Zermati

Zermatons ensemble!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Post "Matin magique" de M-P Charon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11026
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Post "Matin magique" de M-P Charon   Jeu 24 Sep 2015 - 5:32

J'avais envie de partager le sujet de "matin magique" car je crois qu'il parlera à beaucoup d'entre nous.

«Ne confondez jamais le mouvement et l’action.»
– Ernest Hemingway


Ruminer des choses qu’on veut changer est très fatigant. Penser encore et encore à ce qu’on pourrait faire pour les améliorer demande beaucoup d’énergie. Se sentir coupable de ne rien faire pour avancer est très, très drainant.

On dépense parfois beaucoup d’énergie à stresser au sujet de notre objectif. Après coup, cela peut nous donner l’impression de nous être beaucoup investis dans le changement qu’on souhaite provoquer. Si on est autant fatigué, cela doit vouloir dire qu’on a beaucoup accompli, n’est-ce pas? On s’attend donc à un résultat; on présume qu’après avoir autant semé, le temps de la récolte devrait arriver. Et quand on constate que rien ne change… eh bien, on se demande pourquoi. On a l’impression d’être victime d’un mauvais sort, de se heurter à une sorte de mur invisible.

Donc oui, on peut dépenser beaucoup d’énergie à penser à notre but, à philosopher à son sujet, à s’inquiéter et à se culpabiliser. Mais il est important de réaliser que rien de cela n’a jamais eu le pouvoir de nous faire avancer. Si on décidait de construire un méga monument en jujubes en l’honneur de notre objectif, on devrait fournir un gros effort, et on serait épuisé à la fin, mais cela ne nous rapprocherait aucunement de ce qu’on désire (à moins, bien sûr, de désirer un monument en jujubes…). C’est la même chose pour cette bouillie de pensées et d’émotions qui nous drainent tant. On ne crée absolument rien de significatif ainsi. Ce n’est pas parce que ça bouge dans notre tête que ça bougera autour de nous.

Si vous avez le sentiment de travailler très fort pour faire avancer les choses et d’obtenir peu de résultats, je vous propose d’examiner si vous vous investissez autant dans le mouvement que vous le croyez. Vous serez peut-être étonné et libéré de réaliser que dans les faits, seulement une petite partie de l’énergie que vous dépensez est canalisée dans les actions qui peuvent réellement provoquer un changement. Puis, si vous le choisissez, peut-être aurez-vous envie de rendre votre monde intérieur un plus doux, un peu plus léger… Ainsi, non seulement aurez-vous l’énergie de penser à votre vie de rêve, mais vous aurez la force d’en faire votre réalité.

Sur ce, chers magiciens et magiciennes, je vous souhaite une belle journée et un superbe week-end à l’avance!
Marie-Pier

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007


Dernière édition par krystel le Lun 28 Sep 2015 - 5:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net En ligne
majo
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8106
Age : 60
Localisation : hautes alpes
Emploi/loisirs : tech labo/plein air; coloriages;
Humeur : joyeuse, sereine
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: re:Bouger vs avancer.    Jeu 24 Sep 2015 - 5:44

ahhh c'est très clair!!!!!!
du partage.
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11026
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Post "Matin magique" de M-P Charon   Lun 28 Sep 2015 - 5:40

Un nouveau "matin magique" :

"Le seul moyen de guérir, c'est de se considérer comme guéri.»
– Martin Luther King

"J’ai une mauvaise habitude – un vieux schéma répétitif dont j’ai de la difficulté à me défaire. J’y pensais récemment, un peu déçue de moi-même, avec la désagréable impression d’avoir une énorme montagne à gravir. Puis, quelque chose m’a sauté aux yeux : j’ai réalisé que oui, ce schéma est assez présent… mais en réalité, la majeure partie de ma vie et de mon être n’en sont pas touchés. J’avais l’impression qu’il occupait 90 % du territoire, si je peux dire, alors qu’en réalité c’est plus quelque chose comme 5 %.

C’est fou comment on peut avoir tendance à généraliser, n’est-ce pas? On manque de patience dans quelques situations, et on se met l’étiquette «impatient» sur le front. On mange nos émotions quelques fois par semaine ou par mois, et on se déclare «mangeur compulsif». Un de nos organes est malade, et on se considère Malade avec un m majuscule, alors que seulement une petite partie de notre corps l’est.

Cette façon de voir les choses est compréhensible, bien sûr… Quand une partie de notre être ou de notre vie fait mal, la douleur semble occuper un espace disproportionné. Mais il est tellement important de se ramener aux faits, de voir la réalité exactement telle qu’elle est. Car je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais plus on perçoit notre problème comme gros, plus il le devient. Si on se voit comme une personne qui est toujours désorganisée ou toujours anxieuse, eh bien, on aura tendance à le devenir de plus en plus – l’humain s’organise généralement pour valider la vision qu’il a de lui-même, quelle qu’elle soit. Et ce n’est certainement pas en se branchant à l’énergie négative d’une situation qu’on le transformera.

Ainsi, notre première réaction est généralement de vouloir affronter le problème, de le rencontrer face à face et de le surmonter. Or, parfois, la meilleure approche est plutôt de voir où il n’est pas – de se brancher à l’espace qui n’est pas atteint, et de laisser cette belle énergie agir sur le reste. Car pour chaque moment où on mange compulsivement, il y en a plusieurs où on mange de façon plutôt équilibrée. Pour chaque centimètre carré qui est en désordre, il y en a plusieurs qui ne le sont pas. Pour chaque seconde où on est anxieux, il y en a au moins une où on est en paix sans même le réaliser. Même le problème le plus ancré n’occupe jamais la pleine surface de notre vie – rien n’est jamais complètement noir, il y a toujours un peu de blanc. Et même si le blanc ne représente que 5 %, il est important d’en être conscient.

Poser ce regard sur notre vie peut nous donner l’impression d’être en déni, de se raconter de belles histoires. Mais c’est plutôt le contraire, quand on y pense… Là où on se raconte des histoires, c’est quand on consacre 95 % de notre attention à une dynamique qui n’occupe en réalité que 10 % de notre psyché et de notre vie. Il n’y a rien de «réaliste» à faire des généralisations négatives; percevoir une situation comme toute sombre n’est pas mieux que de l’idéaliser – dans les deux cas, on se vend des chimères et on est pris dans une dynamique tout noir et tout blanc.

Ainsi, vous avez déjà étudié en profondeur cette problématique qui vous suit depuis si longtemps et que vous voulez tant régler. À partir d’aujourd’hui, peut-être pouvez-vous vous faire le cadeau de voir le blanc, de remarquer tous les espaces qui n’ont pas été touchés et qui sont parfaits tels qu’ils sont. Non seulement méritez-vous un répit, mais mon petit doigt me dit que cette vision plus équilibrée vous aidera énormément à transformer la situation.

Bonne journée ensoleillée!
Marie-Pier"

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net En ligne
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11026
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Post "Matin magique" de M-P Charon   Mer 30 Sep 2015 - 5:33

Un témoignage qui devrait parler à beaucoup d'entre nous.

«Je criais ma douleur…»

J’avais l’habitude de crier ma douleur très maladroitement à la personne à laquelle je tenais; je l’affligeais de tous les maux, car la relation ne se passait pas comme je l’espérais. J’ai énormément souffert de cette situation, quatre années durant. Faire la guerre verbale à cet être que j’aimais me revenait de plein fouet, car à chaque conflit, je ne me reconnaissais plus et je culpabilisais.

Lors de ma dernière crise, j’ai pris conscience que tout ce que je reprochais à cette personne me revenait de plein fouet. Que c’était à moi que j’en voulais à travers lui, et que si je ne m’aimais pas, les autres ne le pouvaient pas non plus. Et j’ai aussi réalisé que lorsque je lui demandais pardon, c’est à moi que je le demandais, car je me sentais soulagée de l'avoir fait même si je n’avais pas de réponse de sa part.

Depuis, comprenant que le mal qu'on fait aux autres, on se le fait à soi-même, j’ai décidé de ne plus haïr qui que ce soit. D'accepter les gens comme ils sont, et ne pas les blâmer de ne pas être tels que je souhaiterais qu'ils soient.

Cette façon de penser me rend plus sereine et, chaque jour, je m’étonne de la richesse, des différences et des complémentarités humaines qui, au bout du compte, nous rassemblent tous.

Se pardonner et accepter l’autre est devenu mon leitmotiv et me redonne une certaine richesse intérieure. Il reste du chemin à faire, mais ne dit-on pas que la vie est un chemin?

Belle route à tous...

Laurence
Charrat, Suisse

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net En ligne
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11026
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Post "Matin magique" de M-P Charon   Mar 6 Oct 2015 - 6:02

«Le courage est la première des qualités humaines car il garantit toutes les autres.»
– Aristote


Vous êtes sur le bord d’un canyon. Vous voyez quelque chose qui brille intensément de l’autre côté de la gorge. Vous savez que vous devez vous diriger vers cette lumière… Votre cœur, votre âme, tout votre être vous disent qu’il est très important de prendre votre élan et de sauter. Mais vous regardez le vide, et vous avez la peur au ventre. Et si vous tombiez? Et si ce qui vous attend n’est pas aussi merveilleux que vous l’imaginez?

Vous vous trouvez peut-être dans une telle situation, présentement. Vous ressentez ce que vous êtes appelé à faire, ce que vous voulez profondément faire. Mais vous êtes terrorisé. Car vous savez ce que vous risquez de perdre, mais vous ne savez pas encore tout à fait ce que vous trouverez de l’autre côté. Et aussi éblouissant semble-t-il, l’inconnu est toujours un peu effrayant.

Voici une des approches qu’on peut adopter, dans cette situation : on peut attendre qu’une bête féroce coure vers nous à toute vitesse. Ainsi, la peur de la bête sera plus forte que la peur de tomber – ne rien faire sera plus douloureux que tout risquer – et on sera en quelque sorte obligé de sauter. On n’aura donc plus vraiment de choix à faire, on sera libéré du fardeau de la décision.

C’est une option alléchante, que nous sommes nombreux à choisir, et que vous êtes peut-être en train de choisir. Mais si c’est effectivement le cas, si vous attendez la bête féroce, j’aimerais vous demander : est-ce vraiment ainsi que vous voulez vivre votre vie? Car oui, on peut attendre que la douleur soit si intense qu’on est plus ou moins forcé de prendre notre envol… Mais on peut aussi décider de faire le saut immédiatement – non pas parce qu’on est trop souffrant ou parce qu’on craint ce qui pourrait nous arriver si on ne le fait pas, mais simplement, tout simplement, parce que notre cœur nous l’a gentiment demandé.

Passez une belle journée!
Marie-Pier

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net En ligne
mimax
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5327
Age : 49
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Post "Matin magique" de M-P Charon   Jeu 8 Oct 2015 - 8:26

«Il est très difficile de trouver le bonheur en soi et il est impossible de le trouver ailleurs.»
– Nicolas Chamfort



Si on se rend à la quincaillerie pour acheter des pommes, on est 100 % certain d’être déçu. Si on s’y rend encore une fois dans le même but quelques heures plus tard, on sera encore plus dépité. Si on s’y rend une troisième, une quatrième et une cinquième fois, on sera probablement un peu frustré. Et après quelques dizaines de visites, on commencera peut-être à dresser de grandes conclusions négatives au sujet des quincailleries, des pommes, de nous et de la vie. En plus d’être fatigué.

Quelles sont les «pommes» que vous cherchez en vain à la «quincaillerie»? L’amour? Le bonheur? La confirmation de votre valeur?

On voit généralement ces déceptions comme des invitations à redoubler d’efforts, à persévérer… Mais parfois, elles nous indiquent plutôt que le moment est arrivé de chercher ailleurs.

Une douce journée à vous, et un beau week-end à l’avance!

Marie-Pier

Revenir en haut Aller en bas
blancheneige
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3356
Age : 47
Localisation : lille
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Post "Matin magique" de M-P Charon   Dim 11 Oct 2015 - 7:56

je découvre !
j'aime bcp
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11026
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Post "Matin magique" de M-P Charon   Lun 2 Nov 2015 - 6:42

"Je suis une amoureuse de la réalité. Lorsque je m’oppose à ce qui est, je perds, mais seulement 100 % du temps.»
– Byron Katie


À propos du gros problème que vous vivez présentement… Comment vous sentiriez-vous si un petit ange descendait du ciel et vous annonçait que non, il ne s’agit pas d’une erreur, d’un châtiment ou d’une épreuve inutile – que vous étiez en fait destiné à le vivre pour une raison mystérieuse, mais très importante? Oui, et si malgré l’inconfort, vous aviez la certitude d’être au bon endroit, au bon moment?

Cette façon de voir les choses est incroyablement relaxante, je trouve; je ne sais pas pour vous, mais elle m’apporte une paix et un alignement que je ne penserais normalement obtenir que par la résolution du problème. Rien n’est plus douloureux que de se sentir en suspens dans un univers hostile qui nous attaque aléatoirement… Et à l’inverse, on pourrait traverser à peu près n’importe quoi avec sérénité si on avait la certitude qu’il y a un sens derrière notre expérience. On ne le réalise généralement pas, mais ce qui nous affecte le plus profondément n'est pas l'épreuve qu'on traverse, mais le sentiment d'être mal aimé par la vie, ainsi que la guerre intérieure qui s'ensuit.

Ainsi, je ne suis pas un petit ange, mais voici ce que j’ai envie de vous dire aujourd’hui : tout ce que vous vivez est non seulement utile, mais nécessaire, et votre vie est censée être exactement telle qu’elle est en ce moment. Exactement telle qu’elle est. Je n’ai pas la preuve que ce défi a été «placé sur votre route» – ou même qu’il y a quelque chose, quelque part, qui place des choses sur notre chemin –, mais je sais que toutes ces imperfections font partie de l’expérience humaine, et que c’est apparemment pour une expérience humaine imparfaite qu’on est ici. Et je n’ai pas la preuve, non plus, que ce moment difficile pourrait être à l’origine des plus belles libérations et transformations de votre vie… mais je sais que cela devient toujours vrai à partir du moment où on le choisit.

Une douce journée à vous! À demain!

Marie-Pier

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net En ligne
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11026
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Post "Matin magique" de M-P Charon   Mer 4 Nov 2015 - 10:58

Se permettre d'être une loque humaine

Je n’ai pas une vie facile. Pourtant, je suis perçue par mon entourage comme une championne du positivisme; on me dit souvent que je suis un vrai petit soleil.

Il arrive tout de même que le «soleil» menace de s’éteindre sous les déluges de la vie. Il y a des moments comme ça, où on n’en peut juste plus. Trop, c’est trop! Trouver le côté positif d’une situation ou un plan B nous semble impossible. Ça m’arrive de temps en temps. Et qu’est-ce que je fais dans ces moments-là, croyez-vous? Eh bien, je vais vous surprendre : je me permets d’aller mal, aussi mal que je peux!

Je détermine un moment, une durée, que je respecte. Et là, je descends mentalement dans le fond du gouffre. Je me permets d’être aussi angoissée, désespérée, enragée, défaitiste et négative que je peux l’être. En général, ce processus s’étend sur une soirée, une demi-journée ou une journée entière. Je rage, je pleure, je tape dans les coussins, je crie, je refuse de manger ou je m'empiffre, je reste en pyjama ou je mets mes pires vieilleries défraîchies. Démoralisée, décoiffée, les yeux rouges, je ne suis presque plus humaine; qu’une loque!

Négatif, me direz-vous? Déprimant et ne rimant à rien? Que non! Car une fois cette étape passée, peu à peu, ce qu’il y a de fort en moi peut se remettre à s’exprimer, à briller. Réprimer sa détresse, sa rage, ne sert strictement à rien car ces émotions sont présentes, réelles, et finissent par étouffer la vie en nous. Elles sont là, qu'on les accepte ou pas. Pour les apaiser, il faut se permettre de les vivre.

Depuis que je me permets mon «moment loque humaine», ces passages à vide durent beaucoup moins longtemps. Et après, je trouve presque inévitablement un côté positif à ma situation ou je déniche un plan B lorsque c’est possible. Alors de temps en temps, oui, je me dis : «C’est aujourd’hui que je choisis d’aller mal. Demain, ça ira mieux!»

Soleil, Canada

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net En ligne
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11026
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Post "Matin magique" de M-P Charon   Jeu 5 Nov 2015 - 7:00

«Notre plus grande peur n’est pas d’être inadéquats. Notre peur la plus profonde est d’être puissants au-delà de ce qui est mesurable. C’est notre lumière, pas notre obscurité, qui nous effraie le plus.»
– Abraham-Hicks



Quand une personne nous rejette – que ce soit en s'éloignant de nous ou en nous donnant très peu d'elle-même, notre premier réflexe est de déduire qu'on n'est pas assez. On croit qu'il y a quelque chose en nous qui n'est pas à la hauteur; on se dit que si on était plus beau, plus puissant, plus évolué, elle nous ouvrirait son cœur et sa vie en entier. Ça semble être la conclusion logique, n'est-ce pas? Et le résultat, bien souvent, est qu'on s'accroche à l'autre personne (si elle est toujours dans notre vie), dans l'attente du moment où elle statuera enfin qu'on est digne d'avoir tout l'amour qu'elle a à donner.

Or, voici une chose que j'ai apprise, et que je répète parfois à mes amies, lorsqu'elles vivent des déceptions amicales ou amoureuses : si on est rejeté, ce n'est pas nécessairement parce qu'on n'est pas assez aux yeux de l'autre... au contraire, c'est bien souvent qu'on est trop. Notre rayonnement, notre courage, notre capacité à aimer profondément intimide et, puisque la personne ne se sent pas digne de nous, elle choisit de s'éloigner. Oh, on imagine que tout le monde est aussi ouvert que nous, mais ce n'est pas tout le monde qui est prêt à recevoir le trésor qu'on est prêt à donner.

Tout un changement de perspective, n'est-ce pas? :-)

Si vous avez le sentiment d'être rejeté, peut-être pouvez-vous renverser votre interprétation de la situation et utiliser cette expérience non pas pour vous voir tout petit, mais pour vous voir encore plus grand. Notre nature est ainsi faite qu'on voit toujours nos failles avant de voir celles des autres... Mais parfois, ce sont bel et bien eux qui ont des croûtes à manger – il ne s'agit pas ici d'un jugement, simplement de la réalité. Ainsi, partez à la découverte de votre splendeur. Et refusez-vous le droit d'en douter. Et tenez-vous bien droit. Et faites de la place dans votre vie pour les personnes qui auront la force de se tenir debout avec vous, le cœur grand ouvert, bien solides à vos côtés.

C'est un privilège pour moi d'être à vos côtés matin après matin, en passant. Bonne journée, et à lundi! :-)
Marie-Pier

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net En ligne
majo
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8106
Age : 60
Localisation : hautes alpes
Emploi/loisirs : tech labo/plein air; coloriages;
Humeur : joyeuse, sereine
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Post "Matin magique" de M-P Charon    Jeu 5 Nov 2015 - 9:48

changeons notre point de vue sur les choses....
merci de ce partage.perso , j'adore que tu nous écrives ici cet petit post , dont je n'aurais pas l'opportunité de profiter sans cela.

Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11026
Age : 47
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Post "Matin magique" de M-P Charon   Mer 11 Nov 2015 - 8:04


Le devoir de s’aimer – dès maintenant!

J'ai grandi dans une famille très exigeante et je traîne depuis toujours le complexe de ne jamais en faire assez, de ne pas accomplir assez, de ne pas être assez. En plus, j'ai été ronde toute ma vie, et je fais un métier public qui m'a apporté plusieurs critiques sur mon apparence (en privé aussi, il faut le dire). Inutile de mentionner l'anxiété que j'ai développée au quotidien!

Après avoir essayé toutes sortes de diètes pour perdre du poids, tenté toutes sortes de démarches pour me sentir mieux avec moi-même, sans parler de médication pour gérer l'anxiété et de consultations en psychologie, j'ai fini par remarquer ceci : ce qui m'a le plus aidée dans toutes ces démarches n'était pas le résultat, qui fonctionnait parfois selon mon état d'esprit et le moyen choisi… C'est plutôt le fait de prendre soin de moi. J'ai trouvé que l'amour que je me donnais dans ces moments, lui, me transformait.

Les défauts ne sont pas sur un corps ou un comportement mais dans l'œil et le cœur qui le regardent. Les complexes ne partent pas en corrigeant ce qui cloche! Car il y aura toujours autre chose d'imparfait. Les complexes disparaissent quand l'œil et le cœur qui les regardent s'adoucissent.

J'ai compris que rien, aucune parole d'autrui, aucune diète ni réussite spectaculaires ne pourra jamais guérir mon regard sur moi-même. JE dois changer mon regard sur moi-même de l'intérieur. M'inoculer un virus qui transforme mes pensées critiques en amour.

J'ai enfin compris que L'AMOUR constitue la véritable transformation. L'amour est le chemin.

Les jours où je prends soin de moi, je mange bien, je me crème, je me dorlote les pieds, je marche dehors, je ressens de la gratitude pour ce que je suis devenue, dans mon entièreté. Ces jours-là, je me sens plus belle, je rayonne. Pourtant, aucun changement réel extérieur n'apparaît dans mon poids, mon tonus musculaire, mes rides, mon caractère. Mes erreurs de vie et mes expériences difficiles ne disparaissent pas non plus! Mais je me sens belle, j'ai envie d'aimer la terre entière. Et tout à coup, je deviens aussi une mère plus compréhensive, une meilleure amie, une meilleure tout! L'amour amène l'amour.

J'ai décidé de déclarer que j'ai le devoir de m'aimer en tout temps. Ça veut dire au début, au milieu et à la fin de mes processus. Ça signifie aussi : quand je me trompe, quand je tombe, et quand je re-re-re-tombe! J'ai le DEVOIR de m'aimer. Tout de suite. Pas quand je serai plus mince, quand je serai plus gentille, quand ma maison sera parfaite, quand je serai la meilleure mère au monde. Tout de suite. Là, maintenant. Parce que personne au monde ne fait plus d'effort que moi pour la réussir, ma vie. Personne! Ça mérite quand même un minimum de reconnaissance.

C'est mon chemin actuel. J'essaie d'arriver à tout par l'amour. Des fois j'y arrive. Des fois non. Et il y a des matins où je me regarde toute nue devant mon miroir, avec mes rondeurs, mes vergetures, mon air poqué, sur le bord d'être grumpy... et je me trouve belle et désirable. Je me trouve drôle. Je me reconnais. Et j'aime ce que je suis devenue, dedans et dehors. Ça me redonne le sourire et l'espoir.

Et je peux vous dire que ça, c'est miraculeux.

Claudia, Québec

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net En ligne
 
Post "Matin magique" de M-P Charon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANOVA et post test
» Lo Shu (carré magique 3X3)
» L'Etat de stress post-traumatique (ESPT)
» L'éducation des parents en post-opératoire
» La pensée magique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zermati :: Votre 1ère catégorie :: Partage-
Sauter vers: