à leur goût avec ce physique, je devrais l'accepter plus facilement et l'accepter tout court. Je n'ai pas envie de dire que je m'accepte et de continuer à voir si éventuellement il n'y aurait pas une solution durable et pas nocive pour perdre du poids et en bavant devant une belle image. Je suis cohérente et je le dis clairement: je cherche à perdre 15kg sans les reprendre et surtout sans bonus. Surtout ça. J'ai grossi après la soupe aux choux en 2004 aussi...

La réponse de l'acceptation de son set point, je la connais. Je ne suis pas prête à l'appliquer.





Revenir en haut Aller en bas
 
Linecoaching, Zermati & la start-up
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Linecoaching, Zermati & la start-up
» linecoaching sur facebbok
» Nouveau site de coaching par Zermati
» Mon bilan après un mois de zermati
» Emission en prime-time lundi 31 nov avec Zermati sur M6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zermati :: Votre 1ère catégorie :: Partage-
Sauter vers: