Zermati

Zermatons ensemble!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la fausse faim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pois casse
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 231
Age : 37
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: la fausse faim   Ven 24 Oct 2008 - 9:04


voilà hier j'ai lu ce passage dans le résumer du livre "Mangez"

""
L’envie de manger est facile à reconnaître. Elle n’a pas de composante physique. On mange parce qu’on en a envie. Parce qu’on s’ennuie, qu’on a de la peine, qu’on est fâché… On recherche le plaisir que la nourriture nous apporte, pour régler le problème en question.

La fausse faim est plus difficile à détecter que l’envie de manger. Car c’est carrément un signe physique qui ressemble à de la faim mais qui n’en est pas
""

personnellement je sais reconnaitre "l'envie de manger sans faim" parfois je sais lui tenir tête et parfois non

mais en fait j'aurai voulu parler de la fausse faim : comment le reconnait on ? comment l'a géré t on? ect je ne connaissais pas cette notion avant d'avoir lu ce passage hier

et en plus je vous raconte mon expérience de hier soir, n'étais ce pas une fausse faim justement :
16 h 15 je quitte mon travail et pendant tout mon trajet j'avais faim, le ventre creux, l'envie de manger du chocolat et je me disais vivement que j'arrive pour en manger un bout ou carrément passé à table manger mon diner car j'avais faim vraiment

sauf que je devais passer au médecin du coup en arrivant chez moi j'ai pris ma carte vitale et suis partit direct chez le médecin, et là bizarrement ma faim a disparu
affraid

que sait il passé ?
et si j'avais mangé j'aurai grossis ?
Revenir en haut Aller en bas
soleia
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3710
Age : 40
Localisation : Zürich!
Emploi/loisirs : pas mal de trucs!! (et le boulot... en plein changement!)
Humeur : irréductible zouzouteuse!!!
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: la fausse faim   Ven 24 Oct 2008 - 14:34

Humm... ben je pense que ça rejoint la phrase de makoto: la vraie faim augmente si "tu l'oublies"... la vraie faim disparaît si "tu l'oublies"... (je veux dire si tu fais autre chose...)

En cas de doute sur de la vraie ou fausse faim, tu peux attendre un peu avant de manger...
Et puis, je pense que ça ne concerne que les signaux de faim modérée... Quand tu as les crocs, c'est que tu as vraiment faim...
Mais pour la "fausse faim", je pense (je me trompe peut-être) qu'il s'agit d'une envie inconsciente de manger qui se manifeste par des signaux physiques... (on "somatise" notre envie de manger...)
Donc en cas de doute, il suffit d'attendre un peu...

En tout cas, je pense que si tu manges occasionnellement par "fausse faim", ben ça n'a pas d'incidence, vu qu'ensuite, tu régules: tu attends d'avoir faim pour manger...
(de toute façon, ce n'est pas un repas qui te fait grossir, hein! ;))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la fausse faim   Ven 24 Oct 2008 - 19:32

soleia a écrit:
la vraie faim augmente si "tu l'oublies"... la vraie faim disparaît si "tu l'oublies"...

Et tu crois qu'avec ça elle va y comprendre quelque chose ? :haha:

La phrase c'était :

la vraie faim c'est celle qui augmente si tu l'ignores et la fausse faim c'est celle qui disparait si tu l'ignores.

C'est plus clair là, non ?
Revenir en haut Aller en bas
soleia
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3710
Age : 40
Localisation : Zürich!
Emploi/loisirs : pas mal de trucs!! (et le boulot... en plein changement!)
Humeur : irréductible zouzouteuse!!!
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: la fausse faim   Dim 26 Oct 2008 - 10:21

Oups, merci d'avoir corrigé makoto!!!

J'étais vraiment dans le gaz, moi, vendredi soir!!!



:haha: :haha: :haha:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 8:23

je ne sais pas trop quoi penser de tout ça...
En effet, j'ai des expériences de jeûne et lus pas mal de choses à ce sujet.
Un homme peut tenir 90 jours maximum sans manger
les 3/4 premiers jours survient sans cesse une faim, mais celle ci est dû à l'acidité dans notre estomac ...
Donc la VRAIE faim chez un homme peut survenir qu'au bout de ... 40jours ...

Alors peut être que finalement, Zermati ne repose pas sur la "vraie" faim ?
Je ferai alors ce classement :

Jêune: attendre une vraie faim (40jours environs) au delà des effets d'une simple "faim"
Zermati : faim qui nous permet de vivre au jour le jour, sans s'epuiser.
Envie de manger : on connait =)
[u]
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14899
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 8:58

Pour moi, une vraie faim (en comparaison à la fausse : lorsqu'on a envie de manger pour combler une émotion ou un sentiment), c'est lorsque mon corps me dit qu'il a besoin de carburant pour être alerte!! ça passe par les gargouillis de l'estomac qui vont crescendo, puis, si, je ne mange pas, ça peut aller juqu'à des sensations de malaise = besoin de manger!

Et cette faim là, je la ressens tous les jours!

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
soleia
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3710
Age : 40
Localisation : Zürich!
Emploi/loisirs : pas mal de trucs!! (et le boulot... en plein changement!)
Humeur : irréductible zouzouteuse!!!
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 9:03

Ouh la!!!

Attends... la "faim" qui ne survient qu'au bout de 40 jours, là il s'agit de "survie"...
Je pense qu'on ne mange pas pour "survivre" mais pour "vivre"...
Et c'est pour ça qu'on écoute notre faim "modérée", pas la faim qui te dit "si là tu ne manges pas, tu meurs"...

Je pense qu'il ne faut pas non plus tomber dans les extrêmes...

De plus, un homme qui jeûne pendant aussi longtemps ne va rien faire de ses journées, pour économiser son énergie, juste brûler son métabolisme de base... ses muscles et son cerveau vont se mettre à fonctionner au ralenti...
Revenir en haut Aller en bas
pois casse
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 231
Age : 37
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 10:27

krystel a écrit:
sensations de malaise = besoin de manger!
à la base je suis ok avec toi mais exemple quand j'ai des migraines, bah je sais que je n'ai aps faim et que ce que je ressens est de l'envie de manger, car manger apaise la douleur oui c'est bizarre mais je me suis telleemnt observé que j'ai constaté ça
et si je ne mange pas cela me provoque des "malaises" pourtant je n'ai aps faim juste envie

bon tout ça pour dire que c'est chiant à gérer :ange:
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14899
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 10:36

Heu... j'avoue que je ne me prends pas autant la tête!!! il m'arrive de manger pour d'autres raisons que la faim mais je ne culpabilise pas!
Et pour les migraines, il m'arrive d'en avoir, justement parce que ça fait trop longtemps que je n'ai pas mangé. C'est aussi un signe de vraie faim!

Il faut que les prises alimentaires soient le plus naturelles possible, donc on évite d'être trop dans la réflexion! Rien n'est jamais tout blanc ou tout noir!

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
soleia
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3710
Age : 40
Localisation : Zürich!
Emploi/loisirs : pas mal de trucs!! (et le boulot... en plein changement!)
Humeur : irréductible zouzouteuse!!!
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 10:49

Oui, je crois que le vrai zermatage, c'est le lâcher-prise... savoir se faire confiance, écouter ses sensations alimentaires, sans trop se prendre la tête!! Et même si d'autres raisons que la faim nous font manger (malaise, fatigue, plaisir d'un bon repas, colère, tristesse, etc...) ce n'est pas grave, ça fait aussi partie de la vie d'un mangeur régulé, tant qu'on ne culpabilise pas, que ça n'est qu'occasionnel et pas régulier et que suite à ça, on réécoute sa faim avant de remanger...
Il ne faut pas trop "cérébraliser" sa faim, sinon, on finit par vraiment se prendre la tête... No
Revenir en haut Aller en bas
spanishguitar
super zouzou
super zouzou
avatar

Féminin
Nombre de messages : 276
Age : 34
Localisation : Région Parisienne
Emploi/loisirs : Stagiaire...
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 10:58

soleia a écrit:
Ouh la!!!
Attends... la "faim" qui ne survient qu'au bout de 40 jours, là il s'agit de "survie"...

oui ! le stade où tu commences à penser à manger les fleurs des rues de Paris et dévorer tes collègues !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 11:33

Citation :
Il ne faut pas trop "cérébraliser" sa faim, sinon, on finit par vraiment se prendre la tête...
je suis tout à fait ok avec toi!

il faut la jouer comme un acte normal et non se dire il est telle heure donc je mange!

:smack:
Revenir en haut Aller en bas
pois casse
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 231
Age : 37
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 11:38

dingue comme vous êtes toute apaisé et confiante
j'espère en arrivé à votre stade un jour
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14899
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 11:57

pois casse a écrit:
dingue comme vous êtes toute apaisé et confiante
j'espère en arrivé à votre stade un jour
Manger est un plaisir et doit le rester! Si on commence à trop "cérébraliser" notre alimentation, ça devient plus une prise de tête qu'un plaisir et là on commence à angoisser à l'idée de passer à table, angoisser à l'idée de ne pas contrôler nos prises alimantaire, angoisser à l'idée de ne pas manger la juste quantité dont notre corps a besoin...
Il faut faire tout le contraire : il faut lâcher prise et prendre un maximum de plaisir! Plus tu prendras du plaisir à table mieux tu parviendras à reconnaître tes sensations.

Et, non, nous ne sommes pas complètement (du moins pas encore) apaisée mais notre expérience nous prouve chaque jour que c'est possible!

Cessons la culpabilité et pensons à notre bien-être et notre plaisir!!

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 12:25

krystel a écrit:

Manger est un plaisir et doit le rester! Si on commence à trop "cérébraliser" notre alimentation, ça devient plus une prise de tête qu'un plaisir et là on commence à angoisser à l'idée de passer à table, angoisser à l'idée de ne pas contrôler nos prises alimantaire, angoisser à l'idée de ne pas manger la juste quantité dont notre corps a besoin...



Oui oui, je suis tout à fait d'accord, je tient à preciser que j'expliquais cela pour dire que c'étais normal que si on attendais quelque temps aprés notre faim (2h jpense) elle allait passer toute seule, mais ce n'est pas forcemment bon non plus ,je suis d'accord ^^

je ne prône pas le jeûne de 40jours oh non =s
par contre, je ne serai pas contre ceux qui dure moins de 3/4jours, c'est vraiment une expérience à vivre !

mais étant donné mes quelques petits désordres psychologiques avec la nourriture, je ne m'amuserai pas à le refaire de si tôt :à table:
Revenir en haut Aller en bas
soleia
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3710
Age : 40
Localisation : Zürich!
Emploi/loisirs : pas mal de trucs!! (et le boulot... en plein changement!)
Humeur : irréductible zouzouteuse!!!
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 12:46

Mouais, ben moi, le jeûne de 3-4 jours, je l'ai fait, sans le vouloir, en février, quand mon homme a reçu sa première proposition de proposition de job à zurich... J'étais tellement mal que je n'ai quasiment rien mangé pendant 3-4 jours... J'étais dans un état... affraid

Je ne vois vraiment pas ce que ça a d'enviable!!! Même en étant bien dans sa tête... (à la rigueur, un jeûne d'une journée... mais au-delà, je vois pas l'intérêt!)

Tu sais pois cassé, tu avais écrit un truc dans ta présentation qui m'avait marqué: tu avais parlé de l'euphorie d'avoir faim mais pas envie de manger...
Je pense qu'un vrai mangeur régulé n'éprouve aucun plaisir à avoir faim et pas envie de manger... Le mieux, c'est vraiment quand l'envie et la faim coïncident!! c'est là que tu as un vrai plaisir à manger!

D'ailleurs, avoir faim mais pas envie de manger peut être un symptôme d'une dépression...

La sensation de faim n'est pas un ennemi... Et la satiété, ou la non-faim, non plus...

J'aime beaucoup avoir faim avant de passer à table, mais je n'aime pas avoir "trop faim", car alors, il m'est difficile de profiter réellement de mon repas, puisque j'ai alors envie de me "jeter" sur mon repas et donc déguste moins mes premières bouchées... qui sont pourtant les meilleurs pour le plaisir gustatif...
C'est pour cela que zermati et apfeldorfer conseillent de manger lorsque tu atteins une faim modérée...

Mais c'est vrai que lorsqu'on débute le zermatage, c'est plus facile d'être sûr d'avoir faim quand on a une grosse faim, pas une faim modérée... Et puis, au fur et à mesure, on aiguisent notre perception de nos sensations et on arrive à distinguer une faim modérée...
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14899
Age : 46
Emploi/loisirs : Assistante commerciale
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 13:51

Le jeûne, je l'ai aussi pratiqué mais uniquement dans le but de maigrir (ce qui est idiot car il est prouvé que tu reprends toujours le poids que tu as perdu durant un jeûne. C'est dpnc une fausse perte, à moins de se mettre en restriction par la suite).

La sensation de faim qui disparait et l'euphorie que s'ensuit est, à mon avis, assez dangereuse pour la santé! D'ailleurs, ne risque-t-on pas de tomber dans l'anorexie??
De plus, le métabolisme devient de moins en moins efficace au fil du jeûne et stocke le maximum pour ne pas dépérir (voir ce qu'en dit g.guevremont dans le post "mangez"). Il va puiser dans ses réserves du foie puis très rapidement de muscles!! Les résultats sont totalement contre-productifs au niveau du zermatage (qui est, je le répète, une méthode pour se réconcilier avec son alimentation et non un régime : donc, il y aura perte de poids si tu n'es pas à ton set point, si tu l'as déjà atteint, ton poids ne bougera pas et si, tu es au-dessous, tu en prendras.)

Pour la faim, attention : une grosse faim engendre très souvent une compulsion!! Donc, surtout en début de zermatage, manger lorsqu'elle est modérée!!

_________________

Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier.



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.all-forum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 14:09

le jeûn reste qqch d'anormal pour moi! sauf cas à part type opération ou prise de sang..
Mais le faire intentionnellement,je n'en vois pas l'intérêt! c'est se "mettre en mode famine" et au final pour les personnes fragiles comme nous, conduire à un comportement de mal-être et de mal-bouffe!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 14:47

=)
je ne suis pas trop d'accord avec vous les filles,
pour moi soleia, le fait que tu es jeûner dans un état psychologique assez mauvais n'est pour moi pas un jeûne bénéfique effectivement ...
Sinon je suis "préssée" d'arriver à ton stade où tu es à l'écoute totale de ton corps, et d'aguiser toute ces sensations ! mais je me reconstruit doucement mais surement ...

Pour vous raconter mon expérience, c'étais quand j'étais dans une période où ça allais beaucoup mieux, c'étais les vacances, j'étais avec mon chéri, et on a décidé de se mettre en jêune 4jours. (ici donc le but de maigrir était dernier, principalement pour faire l'expérience sur les conseils d'un ami à lui)
Au bout du 3ème jour, quelques petites choses avaient changé : nos perceptions sensorielles étaient affutés (que vous le croyez ou non :p sans vouloir dire que nous étions des super héros mdr)
et un regard différent sur notre société : TOUT tourne autour de la bouffe ! (non ce nest pas parce que nous étions affamés lol !! ) nous qui avions plus le temps pour faire d'autres activités, c'est ce que nous nous sommes rendu compte !
Puis aprés le jêune, quel plaisir de remanger ! sans pour autant se jetter sur la nourriture car sinon mal de ventre garantie, mais petit à petit ...

Pour finir, Titine, je ne pense pas que jeûner soit quelque chose de vraiment anormal ... tout au long de ses périodes, de l'homo sapiens à l'homme moderne de nos jours, nous avons eu des périodes où nous mangions plus (banquet familles riche Louis XVI par exemple ) ou moins (1 soupe avec 1 bout de pain le soir XIX époque industrielle par exemple encore ?? ^^)
Puis les animaux jêune pour mieux guérir ? (effectivement, nous ne sommes pas des animaux animaux mais ça peut être un point de départ étant donné qu'aucune étude officiel sur le jeûne n'a vraiment été faite )

Sinon je suis d'accord que pour les personnes fragiles, vaut mieux éviter !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 15:29

Manger est un acte vital.... le jeûn = je ne mange pas le matin ou un autre repas,je le conçois largement.. idem en cas de suivi médical comme déjà cité.
Par contre, se mettre en restriction car c'est bien de ça qu'il s'agit, je n'en vois pas l'intérêt!
Il existe des livres "comment jeûner" au rayon diététique et je trouve cela affligeant.

Ceci est mon avis perso! tu as le droit de ne pas adhérer à mon opinion..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 15:35

TITINE35 a écrit:

Par contre, se mettre en restriction car c'est bien de ça qu'il s'agit, je n'en vois pas l'intérêt!
Il existe des livres "comment jeûner" au rayon diététique et je trouve cela affligeant.

Ceci est mon avis perso! tu as le droit de ne pas adhérer à mon opinion..

T'en fais pas, je suis bien consciente qu'on ai des avis qui diffèrent et encore heureux =s j'essayais juste de vous convaincre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 19:17

Le jeûne est une pratique courante en Allemagne. Je pense qu'il faut voir cela sous un aspect spirituel et que cela doit être médicalisé pour ne pas perdre de muscles ou de minéraux. En tout cas pas comme ça!
Je pense que l'approche spirituelle peut être attirante mais perso je ne le ferai jamais car je pense que cela réveillerait de vilains réflexes et surtout la restriction, plus jamais!
Revenir en haut Aller en bas
soleia
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3710
Age : 40
Localisation : Zürich!
Emploi/loisirs : pas mal de trucs!! (et le boulot... en plein changement!)
Humeur : irréductible zouzouteuse!!!
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 22:16

ninie, je suis d'accord avec toi, jeûner dans un but spirituel est une chose (que je peux éventuellement comprendre) en revanche, jeûner plusieurs jours pour avoir "vraiment" faim, non, ça, pour moi, c'est très mauvais!! C'est même un comportement déviant qui peut avoir des conséquences très néfastes (tca par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
ludi
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 43
Localisation : cergy
Emploi/loisirs : instit
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mar 28 Oct 2008 - 22:58

OUh la la, c'est la cinquième dimension ce post!!!!!!! affraid

Vous etes sur que l'on est sur le forum des zouzous là scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati-meskilos-mabellemere-et-moi.over-blog.com/#
pois casse
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 231
Age : 37
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: la fausse faim   Mer 29 Oct 2008 - 7:57

soleia a écrit:

Tu sais pois cassé, tu avais écrit un truc dans ta présentation qui m'avait marqué: tu avais parlé de l'euphorie d'avoir faim mais pas envie de manger...

oui un truc du genre, plutôt l'euphorie de ne plus avoir faim

Je pense qu'un vrai mangeur régulé n'éprouve aucun plaisir à avoir faim et pas envie de manger... Le mieux, c'est vraiment quand l'envie et la faim coïncident!! c'est là que tu as un vrai plaisir à manger!

tu as parfaitement raison

D'ailleurs, avoir faim mais pas envie de manger peut être un symptôme d'une dépression...

bah c'était le cas en fait, mais c'était euphorisant quand même :ange: ce qui prouve bien que j'ai un sérieux pb avec la bouffe, mais bon je suis vos conseils, vous êtes tellement confiante ça fait du bien de vous lire

La sensation de faim n'est pas un ennemi... Et la satiété, ou la non-faim, non plus...


oui c'est vrai

Revenir en haut Aller en bas
 
la fausse faim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fausse faim et Envie de manger
» la fausse faim
» Faim ou envie de manger
» Mutations : un professeur des écoles en grève de la faim (Auvergne).
» Reconnaître la vraie faim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zermati :: Votre 1ère catégorie :: Questions-
Sauter vers: